3e pilier, planification financière de la retraite, prévoyance suisse, montant maximal 2018
Articles

Ce que vous devez savoir sur le 3e pilier

Qu’est-ce que le 3e pilier au juste? Quel montant maximal les personnes exerçant une activité lucrative peuvent-elles verser en 2019? Où et comment peut-on épargner son capital de vieillesse de manière facultative? Et à partir de quand et sous quelles conditions peut-on retirer son argent provenant de la prévoyance privée? Ce sont les principaux aspects à connaître sur le 3e pilier.

Le système de prévoyance suisse repose sur le principe des 3 piliers: l’AVS, ou prévoyance publique (1er pilier), la LPP, ou prévoyance professionnelle (2e pilier), et la prévoyance individuelle facultative (3e pilier). Les deux premiers piliers suffisent rarement à maintenir le niveau de vie habituel après le départ à la retraite, car la rente ne couvre qu’environ 60% du dernier revenu soumis à la LPP. Il est donc judicieux d’investir suffisamment tôt dans le 3e pilier et de se constituer un patrimoine. En même temps, il permet de payer moins d’impôts, année après année, et offre d’autres avantages.

Piliers 3a et 3b

Le 3e pilier vient en complément des prestations des 1er et 2e piliers. À titre de prévoyance individuelle, le 3e pilier contribue à combler les lacunes de prévoyance, ce qui permet de profiter de la vie après la retraite.

Prévoyance liée: le pilier 3a correspond à la partie liée de la prévoyance individuelle. En général, on ne peut pas avoir accès à cet argent avant le départ à la retraite. Les versements dans le pilier 3a sont déductibles du revenu imposable jusqu’à un certain montant maximal. En outre, il n’y a pas d’impôt anticipé ni d’impôt sur la fortune pendant la durée. Et au moment du versement, le capital de prévoyance est imposé à un taux réduit, indépendamment des autres revenus. Seules les personnes disposant d’un revenu soumis à l’AVS profitent du pilier 3a.

Prévoyance libre: le pilier 3b correspond à la partie libre de la prévoyance privée. Elle a pour objectifs la constitution de la fortune et la couverture des risques. De cette catégorie relèvent les comptes d’épargne, les investissements sous forme de titres et les assurances-vie. Mais en principe, ceux-ci ne sont pas déductibles du revenu imposable.

Compte de prévoyance 3e pilier

Qui ouvre un Compte de prévoyance 3e pilier et effectue régulièrement des versements se couvre financièrement en prévision de la retraite et peut profiter d’une vie sereine après son départ à la retraite. Avec un Compte de prévoyance 3e pilier, on bénéficie d’un taux d’intérêt préférentiel, de multiples avantages fiscaux et d’une tenue de compte sans frais. Avec un compte de prévoyance, on ne prend guère de risques. C’est pourquoi il convient particulièrement aux preneurs de prévoyance très soucieux de la sécurité.

Dépôt de prévoyance 3e pilier

Un Dépôt de prévoyance 3e pilier permet d’investir dans différentes solutions de titres. Il permet de profiter d’opportunités de rendement intéressantes à long terme et des mêmes avantages fiscaux qu’avec le compte de prévoyance. Il est possible de l’adapter à son profil de risque et à l’horizon de placement désiré en choisissant parmi plusieurs groupes de placement, afin de compenser au fil du temps les fluctuations sur les marchés des actions. À part une commission forfaitaire, le dépôt de prévoyance ne s’accompagne en général d’aucun droit de garde ni commission d’émission ou de rachat.

Montants maximaux pour le pilier 3a

Les montants maximaux pour l’année 2019 sont les suivants: les actifs affiliés à une caisse de pension ne doivent pas verser plus de 6826 CHF . Pour les personnes actives non affiliées, la cotisation maximale s’élève à 20% du revenu net de l’activité lucrative, dans la limite de 34 128 CHF.

Réduction d’impôt

Que l’on épargne pour sa retraite sur un Compte de prévoyance 3e pilier ou dans un Dépôt de prévoyance 3e pilier, les avantages fiscaux restent les mêmes.

  • Les dépôts d’épargne annuels sont entièrement déductibles du revenu imposable, dans la limite du montant maximal fixé par la loi.
  • Pas d’impôt sur la fortune, d’impôt sur le revenu ou d’impôt anticipé pendant la durée de prévoyance.
  • Si le capital est versé, il est imposé à un taux réduit, indépendamment des autres revenus.

Exemple 1: un homme célibataire, réformé, habitant à Zurich, avec un revenu imposable de 120 000 CHF, devra payer 23 449 CHF d’impôts s’il ne cotise pas dans le 3e pilier (Taux d’imposition 2018, ville de Zurich). S’il verse le montant maximal fixé à 6826 CHF pour 2019 dans la prévoyance liée, sa charge fiscale sera de 21 261 CHF et il économisera donc 2188 CHF.

Exemple 2: un couple de Lucernois de confession catholique touchant un revenu imposable de 160 000 CHF paie 32 161 CHF d’impôts sans cotiser dans le 3e pilier (Taux d’imposition 2018, ville de Lucerne). Si les deux époux versent le montant maximal possible fixé à 6826 CHF pour 2019 dans la prévoyance liée, leur charge fiscale sera de 27 441 CHF. Ils économiseront donc 4720 CHF.

Ouverture

En principe, les actifs peuvent ouvrir plusieurs comptes 3a pour leur prévoyance liée. Comme il n’est pas possible d’effectuer un retrait partiel sur l’avoir du pilier 3a au moment du départ à la retraite, il est conseillé de retirer l’avoir de prévoyance de manière échelonnée, sur plusieurs années. Cela permet de réduire considérablement ses impôts. Les couples, en particulier, ne devraient pas retirer leurs prestations en capital du 3e pilier la même année, car celles-ci seront cumulées (progression fiscale). Mais ce traitement peut varier suivant les cantons. Il est recommandé de clarifier sa situation personnelle auprès de l’administration fiscale compétente. Pour tirer le meilleur parti de la prévoyance individuelle, il convient d’effectuer des versements le plus tôt possible. L’effet des intérêts composés joue alors à plein, car il augmente sensiblement le montant perçu à la fin.

Possibilités de retrait

Cas 1: même si les fonds de prévoyance sont destinés à la période de la retraite, nombreuses sont les personnes qui prélèvent une partie de leur avoir de vieillesse à un moment antérieur. On ne peut accéder aux avoirs de la prévoyance liée qu’à certaines conditions:

  • Acquisition d’un logement en propriété pour son besoin propre
  • Amortissement d’un prêt hypothécaire pour le logement en propriété à usage propre
  • Début d’une activité indépendante
  • Changement de branche dans le cadre de l’activité indépendante
  • Sortie définitive de Suisse
  • Rachat dans une caisse de pension
  • Perception d’une rente entière d’invalidité

Cas 2: normalement, on peut retirer de l’argent provenant de la prévoyance liée lorsque l’on atteint l’âge de la retraite AVS. Mais c’est aussi possible au plus tôt cinq ans avant.

Cas 3: qui a atteint l’âge de la retraite AVS et travaille encore peut reporter le retrait jusqu’à 5 ans et poursuivre les versements. Si plusieurs comptes de prévoyance sont disponibles, on bénéficie d’une plus grande flexibilité, selon le canton de domicile.