Particularités et défis de la prévoyance vieillesse pour les femmes
Articles

Prévoyance vieillesse pour les femmes. Particularités et défis.

Pour les femmes, la prévoyance vieillesse s’avère plus difficile lorsqu’elles ont interrompu leur activité rémunérée par un congé de maternité ou l’ont réduite par un emploi à temps partiel. Des lacunes se produisent ainsi dans la prévoyance pour le départ à la retraite. Il est donc important pour les femmes de se pencher de manière approfondie sur le thème de la prévoyance vieillesse. 

Prévoyance vieillesse pour les femmes. Ce qui explique les éventuelles lacunes de prévoyance.

Les femmes ont plus fréquemment que les hommes des lacunes dans leur prévoyance vieillesse. Les interruptions dans leur vie professionnelle et le travail à temps partiel en raison d’une grossesse et de la garde des enfants en sont les principales raisons. Il s’ensuit des cotisations plus faibles à la caisse de pension ou leur absence complète. Entre l’enfant et le travail, il peut généralement arriver que le thème de la prévoyance vieillesse passe à la trappe, si bien que de nombreuses femmes s’occupent trop tard de trouver des solutions appropriées. L’augmentation de l’espérance de vie crée également de nouveaux défis pour la prévoyance.

Premier défi à relever pour les femmes en matière de prévoyance vieillesse: le travail à temps partiel

Plus la part de temps de travail rémunéré et le salaire sont faibles, plus les conséquences sont graves sur le revenu à la retraite, en particulier pour l’épargne du 2e pilier. De fait, seuls les employés qui perçoivent un salaire annuel de plus de 21 510 francs sont inscrits par leur employeur à la caisse de pension. C’est ce qu’on appelle le «seuil d’entrée». Lorsque le salaire est inférieur à ce montant, la personne n’a aucun droit à une caisse de pension et ne peut donc pas économiser de l’argent pour la retraite de cette manière.

Ce que l’on appelle la «déduction de coordination» a également d’importantes répercussions sur les prestations LPP des salariées à temps partiel. Elle a pour conséquence une baisse disproportionnée des prestations de la caisse de pension pour les salariées à temps partiel.

Exemple de calcul: conséquences de la déduction de coordination

Par exemple, une salariée à temps complet qui perçoit un salaire annuel de 70 000 francs se voit attribuer un salaire «coordonné» LPP de 44 905 francs (70 000 francs moins la déduction de coordination de 25 095 francs), alors qu’à un taux d’occupation de 50%, seuls 9905 francs sont assurés. Si le salaire effectif est réduit de 50%, le salaire assuré est amputé de près de 75%.

Conséquences de la déduction de coordination sur un temps plein et un temps partiel

Exemple de calcul: conséquences de la déduction de coordination

La déduction de coordination présente des répercussions plus fortes sur un taux d’occupation partiel

Source: Credit Suisse 2021

Solutions pour la prévoyance vieillesse en cas de travail à temps partiel

La prévoyance vieillesse professionnelle est particulièrement affectée lorsqu’une personne occupe deux emplois à faible taux d’occupation ou plus auprès de plusieurs employeurs. Dans ce cas, la personne est redevable d’autant de déductions de coordination que d’emplois occupés ou, bien souvent, son salaire annuel n’atteint pas le seuil d’entrée.

Selon le règlement de la caisse de pension, en concertation avec les employeurs, certaines institutions permettent de regrouper les différents salaires dans la mesure où ils dépassent le seuil d’entrée une fois cumulés. La déduction de coordination n’est alors due qu’une seule fois et le salaire assuré augmente en conséquence. Si cette possibilité n’existe pas, les salariées à temps partiel peuvent s’affilier à la Fondation institution supplétive LPP.

Pour pouvoir maintenir son niveau de vie habituel à la retraite, il est par ailleurs recommandé aux femmes qui travaillent à temps partiel de se servir de la prévoyance individuelle. Plus tôt elles commencent à épargner dans le pilier 3a, plus elles profitent du long horizon de placement et de l’effet ultérieur des intérêts composés. En outre, cette stratégie permet de réaliser des réductions d’impôts. Même les petits montants comptent tant qu’ils sont réguliers.

Il est également envisageable de combler une lacune de prévoyance existante en effectuant un rachat dans la caisse de pension. Toutefois, son montant est limité et dépend également du salaire assuré actuel.

Deuxième défi à relever pour les femmes en matière de prévoyance vieillesse: l’activité lucrative indépendante

Les avantages d’une activité indépendante est de pouvoir organiser son travail de manière plus flexible parallèlement aux tâches liées au foyer et à la famille. Cependant, l’autonomie professionnelle est souvent synonyme de revenu plus faible qu’avec un statut de salarié. Si l’entreprise est organisée sous forme de société de personnes, à savoir en société individuelle ou en société en nom collectif, la personne n’est en outre pas affiliée automatiquement à la LPP. 

