Extension d’une maison: possibilités et marche à suivre
Articles

Agrandir son espace de vie grâce aux extensions de maison. Tour d’horizon des possibilités. 

Si vous commencez à vous sentir à l’étroit chez vous, il n’est pas forcément nécessaire de déménager. Une extension de maison accroît la surface habitable tout en augmentant la valeur de la maison. Les possibilités sont multiples, de l’ajout d’une annexe à l’aménagement des combles, en passant par la surélévation. 

De nombreuses possibilités pour agrandir sa maison

Les besoins des propriétaires évoluent au fil des ans. La famille s’agrandit, les parents doivent être à proximité, un nouveau loisir nécessite de la place – autant de raisons à l’extension d’un logement en propriété. En fonction du bâtiment, les types appropriés d’extension de l’espace de vie varient.

L’ajout d’une annexe à la maison

Lorsque l’agrandissement de l’espace de vie est obtenu par l’ajout d’une annexe à la maison, l’emprise au sol de celle-ci est modifiée. L’extension n’est donc possible que si l’espace nécessaire est disponible sur le terrain. De plus, il faut tenir compte des distances à la limite par rapport aux voisins qui sont réglementées par les règlements sur les constructions et plans de zone des communes.

Dans bien des cas, un élargissement de la maison est compliqué et peu rentable: il faut en général repenser toute la toiture et l’adapter au nouveau corps de bâtiment. En cas d’extension de la maison dans la longueur, l’intervention est souvent moins lourde car seuls les murs extérieurs de la façade doivent être démolis tandis que la forme du toit est conservée. Dans ce cas, l’extension s’apparente quasiment à la réalisation d’une nouvelle construction.

La surélévation 

En cas de surélévation, l’agrandissement de l’espace de vie se fait vers le haut, de sorte que le plan d’ensemble de la maison n’est pas modifié. Le type de construction dépend de la résistance statique du bâtiment. En général, seule une construction légère en bois ou en acier est envisageable car la brique et le béton sont trop lourds. La surélévation est par ailleurs une bonne occasion de réaliser une rénovation énergétique car souvent, investir également dans une nouvelle isolation du toit et de la façade dans le cadre des travaux de transformation ne coûte pas beaucoup plus cher. De plus, la baisse des coûts de chauffage compense les dépenses supplémentaires.

L’aménagement des combles 

En cas d’aménagement des combles, la surface habitable augmente tandis que le plan d’ensemble et la hauteur de la maison restent inchangés. L’angle d’inclinaison du toit peut certes représenter un défi, mais il offre aussi de nombreuses possibilités d’aménagement. Cependant, les frais de construction et la charge de travail peuvent parfois dépasser ce qui était prévu au début, par exemple si l’isolation existante est de mauvaise qualité, si la lumière du jour ne pénètre pas suffisamment dans les combles ou en l’absence de raccordement au circuit d’eau ou au réseau électrique. Ce sont des points importants qu’il faut clarifier au début de la planification du projet.

La cave ou le garage 

Pour évaluer le coût de l’aménagement d’une cave ou d’un garage, il est indispensable de procéder à un état des lieux initial. En effet, selon les circonstances, l’espace existant devra au préalable être calfeutré et isolé, des fenêtres devront être percées ou des raccordements au réseau électrique et au circuit d’eau réalisés. De plus, cela permettra de déterminer la meilleure solution de chauffage. Dans les bâtiments relativement récents en particulier, quelques modifications simples comme un nouveau sol ou un éclairage agréable permettent souvent de transformer caves ou garages en un espace de vie agréable.

Le jardin d’hiver 

Un jardin d’hiver, réalisé en ajoutant une annexe à la maison ou en fermant un balcon à l’aide de vitrages, est une autre solution pour augmenter la surface habitable. Toutefois, pour constituer une extension de l’espace de vie habitable toute l’année, il doit être chauffé. Il convient dans ce cas de respecter les prescriptions relatives à l’isolation thermique des bâtiments.

Une planification minutieuse, la clé de la réussite 

Si vous prévoyez d’effectuer une extension de votre maison, il est recommandé de demander conseil à un architecte dès les premières clarifications. En effet, le type d’extension approprié diffère selon les maisons et les besoins des propriétaires. Il est conseillé de demander l’avis de plusieurs experts sur les possibilités, le prix et la conception.

La nécessité d’un permis de construire 

Les lois et ordonnances de la Confédération, des cantons et des communes régissent le type et la hauteur de construction autorisés. Les directives dépendent de la commune et de la zone à bâtir dans laquelle se trouve la maison. C’est pourquoi il est impératif, avant d’effectuer des travaux de transformation ou d’extension, de se renseigner sur les prescriptions légales auprès de l’office des constructions de la commune ou du canton. Lors de ces démarches de clarification comme pour l’obtention des éventuels permis de construire, il est recommandé de se faire conseiller par un architecte.

L’ajout d’une annexe, la surélévation et la construction d’un jardin d’hiver nécessitent la plupart du temps un permis de construire. C’est aussi souvent le cas pour les aménagements de combles qui nécessitent d’abattre des murs ou de percer des fenêtres.

Coût d’une extension de maison: garantir le financement 

De nombreux facteurs ont une influence sur le prix d’une extension de maison, par exemple le type d’aménagement, la taille de la surface à aménager, les matériaux ainsi que les mesures de construction complémentaires nécessaires. Pour évaluer le budget avant le début du projet, il est recommandé de demander conseil à un architecte. La solution de financement adaptée pourra ainsi être trouvée:

  • Financement par les économies.
  • Pilier 3a: pour certaines extensions, il est possible de retirer de l’argent du pilier 3a dans le cadre de l’encouragement à la propriété du logement.
  • Crédit de construction: la limite de crédit pour un crédit de construction est affectée à un projet donné, et ne doit donc être utilisée que pour les travaux de transformation.
  • Hypothèque: s’agissant d’une hypothèque, le montant total du crédit peut être utilisé librement. Les propriétaires font souvent leur choix entre une hypothèque à taux fixe et une hypothèque à taux variable.

Vous prévoyez une extension de maison et souhaitez en savoir plus sur les solutions de financement? 

Prendre rendez-vous This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller. N’hésitez pas à nous appeler au 0844 100 112