a-new-coat-of-paint-is-often-part-of-the-renovation
Articles

Les coûts d’une rénovation: conseils pour calculer le montant de l’investissement

Combien coûte la rénovation de votre maison ou appartement? Il est important d’établir un budget réaliste pour profiter ensuite pleinement et sans soucis de votre logement remis à neuf. Apprenez à bien budgétiser vos investissements pour une transformation afin de limiter les coûts.

Les images de votre logement fraîchement rénové ou transformé que vous avez en tête deviendront bientôt réalité. Mais il reste quelques étapes avant la mise en œuvre. L’élaboration du budget est l’une des premières phases d’une rénovation ou d’une transformation. Dès que l’ampleur des travaux de construction est connue, vous devez établir une planification sommaire pour estimer les coûts.

Vous pouvez utiliser des valeurs indicatives pour vous faire une idée du coût d’une rénovation ou encore vous servir d’un calculateur en ligne. Vous pouvez également demander un devis estimatif à votre architecte ou à votre conseiller en maîtrise d’ouvrage. Pour une maison individuelle de taille moyenne, le renouvellement des fenêtres peut s’élever de 30 000 à 50 000 francs, une salle de bain avec carrelage de 20 000 à 25 000 francs, et une cuisine complète de 25 000 à 40 000 francs.

Avant le début du projet, mieux vaut travailler avec la banque à la solution de financement concrète. Vous étudierez ensemble l’utilisation de vos fonds propres et une éventuelle augmentation de votre crédit. Pour une rénovation énergétique, vous pourrez peut-être demander des aides et réduire ainsi vos coûts.

Les estimateurs étudient les coûts de la rénovation

En matière de coûts, il n’est pas inutile de se projeter un peu. Comment la transformation ou la rénovation influera-t-elle sur la valeur de votre logement? Tous les travaux de rénovation ou de transformation ne se traduisent pas forcément par une plus-value. Un estimateur avisé peut vous aider à calculer la valeur vénale future de votre bien.

Pour estimer un projet, on se base sur le devis estimatif, les plans détaillés et toute autre information relative à la valeur, par exemple sur le terrain et sa situation.

Cette estimation peut vous conforter dans votre projet de construction. Mais elle peut aussi révéler des incohérences dans le devis estimatif ou dans la planification et impliquer de réviser votre projet. L’estimation sert cependant d’abord à évaluer la nouvelle valeur vénale du bien après les travaux.

Payer moins d’impôts en rénovant

Enfin, pour compléter l’étude financière des travaux, il faut tenir compte de la charge fiscale. Seules les dépenses de préservation de la valeur peuvent être déduites des impôts en tant que frais d’entretien de l’immeuble. Ainsi, celui qui «rafraîchit» son bien à ses frais peut le faire valoir sur sa déclaration d’impôt.

La période fiscale à laquelle s’appliquent les dépenses de préservation de la valeur est déterminante. Au lieu de concentrer les coûts sur une seule année, il peut être intéressant d’étaler les travaux de transformation sur plusieurs années pour rompre la progression. Ce calcul est assez simple à prévoir pour une rénovation ou une transformation. Mieux vaut cependant rénover votre bien immédiatement si les travaux sont urgents. Sinon, des éléments de construction délabrés peuvent pénaliser l’immeuble dans son ensemble.

Le volet fiscal est également important pour une transformation plus vaste entraînant une plus-value. En effet, vous pouvez aussi déduire les intérêts débiteurs supplémentaires dus au relèvement de l’hypothèque et réduire ainsi votre charge fiscale. La valeur locative, le niveau d’endettement et la nouvelle valeur vénale du bien sont autant d’éléments à prendre en compte dans la planification fiscale des travaux.

Pour une maison individuelle de taille moyenne, le renouvellement des fenêtres peut s’élever de 30 000 à 50 000 francs, une salle de bain avec carrelage de 20 000 à 25 000 francs, et une cuisine complète de 25 000 à 40 000 francs.