Solutions pour la prévoyance vieillesse en cas d’activité indépendante

Les femmes travaillant comme indépendantes en société individuelle ou en nom collectif peuvent s’assurer volontairement dans le 2e pilier LPP, par exemple auprès de la caisse de pension de leur association professionnelle. Si cela n’est pas possible, elles peuvent s’affilier à la Fondation institution supplétive LPP. Il s’agit souvent de l’option la moins attrayante parce que seules les prestations minimales sont possibles et que, souvent, il n’est pas possible d’assurer le salaire complet. Une autre solution est de créer une société anonyme ou une SARL. Dans ce cas, il faut en principe s’affilier à une caisse de pension à partir d’un salaire de 21 510 francs.

En tout état de cause, les femmes exerçant une activité indépendante doivent également conclure une assurance invalidité et décès. Cela vaut en particulier si elles souhaitent protéger leurs proches. Les femmes qui ne disposent pas de grandes réserves financières doivent obligatoirement se doter en plus d’une assurance d’indemnités journalières pour la couverture de leurs besoins vitaux. Lorsqu’une femme exerçant une activité indépendante ne peut pas travailler pour des raisons médicales, cette assurance lui verse une allocation pour perte de gain pendant une période donnée.

Troisième défi à relever pour les femmes en matière de prévoyance vieillesse: la perte de gain

La maternité est souvent la raison d’une perte de gain temporaire pour les femmes. Celle-ci a également des répercussions drastiques sur les prestations de prévoyance. En effet, contrairement au travail à temps partiel, il n’est pas possible d’effectuer de versement dans le 2e ni dans le 3e pilier afférent en cas d’interruption de l’activité lucrative. Une personne qui n’est employée nulle part et qui n’exerce pas d’activité indépendante reste néanmoins soumise à cotisations auprès de l’AVS. Dans quelle mesure? Cela dépend notamment de sa situation familiale. Si le conjoint verse déjà des cotisations à l’AVS, la personne sans emploi rémunéré est généralement assurée en même temps. Sinon, il lui faut verser au moins les 503 francs du montant minimum de l’AVS dans le 1er pilier.

Exemple de calcul: conséquences du congé maternité et du travail à temps partiel sur la rente

Si une enseignante de 30 ans effectue une pause professionnelle de 6 ans pour se consacrer à sa famille, puis travaille à 60% pendant 8 ans, sa rente en sera sérieusement affectée. Par rapport à un emploi à 100% sans interruption, la fortune de la caisse de pension baisse d’environ 95 000 francs et son avoir du pilier 3a de près de 80 000 francs. Autrement dit, en raison de son interruption de travail et de son occupation à temps partiel, l’enseignante devra faire face à une baisse de son revenu brut de 14% après son départ à la retraite.

Solutions pour la prévoyance vieillesse en cas de perte de gain

1er pilier: Un extrait du compte individuel de l’AVS de la caisse de compensation fournit des renseignements sur les éventuelles lacunes de cotisation. Il est possible de les combler ultérieurement dans un délai de cinq ans.

2e pilier: Il est à tout moment possible de procéder à des paiements ultérieurs à la caisse de pension et de les déduire du revenu imposable, dans la mesure où la personne occupe de nouveau un emploi. Il convient de noter qu’une période de blocage de trois ans s’applique concernant les retraits en capital, c’est pourquoi il est préférable de le faire au plus tard trois ans avant le départ à la retraite.

3e pilier: ZIl n’est actuellement pas encore possible d’effectuer des paiements rétroactifs dans le pilier 3a. Toutefois, le Parlement a accepté la motion «Rachat pilier 3a», qui prévoit de les autoriser. La date d’entrée en vigueur de cette modification de la loi est cependant encore incertaine. 

De manière générale: un taux d’occupation, aussi faible soit-il, permet au moins d’apporter une modeste contribution à la prévoyance vieillesse à travers des versements dans le pilier 3a. Tout comme les personnes exerçant une activité lucrative indépendante, les personnes actives sans caisse de pension peuvent verser jusqu’à 20% du revenu net provenant d’une activité lucrative.

Dans le cas d’un revenu net provenant d’une activité lucrative de 15 000 francs par exemple, jusqu’à 3000 francs par an peuvent être versés au titre du pilier 3a. Si le salaire propre ne suffit pas à cet effet, le ou la partenaire au salaire plus élevé peut apporter son aide. Un héritage éventuel peut également contribuer à la prévoyance vieillesse. 

Quatrième défi à relever pour les femmes en matière de prévoyance vieillesse: une longue espérance de vie

Bien qu’une plus longue espérance de vie soit une raison de se réjouir, cette évolution constitue un défi majeur pour la prévoyance vieillesse. À cela s’ajoute le fait que les femmes prennent actuellement leur retraite dès 64 ans. Selon les statistiques, l’espérance de vie d’une femme de 64 ans se situe actuellement autour de 87 ans, une tendance à la hausse. Et aujourd’hui déjà, certaines atteignent un âge nettement plus avancé.

