Listing Page Archives des articles 2015

Archives des articles 2015

Options de filtre

Affiche 1- 10 article(s) sur 103
Filter:
  1. Retail Outlook: la situation un an après l’appréciation du franc

    Le Credit Suisse a publié aujourd’hui la dernière édition de son étude annuelle «Retail Outlook» réalisée en collaboration avec la société de conseil Fuhrer & Hotz. Après une année 2015 très difficile pour le commerce de détail, les économistes du Credit Suisse tablent sur une légère embellie en 2016, avec une croissance nominale des chiffres d’affaires de l’ordre de 0,3%. Selon l’enquête menée par Fuhrer & Hotz auprès de représentants de la branche, les détaillants envisagent l’année 2016 avec un optimisme prudent, les entreprises du segment alimentaire se montrant légèrement plus confiantes que celles du segment near-food/non alimentaire. En supposant un taux de change EUR/CHF autour de 1,10, le tourisme d’achat devrait se stabiliser en 2016 au niveau élevé auquel il a été en 2015. Toujours d’après les économistes, en 2014, les prix à la consommation à l'étranger étaient inférieurs à ceux pratiqués en Suisse de 30% pour l’alimentaire, de 26% pour l’ameublement et de 38% pour l’habillement. Ces écarts de prix s’expliquent en grande partie par les coûts de réalisation plus élevés en Suisse. Dans un scénario, les économistes du Credit Suisse ont calculé l’impact sur les dépenses de consommation d’une appréciation du franc de 15% face à l’euro. Dans un tel cas de figure, les dépenses des ménages suisses consacrées aux produits alimentaires, à l’habillement et à l’ameublement baisseraient globalement de 1,3 milliard de francs.

  2. Document de consultation publié par le Département fédéral des finances

    Le Département fédéral des finances a publié sa proposition de modification du régime suisse «Too Big to Fail» (TBTF), notamment les nouvelles exigences en matière de capacité totale d’absorption des pertes (TLAC), pour la consultation à venir. Ces exigences détaillées confirment certaines propositions relatives à la révision de la législation TBTF annoncée par le Conseil fédéral le 21 octobre 2015 et clarifient davantage les changements qu'il est prévu d'apporter au régime en vigueur.

  3. Credit Suisse expects Indonesia to buck the trend with economic and market recovery in 2016

    Credit Suisse expects the Indonesian economic recovery in 2016 to be supported by recently announced economic stimulus packages, as well as more pro-growth fiscal and monetary policies. The bank forecasts Indonesia’s GDP to expand at 5.2 percent in 2016, above the 4.9 percent consensus. Indonesia’s market is expected to benefit from economic recovery next year. Credit Suisse forecasts the benchmark Jakarta Composite Index to reach 5,300 by the end of 2016, providing a nearly 20 percent upside from its current level.

  4. Subdued growth, low inflation and moderate returns could be expected for 2016. A high degree of diversification with an active tactical approach would be deployed against periods of volatility says Credit Suisse Private Banking

    Credit Suisse Private Banking expects the global outlook for 2016 to be better than 2015 led by the Eurozone and Japan while many emerging countries are likely to stabilize albeit at low levels. The US could slow down due to constraints set in place by several macro factors whilst Australia and Canada would be sub-par due to lower commodity prices. The UK is likely to remain fairly robust as real wages rise against a tighter monetary policy backdrop. China should avert a hard landing scenario on the back of further policy easing, moderate fiscal expansion with some infrastructure activity along with sustained consumption spending and services whilst the property sector has seen significant inventory depletion.

  5. Economie suisse 2016: une année de taux négatifs

    Les économistes du Credit Suisse révisent légèrement à la baisse leurs prévisions de croissance 2016 pour l’économie suisse (désormais 1% contre 1,2% auparavant). Le franc fort a encore pesé sur l’économie d’exportation en 2016, et la croissance de l’économie intérieure continue donc de perdre de l’allant. L’édition d’hiver du «Moniteur Suisse» dresse un bilan, près d'un an après l’annonce de taux d’intérêt négatifs par la Banque nationale suisse (BNS). Selon les économistes, les intérêts négatifs commencent à produire l’effet souhaité par la BNS sur les investisseurs en franc suisse et les banques étrangères. À l’aide de données de sondages, les économistes montrent toutefois que les intérêts négatifs n’influencent les investissements des PME en Suisse que de manière limitée. En revanche, la pénurie de placements causée par les taux négatifs stimule les investissements dans les immeubles de rendement. Selon les estimations des économistes, les dépenses publiques seront allégées chaque année de près d’un milliard de francs grâce aux intérêts négatifs. En contrepartie, il en résulte des risques à long terme pour le financement de la prévoyance vieillesse et donc une surcharge potentielle du budget de l’Etat.

  6. Credit Suisse sees government spending as catalyst for Indian market in 2016; the impact of global weakness remains a concern

    Credit Suisse believes the implementation of the 7th Central Pay Commission will start an INR 4.5 trillion consumption stimulus that can help accelerate India’s economic recovery. The risks to the market remain in global linkages: both from continuing redemption-based selling by foreign investors, as well as high revenue linkages for the larger listed stocks.

  7. Credit Suisse Announces Coupon Payments and Expected Coupon Payments on Credit Suisse X-Links Exchange Traded Notes (the ETNs)

    On December 2, 2015, Credit Suisse declared coupon payments for the following ETNs: Credit Suisse X-Links Multi-Asset High Income ETN (NYSE Arca: MLTI) On December 3, 2015, Credit Suisse announced expected coupon payments for the following ETNs: Credit Suisse X-Links Gold Shares Covered Call ETN (NASDAQ: GLDI) / Credit Suisse X-Links Silver Shares Covered Call ETN (NASDAQ: SLVO) Summary coupon information is provided below.

  8. Credit Suisse Group AG publie les résultats de l’offre de droits de souscription

    Credit Suisse Group AG a publié les résultats de l’augmentation de capital sous la forme d’une offre de droits de souscription approuvée par les actionnaires lors de l’Assemblée générale extraordinaire du 19 novembre 2015. Jusqu’à la fin de la période d’exercice des droits de souscription en date du 3 décembre 2015, 12h00 HEC, 99,0% des droits de souscription ont été exercés et 258 445 328 actions nominatives nouvellement émises ont ainsi été souscrites. Nous prévoyons de vendre sur le marché les 2 538 570 nouvelles actions nominatives non souscrites. Le produit brut de cette offre de droits de souscription se chiffre à CHF 4,7 milliards pour Credit Suisse Group AG.

  9. Tidjane Thiam joins the Group of Thirty

    Credit Suisse Group CEO Tidjane Thiam has joined the membership of the Group of Thirty (G30).

  10. Credit Suisse Group AG publie les résultats de l’offre de droits de souscription

    Credit Suisse Group AG a publié les résultats de l’augmentation de capital sous la forme d’une offre de droits de souscription approuvée par les actionnaires lors de l’Assemblée générale extraordinaire du 19 novembre 2015. Jusqu’à la fin de la période d’exercice des droits de souscription en date du 3 décembre 2015, 12h00 HEC, 99,0% des droits de souscription ont été exercés et 258 445 328 actions nominatives nouvellement émises ont ainsi été souscrites. Nous prévoyons de vendre sur le marché les 2 538 570 nouvelles actions nominatives non souscrites. Le produit brut de cette offre de droits de souscription se chiffre à CHF 4,7 milliards pour Credit Suisse Group AG.