Revenu librement disponible: les endroits de Suisse où vous pouvez vous loger à moindre coût
Articles

Se loger à moindre coût? Les endroits de Suisse où vous disposez du revenu librement disponible le plus élevé. 

Se loger à moindre coût en Suisse? C’est possible. La nouvelle étude du Credit Suisse explique les cinq facteurs qui sont les plus importants en matière d’attrait du lieu de résidence, et présente au moyen d’une carte interactive les cantons et communes dans lesquels le revenu librement disponible est le plus élevé. 

L’indicateur RDI révèle les endroits où les Suisses se logent à moindre coût

Pour de nombreuses personnes, le choix du «bon» lieu de résidence fait partie des décisions les plus importantes de la vie. Les critères de sélection sont multiples: en règle générale, outre la situation, l’offre d’infrastructures, la présence d’objets immobiliers adéquats, les critères émotionnels et l’attachement à un lieu, les facteurs financiers jouent également un rôle central.

L’indicateur RDI (Regional Disposable Income) mis au point par le Credit Suisse évalue l’attrait financier du lieu de résidence des cantons et des communes suisses sur la base de critères quantitatifs attestés. La base en est fournie par le revenu librement disponible estimé de plus de 120 000 ménages-types par lieu de résidence. L’étude propose ainsi une réponse à la question suivante: sur le revenu des ménages, quel est le montant restant pour la consommation libre ou l’épargne sur chaque lieu de résidence respectif après déduction des prélèvements obligatoires et des coûts fixes? Ou, pour faire bref: où la vie est-elle la moins chère?

Revenu librement disponible: calcul

Calcul du revenu librement disponible 

Représentation schématique du budget d’un ménage type (couple marié avec deux enfants d’âge préscolaire fréquentant une structure d’accueil collectif de jour deux fois par semaine)

Source: Credit Suisse

Carte interactive: voilà l’endroit où la vie est la moins chère

Cet outil Web présente les résultats de certains ménages sélectionnés au moyen d’une carte interactive. Il suffit juste de quelques indications pour découvrir rapidement et facilement les lieux de résidence présentant le plus d’attrait sur le plan financier.

Veuillez d’abord sélectionner une constellation de ménages. La carte en couleur vous permet maintenant de voir les communes présentant un attrait financier particulièrement intéressant pour ce type de ménage. Utilisez la fonction de recherche ou cliquez sur une commune pour sélectionner un lieu de résidence. Le revenu librement disponible à cet endroit vous est alors présenté. Il vous est possible de cliquer sur les touches de direction pour obtenir davantage de détails quant aux prélèvements obligatoires, aux frais fixes, aux frais de mobilité et aux frais de garde d’enfants.

La représentation de tous les résultats pour toutes les communes suisses est ici impossible. Le Credit Suisse a donc élaboré des fact sheets pour toutes les communes ainsi que pour les quartiers des villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne et Zurich. Celles-ci présentent l’attrait financier du lieu de résidence de la commune pour diverses constellations de ménages et le comparent à celui des principales communes environnantes.

Nous mettons volontiers la fact sheet de votre commune de domicile ou de la commune de référence à votre disposition. Veuillez pour cela contacter votre conseiller clientèle du Credit Suisse.

Les 5 facteurs les plus importants en matière d’attrait du lieu de résidence

Compte tenu du fédéralisme financier de la Suisse et de la diversité des structures du marché au niveau local, les prélèvements obligatoires et les coûts fixes présentent de grandes disparités régionales. Vous trouverez ci-après la présentation de cinq facteurs ayant un impact considérable sur l’attrait financier d’un lieu de résidence.

1. Charge fiscale: le fait de déménager peut parfois permettre de réduire considérablement le montant de la charge fiscale

Avec près de 12% du revenu brut moyen, l’impôt sur le revenu et l’impôt sur la fortune constituent l’un des principaux postes de dépenses des ménages. C’est ce qui ressort de l’Enquête sur le budget des ménages de l’Office fédéral de la statistique pour la période 2015-2017. Compte tenu de la structure fédérale de la Suisse, la charge fiscale présente toutefois des disparités régionales considérables.

Dans le classement de la charge fiscale cantonale établi par le Credit Suisse en 2020, Zoug arrive en tête de liste des cantons les plus attractifs. Les places suivantes sont occupées par Nidwald et le canton d’Uri. La Suisse romande, en revanche, à l’exception de Genève, présente des taux d’imposition supérieurs à la moyenne. La charge fiscale peut également varier de manière significative au sein même des cantons.

2. Frais de logement: coûts élevés dans les centres et les régions touristiques

Pour la majorité des ménages suisses, outre les impôts, les frais de logement représentent également une composante importante des dépenses. Comme le montrent les données de l’Enquête sur le budget des ménages pour la période 2015-2017, ils représentent en moyenne un peu plus d’un dixième du budget des ménages. Pour les ménages à faible revenu, la proportion peut toutefois se révéler nettement plus élevée.

