Vague de départs à la retraite des baby-boomers: implications pour le système de prévoyance suisse
Articles

Le départ à la retraite des baby-boomers s’accélère. Que cela implique-t-il pour les jeunes générations?

Si la retraite anticipée est le rêve de nombreux salariés, du point de vue du marché du travail, c’est justement le contraire qui devrait être encouragé: la poursuite de l’activité professionnelle au-delà de l’âge de la retraite. En effet, avec la vague de départs à la retraite des baby-boomers, un déséquilibre important se dessine au niveau de la prévoyance vieillesse suisse, comme le montre l'étude Prévoyance 2020 du Credit Suisse.

La nouvelle étude Prévoyance 2020 du Credit Suisse montre clairement que, si la retraite anticipée est très populaire, elle entraîne néanmoins à une diminution à vie de la rente perçue. De toute façon, avec la baisse des rentes, de moins en moins de gens pourront à l’avenir se permettre une retraite anticipée. Le problème est renforcé par l’actuelle vague des départs à la retraite des baby-boomers, nés entre 1946 et 1964, les années de forte croissance démographique.

Prévoyance vieillesse:  L’année 2023 sera marquée par une inversion importante des tendances

Jamais, dans l’histoire de la prévoyance vieillesse suisse, le nombre de personnes partant à la retraite n’avait été supérieur à la nouvelle main-d’œuvre entrant sur le marché du travail. Pourtant, depuis l’an 2000, ces deux chiffres se rapprochent un peu plus chaque année. Très bientôt, probablement dès 2023, le seuil critique sera atteint: le rapport sera alors inversé, avec un nombre de départs à la retraite dépassant le nombre de jeunes actifs arrivant sur le marché du travail.

Le système de prévoyance suisse souffrira d’un déséquilibre dans les années à venir

Bientôt, les départs domineront le marché du travail

Pendant les 15 prochaines années environ, les départs à la retraite dépasseront le nombre de jeunes actifs arrivant sur le marché du travail. Sans contre-mesures draconiennes, le système de prévoyance suisse sera encore davantage mis à l’épreuve au cours des prochaines années.

Sources: Office fédéral de la statistique, Credit Suisse

Vague de départs à la retraite des baby-boomers: les impacts sur le marché du travail

À partir de 2023, le groupe des jeunes entre 20 et 25 ans faisant chaque année leur entrée dans la vie professionnelle sera inférieur à celui des nouveaux retraités. Et l'écart se creusera d’année en année. Il s’esquisse donc une pénurie de main-d'œuvre qualifiée sur le marché du travail. Les impacts ne sont pas identiques à travers l’ensemble des secteurs. Ainsi, les domaines ayant d’ores et déjà des difficultés à trouver du personnel qualifié seront davantage affectés. De même, les secteurs dans lesquels les bénéfices potentiels de l'automatisation sont limités, tels que le secteur de la santé, seront particulièrement touchés.

L'agriculture et la santé sont fortement affectés par les changements démographiques.

Les impacts ne sont pas identiques à travers l’ensemble des secteurs

Les domaines de l'agriculture et de la sylviculture, ainsi que l'administration publique, les transports et la logistique, emploient aujourd'hui le plus haut pourcentage de collaborateurs de plus de 55 ans. Dans ces secteurs, les départs à la retraite de la génération des baby-boomers se feront très fortement sentir.

DL = Dienstleistungen (Services)
Sources: Office fédéral de la statistique (ESPA), Credit Suisse.

Comme le montre clairement l’étude Prévoyance 2020: les départs à la retraite anticipée accentuent le problème

Les chiffres et hypothèses susmentionnés extraits de l’étude Prévoyance ne tiennent pas encore compte des départs à la retraite anticipée. Avec un plus grand nombre de départs à la retraite anticipée, le pic de la vague des départs serait avancé en conséquence. Le départ à la retraite anticipée est très populaire, avec au moins un employé sur deux souhaitant en bénéficier. Ainsi, sur les départs à la retraite actuels, près de 50% étaient des départs anticipés. Cela étant dit, tous ces départs à la retraite anticipée ne sont pas volontaires: en effet, quelque 25% des départs, indépendants de la volonté des jeunes retraités, sont par exemple dus à des raisons économiques ou de santé.

Avenir de la prévoyance vieillesse: encourager la poursuite de l’activité professionnelle

Bien que la retraite anticipée soit très enviable d'un point de vue personnel, elle est peu intéressante du point de vue du marché du travail. La poursuite de l’activité professionnelle au-delà de l'âge ordinaire de la retraite serait une possibilité permettant de compenser la pénurie de main-d’œuvre qualifiée qui se dessine. Pour que cette option gagne en popularité, il faudrait toutefois des mesures d’incitation favorables aussi bien pour les salariés que pour les entreprises. On peut ainsi imaginer une récompense attrayante pour les départs à la retraite plus tardifs. Aujourd'hui, une personne continuant de travailler au-delà de l’âge ordinaire de la retraite bénéficie déjà d’une légère augmentation de sa rente. Cependant, cette mesure d’incitation ne suffit manifestement pas à convaincre un plus grand nombre de personnes âgées de repousser leur départ à la retraite.

Comparaison: retraite anticipée, retraite ordinaire et retraite reportée

Comparaison: retraite anticipée, retraite ordinaire et retraite reportée

Pour le revenu d'un enseignant par exemple, de grandes différences sont visibles au niveau de la rente perçue à vie entre des retraites anticipée et tardive.

Source: Credit Suisse

Quel est ma date de départ à la retraite idéale?

Prendre rendez-vous This link target opens in a new window
Contactez-nous suffisamment tôt. Nous évaluerons avec plaisir les différents scénarios ensemble. N’hésitez pas à nous appeler au 0844 200 112 ou inscrivez-vous pour un entretien de conseil.