La prévoyance en Suisse: tout ce que les nouveaux venus doivent savoir sur les trois piliers
Articles

Nouveau en Suisse? Voici comment garder un œil sur votre prévoyance.

Vous venez de vous installer en Suisse? Découvrez comment vous pouvez utiliser correctement le système de prévoyance suisse – prévoyance publique, professionnelle et individuelle – et garder un œil sur votre prévoyance. Vous serez ainsi idéalement couvert(e) pour votre retraite.

Les nouveaux arrivants sont automatiquement couverts par la prévoyance publique

Lorsque vous arrivez en Suisse de l’étranger, vous êtes – comme la totalité de la population suisse – automatiquement couvert(e) par l’AVS. Vous devez alors payer des cotisations entre l’âge de 21 ans (18 si vous exercez une activité lucrative) et celui de votre retraite. En Suisse, les femmes atteignent l’âge de la retraite à 64 ans et les hommes, à 65 ans.

Lors de votre arrivée en Suisse, la caisse de compensation de l’AVS/AI vous attribue un numéro AVS valable à vie; ce numéro est votre numéro de sécurité sociale.

  • Si les services de l’immigration vous octroient un livret B ou C, le système d’information central sur la migration du Secrétariat d’État aux migrations se charge de demander votre numéro AVS. Vous recevez alors celui-ci 14 jours après votre autorisation de séjour.
  • Si vous obtenez un livret L (autorisation de courte durée), deux possibilités s’offrent à vous: soit la caisse-maladie auprès de laquelle vous devez vous-même vous assurer dans les trois mois suivant votre arrivée en Suisse se charge de demander votre numéro AVS et vous recevez celui-ci un mois après la signature de votre contrat, soit votre employeur demande un numéro AVS pour vous en vous inscrivant auprès de la caisse de compensation AVS de votre canton de domicile. Cette inscription doit être effectuée au plus tard quatre mois après le début de votre contrat de travail.

Pour garder un œil sur votre prévoyance AVS, il vous faudra régulièrement contrôler si votre employeur verse bien les cotisations prélevées sur votre salaire à la caisse de compensation. En effet, lorsque les cotisations ne sont pas versées, cela crée des lacunes de cotisation et une réduction à vie de la rente. L’AVS recommande de demander gratuitement un relevé de votre compte individuel (extrait CI) tous les quatre à cinq ans. Cliquez sur le lien pour accéder directement au formulaire de demande.

La prévoyance professionnelle est uniquement obligatoire pour les salariés

Si vous êtes salarié(e) et gagnez plus de 21 330 CHF par an, votre employeur est tenu de vous assurer dans la prévoyance professionnelle obligatoire. Si vous gagnez plus de 85 320 CHF par an, votre employeur a alors le choix d’assurer ou non les tranches de revenu supérieures dans le cadre de la prévoyance surobligatoire. Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet, veuillez vous adresser à votre caisse de pension ou à votre service du personnel. Bon à savoir: la caisse de pension est liée à l’employeur. Si vous changez d’employeur en Suisse, vous devez en principe également changer de caisse de pension. L’avoir épargné, appelé «prestation de libre passage», est alors transféré à la caisse de pension de votre nouvel employeur. Si vous êtes indépendant(e), vous êtes libre de vous affilier à une caisse de pension.

Toutes les cotisations et les prestations en résultant sont généralement récapitulées par la caisse de pension sur un certificat d’assurance qui est établi au début de chaque année et mis à votre disposition. De nombreuses caisses de pension proposent également un portail en ligne où vous pouvez télécharger les informations vous concernant. Vous devez pour cela vous créer un compte utilisateur.

Si vous deviez constater que vos prestations pourraient ne pas être suffisantes pour couvrir votre retraite, vous pouvez effectuer un rachat dans la caisse de pension pour améliorer votre avoir de vieillesse. Mais attention: le montant du rachat est limité durant les cinq premières années après votre arrivée en Suisse.

Les étrangers peuvent eux aussi investir dans la prévoyance individuelle

Dans la mesure où vous exercez une activité lucrative, vous pouvez, même en tant qu’étranger, améliorer volontairement votre avoir de vieillesse et bénéficier d’avantages fiscaux en effectuant des versements dans le pilier 3a jusqu’au montant maximum fixé par la loi.

  1. Pour votre prévoyance individuelle, vous pouvez épargner auprès d’une banque ou d’une assurance, que ce soit en succursale ou en ligne.
  2. Vous avez le choix entre un compte de prévoyance pilier 3a ou un dépôt de prévoyance dans lequel votre avoir est investi dans des titres. La meilleure option pour vous dépend de votre situation et de vos projets d’avenir. Demandez conseil à un spécialiste.
  3. Vous pouvez directement procéder au versement après ouverture.
  4. Vous recevez ensuite un relevé de compte chaque année. Si vous disposez d’un accès à la banque en ligne, vous pouvez également y consulter à tout moment l’évolution de votre avoir. Les comptes et dépôts du pilier 3a s’affichent ici comme un compte bancaire normal.

Bon à savoir: vous pouvez récupérer prématurément votre avoir dans le pilier 3a si vous quittez définitivement la Suisse.

Rester parfaitement couvert malgré la baisse actuelle des rentes

L’évolution démographique représente un défi de taille pour les systèmes de retraite partout dans le monde, y compris en Suisse. Dans un même temps, les intérêts sur l’avoir de vieillesse n’ont jamais été aussi bas et les taux de conversion chutent eux aussi. Ceci a pour conséquence que les rentes des 1er et 2e piliers devraient encore nettement baisser à l’avenir.

La mesure la plus efficace pour rester parfaitement à l’abri au moment de votre retraite est d’opter pour la prévoyance individuelle. C’est pourquoi nous vous conseillons d’ouvrir aussi rapidement que possible après votre arrivée en Suisse un compte ou un dépôt du pilier 3a – et d’exploiter ainsi au mieux votre montant maximum annuel.

Vous avez des questions sur la prévoyance en Suisse? 

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 200 112.