Admettons qu’une personne vive pendant encore 25 ans. Par rapport à cette phase de perception de rentes, elle n’aura cotisé que pendant 40 à 45 ans. En d’autres termes: les contributions de prévoyance de quatre décennies de travail rémunéré doivent permettre de vivre pendant presque trois décennies.

Il n’est pas réaliste de penser qu’une personne puisse accumuler assez d’argent pour la prévoyance vieillesse en épargnant tout simplement. Un exemple de calcul: au cours de ses 40 années de vie active, une femme devrait épargner sans interruption environ 38% de ses revenus pour que sa prévoyance vieillesse soit assurée. Mais il est presque impossible d’atteindre un tel taux d’épargne.

Solution pour la prévoyance vieillesse en cas de longue espérance de vie

Les femmes souhaitant disposer d’un matelas financier suffisant pour la retraite doivent investir en plus dans la prévoyance individuelle, c’est-à-dire dans le 3e pilier, le plus tôt possible, régulièrement et de façon disciplinée. En effet, les prestations des 1er et 2e piliers, c’est-à-dire de la prévoyance prescrite par l’État, ne suffisent guère à maintenir le niveau de vie habituel à l’âge de la retraite.

Faire un versement suffisamment tôt dans le pilier 3a en vaut la peine. Cela permet de profiter des intérêts composés, qui augmentent considérablement le montant final. Ainsi, par exemple, une personne qui épargne 1000 francs et réalise un rendement de 3% par an avec la prévoyance-titres, accumule 2427 francs au bout de 30 ans. Sur cette somme, 527 francs, soit près de 28% de l’augmentation, proviennent de l’effet des intérêts composés.

Prendre soi-même sa prévoyance vieillesse en main, un choix judicieux

Les femmes mariées laissent souvent leur époux s’occuper de ces thèmes. Souvent, elles ne se rendent pas vraiment compte des conséquences d’une pause familiale ou d’un travail à temps partiel sur leur propre prévoyance vieillesse et ne profitent par conséquent pas totalement des possibilités qui s’offrent à elles. Des études du Credit Suisse montrent que bon nombre de femmes n’utilisent pas le potentiel du 3e pilier, même lorsqu’elles en ont les moyens financiers. 

Chacun devrait planifier suffisamment tôt sa prévoyance vieillesse, et en particulier les femmes

La question de la prévoyance vieillesse est essentielle pour les femmes. En effet, elles prennent généralement leur retraite plus tôt, ont gagné moins en moyenne, ont souvent eu une carrière professionnelle avec des interruptions et vivent plus longtemps.

Au début, ces thèmes peuvent paraître un peu arides, mais ils ont un immense impact sur la qualité de vie future. Un conseil de qualité est donc important. Les spécialistes du Credit Suisse se tiennent à votre disposition pour un entretien de conseil.

FAQ sur le thème de la prévoyance vieillesse pour les femmes

Comment puis-je détecter une lacune de prévoyance?

Pour identifier vos lacunes de prévoyance, vous pouvez commander un extrait de CI.
Ensuite, vous pouvez estimer le montant de votre retraite directement avec le calculateur de rente du Credit Suisse.

Je souhaite être préparée en cas d’incapacité de discernement, comment procéder?

Pour ce faire, il existe deux instruments: le mandat pour cause d’inaptitude et les directives anticipées du patient. Le mandat pour cause d’inaptitude réglemente les questions dans le domaine de l’assistance personnelle, de la gestion du patrimoine, de la représentation pour les actes juridiques. Les directives anticipées du patient régissent les questions médicales. D’autres instructions comme la question des dons d’organes sont possibles. Les deux doivent être établis avec plein exercice des droits civils. Découvrez toutes les informations à ce sujet dans cet article.

Quelle est l’incidence de ma prévoyance sur les impôts?

Un impôt sur les paiements en capital s’applique lors du retrait de la fortune de prévoyance des 2e et 3e piliers. Son montant varie en fonction du canton et du montant du capital. Dans certains cas, une planification prévisionnelle permet d’économiser beaucoup d’argent. Découvrez toutes les informations importantes à ce sujet dans cet article.

En cas de retrait de la fortune de prévoyance: plus le prélèvement est élevé pendant une période fiscale, plus son imposition en sera importante. Cependant, l’imposition se fait à un taux d’imposition réduit et donc séparément du reste du revenu. Mais il existe ici aussi des différences entre les cantons. Vous en apprendrez davantage à ce sujet dans le présent article.

Je souhaite planifier ma prévoyance, comment dois-je procéder?

Toute situation de prévoyance est différente. C’est pourquoi il est important de s’adresser à une ou un spécialiste qui a de l’expérience. Les spécialistes du Credit Suisse analysent votre situation de départ personnelle et la phase de votre vie et vous présentent les possibilités vous permettant de conserver votre niveau de vie à la retraite. 

Vous avez des questions à ce sujet?

Convenir d’un entretien de conseil
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 200 112.