Suisse Tendances de placement

Tendances de placement

Options de filtre

Affiche 1- 10 article(s) sur 95
Filter:
  1. Investir en septembre: une surpondération des actions serait prématurée

    Investir en septembre: nos estimations en bref

    Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. La reprise économique se poursuit. Dans le même temps, les banques centrales maintiennent leur politique monétaire accommodante. Malgré le variant Delta du COVID-19, les actions devraient donc rester la classe d’actifs la plus attrayante. Néanmoins, les investisseurs doivent se montrer prudents.

  2. Marchés haussiers: les actions restent la classe d’actifs la plus attrayante

    Les marchés haussiers de ce genre sont rares. Entretien avec Burkhard Varnholt

    Les marchés financiers connaissent une période extraordinaire. Le marché haussier actuel résiste étonnement bien malgré les doutes qui circulent parmi les investisseurs. Dans cette interview, Burkhard Varnholt explique son point de vue sur la situation boursière et pourquoi il considère que les actions devraient rester une classe d’actifs attrayante pendant la seconde moitié de l’année.

  3. Investir en août: nos estimations en bref

    Investir en août: nos estimations en bref

    Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. L’assouplissement des mesures mises en œuvre pour lutter contre le coronavirus permet à l’économie suisse de poursuivre sa reprise. Cette reprise devrait faire grimper les bénéfices des entreprises et les taux d’intérêt à long terme.

  4. Investir en juillet: nos estimations en bref

    Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. La reprise économique se fait sentir sur les marchés financiers: la croissance mondiale du PIB devrait s’élever à 5,9% cette année. D’ici le début de l’automne, la situation de la consommation privée devrait se normaliser dans de nombreux secteurs de l’économie en Suisse.

  5. Entretien avec Burkhard Varnholt:la hausse de l'inflation ne devrait pas durer

    Les douze derniers mois ont marqué l'économie mondiale: divers goulets d'étranglement ont entraîné une hausse des prix et de l'inflation. Néanmoins, les prix sur le marché boursier ont augmenté. Mais combien de temps les marchés haussiers peuvent-ils durer? Pour en savoir plus, consultez l'interview de Burkhard Varnholt.

  6. Investir en juin: nos estimations en bref

    Investir en juin: nos estimations en bref

    Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. Le processus de normalisation progressive de l’économie est une bonne nouvelle. Cependant, cette évolution recèle des pièges en ce qui concerne les marchés financiers. Afin de se protéger contre la volatilité élevée, le Credit Suisse conserve dans un premier temps son allocation en actions neutre.

  7. Entretien avec John Woods: la Chine mène la reprise économique

    La Chine a une longueur d’avance dans la course à la reprise économique. L’Europe a également fait de grands pas vers la normalité économique en renforçant les campagnes de vaccination, tandis que les États-Unis sont actuellement à la traîne. Le déséquilibre mondial se répercute sur les prévisions pour le marché des actions.

  8. Investir en mai: perspectives de rendement relativement bonnes pour les actions

    Investir en mai: nos estimations en bref

    Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. Malgré l’euphorie croissante sur les marchés financiers internationaux, le Credit Suisse ne prévoit pas de changements radicaux. En conséquence, la banque maintient ses allocations d’actions à un niveau stratégique.

  9. Entretien avec Nannette Hechler-Fayd’herbe: la reprise de l’économie augmente la volatilité des actions

    La reprise économique se poursuit à un rythme rapide. Les investisseurs se demandent: sommes-nous d’ores et déjà dans une bulle? Nannette Hechler-Fayd’herbe s’exprime sur la situation de marché. Pourquoi les investisseurs doivent-ils s’attendre à une volatilité des actions et quels développements sont à prévoir sur le marché obligataire.

  10. Investir en mars: les bénéfices par action sont convaincants

    Investir en mars: nos estimations en bref

    Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. La reprise économique devrait se poursuivre et l’inflation s’accentuer à court terme. Grâce à ce redressement conjoncturel, les bénéfices par action sont à nouveau supérieurs aux niveaux pré-pandémiques.