philanthropie-comment-s’engager-pour-des-objectifs-philanthropiques
Articles

Agir en philanthrope. Pour le bien de la collectivité.

Vous accordez de l’importance aux questions sociales et écologiques et vous souhaitez mettre votre fortune au service du bien commun? Voici comment vous pouvez agir en faisant des dons dans le domaine de la philanthropie et comment le Credit Suisse peut vous y aider.

Tout le monde peut être philanthrope.

Toute personne mérite qu’on s’intéresse à elle et qu’on l’encourage – ce sont ces valeurs que défendent les personnes qui se définissent comme des philanthropes. À travers leur engagement et leur fortune personnelle, elles s’engagent volontairement au service du bien commun. Le mot «philanthropie» a longtemps été lié uniquement aux fondations créées par des personnes extrêmement fortunées comme Bill Gates.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Désormais, chacun peut agir en philanthrope, indépendamment du montant des fonds mis en œuvre. Ainsi, tous les dons d’argent privés effectués sur la base du volontariat pour le bien de la société peuvent être considérés comme une action philanthropique.

Les dons philanthropiques au service du bien commun.

Les dons réalisés par philanthropie peuvent être vus comme des investissements sans rendement financier. Le but ici n’est pas un bénéfice financier mais la promotion de ses propres valeurs et le bien de l’humanité. Les dons servent notamment à financer des projets vitaux pour des personnes en situation de précarité. D’autres programmes contribuent à faire avancer la recherche sur les maladies, à protéger l’environnement ou à promouvoir des talents.

Si vous souhaitez porter des valeurs philanthropiques, vous pouvez faire don d’une partie de votre fortune. De nombreuses personnes décident aussi d’investir les bénéfices de leurs placements dans des projets philanthropiques. Une autre possibilité consiste à léguer sa fortune à une fondation après sa mort par disposition testamentaire.

La philanthropie au Credit Suisse.

Le Credit Suisse soutient des projets philanthropiques par le biais de ses fondations faîtières d’utilité publique. Depuis leur création, plus de 2900 projets ont été soutenus à hauteur de plus de 130 millions de francs suisses. Toutes les fondations sont neutres sur le plan politique et religieux.

Les clientes et les clients ont par ailleurs la possibilité de créer une sous-fondation au sein des fondations ACCENTUS, EMPIRIS ou SYMPHASIS. Les donateurs peuvent choisir leurs valeurs philanthropiques individuelles de façon ciblée. Ils ont carte blanche et peuvent définir eux-mêmes le nom, l’objet et le mode de distribution. Les fondations faîtières prennent en charge une grande partie des frais d’administration et de gestion.

Les fondations faîtières du Credit Suisse et leur orientation philanthropique

ACCENTUS

La fondation «ACCENTUS» a été créée en 2000. Son action est axée sur la promotion de projets sociaux, humanitaires, culturels, médicaux et écologiques. La sous-fondation «Verena Guggisberg-Lüthi» encourage par exemple de jeunes talents qui souhaitent fonder une entreprise suite au succès de leurs recherches.

ACCENTUS

EMPIRIS

La fondation «EMPIRIS» a été créée en 2002 dans le but de soutenir des projets dans les domaines de la recherche, de la science et de la formation. La sous-fondation «Hörnli» investit ainsi dans des groupes de travail effectuant des recherches sur les causes et les aspects thérapeutiques de la maladie d’Alzheimer.

EMPIRIS

SYMPHASIS

La fondation «SYMPHASIS» a elle aussi vu le jour en 2002. Son action est orientée sur les institutions œuvrant dans les domaines de l’action sociale, de la protection de l’environnement, de la culture, de la santé et du sport. La sous-fondation «Yalda» soutient par exemple la formation d’enfants pauvres et traumatisés dans les favelas de Rio de Janeiro.

SYMPHASIS

Vous avez des questions sur ce thème?

Nous serons ravis de pouvoir vous aider. Appelez-nous au 0844 200 112 ou convenez d’un entretien de conseil.