Les dépenses consacrées au logement propre dépendent du type de logement. Grâce à la faiblesse des taux hypothécaires, cela fait des années que le coût d’un logement en propriété est inférieur à celui dans un logement en location comparable. La région de résidence a un impact encore plus fort sur le montant des frais de logement. Dans les centres et les agglomérations ainsi que dans les régions fiscalement attractives et touristiques, les dépenses de logement sont ainsi plus élevées que dans les autres régions.

3. Frais de mobilité: les déductions fiscales augmentent la disposition à être pendulaire

Les Suisses sont un peuple de pendulaires. Près de 70% des personnes actives travaillent en dehors de leur commune de domicile et près de 20% franchissent au moins une frontière cantonale pour se rendre quotidiennement au travail. Les frais de la mobilité liée au travail dépendent essentiellement de la distance du trajet effectué pour se rendre au travail et du moyen de transport retenu pour cela. Plus de la moitié des pendulaires utilisent la voiture pour se rendre quotidiennement au travail, près d’un tiers préfère les transports publics.

Dans la mesure où les frais de la mobilité liés au travail sont partiellement déductibles du revenu imposable, cela augmente d’autant l’incitation financière à accepter des trajets plus longs pour se rendre au travail. Sans niveau de seuil défini, les pendulaires peuvent, en fonction du canton de résidence et de la distance des trajets pendulaires effectués, obtenir des déductions de plus de 30 000 CHF. Les taxes sur la circulation routière prélevées sur les véhicules à moteur varient également d’un canton à l’autre. Les cantons sont nombreux à accorder des taux d’imposition réduits pour les voitures électriques, voire à exonérer totalement les propriétaires de la taxe sur la circulation routière.

4. Assurance-maladie: disparités ville/campagne en matière d’assurance maladie obligatoire

Les primes d’assurance maladie constituent l’un des principaux postes de dépenses obligatoires pour les ménages. L’augmentation de l’espérance de vie et l’accroissement de la prospérité ont conduit à une augmentation constante de ce poste budgétaire au cours des dernières années. Mais la prime moyenne nationale ne nous renseigne que peu sur le montant réel des primes d’un ménage, car la prime annuelle d’assurance maladie peut varier considérablement selon le lieu de domicile du ménage.

Ces disparités régionales peuvent être importantes: dans les cas extrêmes, un adulte d’Appenzell Rhodes-Intérieures peut payer une prime inférieure de 3000 francs à ce qui sera le cas à Bâle-Ville. Outre les variations concernant les primes de base, les différences de réductions de primes accordées de manière individuelle font que les primes nettes réelles varient de manière considérable d’une région à l’autre, notamment en ce qui concerne les ménages à faibles revenus.

5. Frais de garde d’enfants et allocations familiales: grandes différences cantonales

Pour les parents qui travaillent, la garde extra-familiale des enfants représente souvent un poste budgétaire important. Or les tarifs des structures d’accueil et les pratiques des cantons et des communes en matière de subventions affichent une grande hétérogénéité d’une région à l’autre. Pour une famille ayant des revenus moyens, les dépenses pour la garde d’enfants au sein d’une structure d’accueil collectif de jour peuvent, selon son lieu de domicile, varier du simple au quintuple.

De même, les économies d’impôt spécifiques aux familles pour les frais de garde par des tiers et les déductions pour enfants affichent également d’importantes variations d’un canton à l’autre. Enfin, les parents ont également droit à des allocations familiales. Alors que plusieurs cantons s’en tiennent aux taux minimaux prévus par la loi fédérale, d’autres, en revanche, accordent des allocations plus élevées. Si l’on tient compte de tous ces paramètres, le canton du Valais est alors le lieu de résidence financièrement le plus attrayant pour les familles.

Conclusion: Appenzell Rhodes-Intérieures arrive en tête du classement

C’est dans le canton d’Appenzell Rhodes-Intérieures, suivi d’Uri et de Glaris, que le coût de la vie est le moins élevé pour le ménage moyen. Présentant des frais de logement peu élevés, une charge fiscale et d’autres dépenses intéressantes, ces trois cantons sont les plus attrayants sur le plan financier. Le milieu du classement est occupé par un certain nombre de cantons positionnés de diverses manières et présentant un caractère rural ou suburbain.

Tout au bas de l’échelle se trouvent les cantons à composante urbaine de Genève et de Bâle-Ville. Conjugués à une pression fiscale et à des primes d’assurance maladie supérieures à la moyenne, les frais de logement élevés y rendent la vie coûteuse pour les ménages moyens.

Attrait financier du lieu de résidence des cantons suisses

Attrait financier du lieu de résidence des cantons suisses 

Indicateur synthétique, CH = 0, en tenant compte des frais de la mobilité liée à l’emploi ainsi que de la garde extra-familiale des enfants, 2021

Source: Credit Suisse

Vous souhaitez acheter un logement en propriété et avez des questions sur le financement? 

Convenir d’un entretien de conseil  This link target opens in a new window Télécharger l’étude «Attrait financier du lieu de résidence»  This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. N’hésitez pas à nous appeler au 0844 100 112.