impôts-immobiliers-déclarer-correctement-vos-biens-immobiliers
Articles

Déclarer correctement vos biens immobiliers vous permet d’économiser des impôts

Si vous possédez un bien immobilier, vous devez le déclarer. En faisant preuve d’anticipation, vous pourrez profiter de diverses déductions fiscales sur votre logement en propriété. Découvrez les différents impôts immobiliers ainsi que la façon dont vous pouvez économiser des impôts en tant que propriétaire.

Impôt immobilier: l’impôt sur la fortune

Les biens immobiliers font partie de la fortune imposable et doivent être déclarés comme tels. La valeur fiscale, calculée différemment selon le canton, est le facteur déterminant. La valeur vénale sert généralement de valeur de référence. La dette hypothécaire réduit la fortune imposable ce qui peut donner lieu à une diminution de la charge fiscale.

Par ailleurs, certains cantons et communes ont un impôt foncier (également appelé impôt immobilier ou impôt sur les biens-fonds) pour lequel il faut généralement déclarer la pleine valeur fiscale du bien immobilier et où la dette hypothécaire ne donne lieu à aucune déduction fiscale.

L’amortissement indirect permet de profiter d’une déduction fiscale plus importante sur le logement en propriété

L’amortissement indirect d’un logement à usage personnel est un moyen d’économiser des impôts. Au lieu de rembourser l’hypothèque directement, le montant des amortissements échus est versé dans le pilier 3a. L’hypothèque ne sera amortie qu’après expiration de la durée convenue ou au plus tard à l’âge de la retraite.

C’est intéressant d’un point de vue fiscal. En effet, la totalité de la dette hypothécaire reste déductible de la fortune imposable pendant la durée de l’amortissement indirect. En outre, le montant versé dans le pilier 3a est déduit du revenu imposable. Les impôts dus à ce titre ne sont payables qu’en cas de retrait, c’est-à-dire lorsque l’hypothèque est amortie. Ce montant est alors imposé séparément des autres revenus et à un taux réduit.

Impôt immobilier: la valeur locative

En Suisse, un bien immobilier n’est pas uniquement assujetti à l’impôt sur la fortune. Avec la valeur locative, il existe une imposition sur le revenu des biens immobiliers. La valeur locative est un revenu imposable fictif visant à créer une compensation fiscale entre les locataires et les propriétaires de leur logement.

Elle donne également la possibilité d’économiser des impôts. Les propriétaires peuvent déduire de leur revenu imposable les intérêts hypothécaires, les frais d’entretien ainsi que les primes d’assurance concernant leur bien immobilier. Les propriétaires de logements peuvent également déclarer les frais de gestion ainsi que les versements effectués dans le fonds de rénovation. Il est à noter que la totalité des déductions fiscales au titre du logement en propriété doit être justifiée. En guise d’alternative aux frais d’entretien réels, il est possible d’appliquer une déduction forfaitaire.

Déduction fiscale en cas de rénovation du logement en propriété

Les rénovations sont particulièrement intéressantes d’un point de vue fiscal. Il est donc utile de planifier judicieusement ces dépenses, car une déduction fiscale ne peut être demandée qu’au titre de l’année civile au cours de laquelle les frais ont été engagés. Si vous échelonnez les travaux de votre logement sur plusieurs années, vous profitez d’une déduction fiscale pendant plus longtemps. Cet échelonnement est particulièrement intéressant lorsqu’il vous permet de rompre la progressivité de l’impôt selon laquelle plus vous gagnez d’argent, plus votre taux d’imposition est élevé. En conclusion, le montant d’impôts économisés est plus important si vous investissez par étapes plutôt qu’en une seule fois.

Toutefois, seules les dépenses garantissant le maintien de la valeur sont déductibles. Par exemple, un nouveau jacuzzi ne l’est pas, parce qu’il génère une plus-value. Les exceptions concernent les investissements visant à accroître l’efficacité énergétique. Une installation solaire peut faire l’objet d’une déduction fiscale même si elle augmente la valeur du logement en propriété. Les dépenses générant des plus-values sont pertinentes d’un point de vue fiscal au moment de la vente du bien immobilier. Elles réduisent l’impôt sur les gains immobiliers.

Vous avez des questions sur l’imposition de votre bien immobilier?

Fixer un rendez-vous This link target opens in a new window
Nous serons ravis de pouvoir vous aider. N’hésitez pas à nous appeler au 0844 100 112.