Situation d’un logement en propriété. Voici comment trouver le site approprié.
Articles

Où votre logement en propriété doit-il se situer? Voici comment trouver le site approprié. 

Lors du choix de votre futur logement en propriété, le critère déterminant, en dehors du bien lui-même, c’est son site. Et comme les objets bien situés ont un prix, il est d’autant plus important de connaître précisément vos propres besoins et préférences.

La meilleure situation de résidence est individuelle

«Lors du choix d’un lieu de résidence, la valeur d’utilisation est importante et tout à fait individuelle. Elle dépend des besoins personnels et de la propre situation de vie, explique Felix Thurnheer. Si une personne attache par exemple beaucoup d’importance à une gastronomie très diversifiée, elle privilégiera un site urbain. En revanche, si elle aime aller se promener avec son chien dans la nature, une agglomération sera plus appropriée.»

Si vous êtes à la recherche d’un logement en propriété, nous vous recommandons de définir dans un premier temps vos exigences vis-à-vis de l’emplacement du bien: qu’est-ce qui est important à vos yeux? Calme et nature? Situation centrale? Beau panorama? Proximité des transports publics? Ce faisant, pensez également à l’avenir et à la manière dont vos besoins pourraient changer, par exemple si vous avez des enfants ou lorsque vous serez plus âgé.

L’emplacement d’un bien immobilier a une influence sur son prix

Supposons que nous construisions trois maisons identiques sur trois sites différents: une dans le centre de la ville de Zurich, une sur les rives du lac Léman et une dans un village de montagne valaisan. Il devrait être évident pour chacun d’entre nous que lors de la vente, nous obtiendrions trois prix complètement différents, bien que les objets soient parfaitement identiques. En effet, la valeur d’un bien immobilier se compose généralement de deux éléments: la valeur du bâtiment et la valeur du terrain. Et la valeur du terrain varie fortement en fonction du site. 

Comparer le lieu de résidence souhaité et le budget à disposition

La prochaine étape sur le chemin de l’accession à la propriété consiste donc à étudier si vos exigences restent dans le domaine du possible. Pour ce faire, vous devez connaître vos capacités financières, lesquelles peuvent être clarifiées dans le cadre d’un entretien personnel avec votre banque. Il vous est également possible de déterminer en ligne une valeur indicative à l’aide d’un calculateur hypothécaire.

Comparez ensuite votre budget avec le prix des biens immobiliers dans la région ciblée. Les personnes qui souhaitent à la fois la proximité d’une ville, un splendide panorama et un environnement calme seront probablement déçues. «Les prix se forment en fonction de l’offre et de la demande. C’est la raison pour laquelle les immeubles se trouvant sur des sites attrayants ont un prix», explique Felix Thurnheer. Vous devez donc déterminer les facteurs les plus importants à vos yeux et ceux auxquels vous pouvez renoncer.

Les points suivants vous aideront dans votre décision.

Situation centrale

La demande de logements en propriété est la plus forte dans les situations centrales. Les emplacements à proximité de plusieurs centres à forte densité d’emplois sont attrayants. Pour le propriétaire d’un bien immobilier, cela signifie qu’une situation centrale a un prix. Les personnes qui acceptent des trajets plus longs pour se rendre au travail peuvent se loger à moindre coût. Posez-vous les questions suivantes: quelle importance accordez-vous à la proximité de votre lieu de travail? Combien êtes-vous prêt à payer pour cela? Quel temps de trajet maximum vous fixez-vous?  

Montant des impôts

En règle générale, là où les impôts sont faibles, la demande de logements en propriété est forte et les prix de l’immobilier élevés. Ceux qui acceptent de débourser davantage pour leur logement dans une commune où le coefficient d’impôt est faible, feront ensuite des économies sur le plan fiscal. Avant d’acheter le bien de vos rêves, informez-vous des taux d’imposition dans les communes envisagées. Calculez les différences d’impôts annuelles et mettez-les en relation avec les prix d’achat.  

Facteurs relatifs à la microsituation

L’attrait de l’emplacement d’un bien immobilier dépend aussi de l’environnement immédiat comme le quartier ou le district urbain. Une vue sur les montagnes ou un lac est particulièrement appréciée tout comme la proximité d’un lac, d’une école ou d’un jardin d’enfants, de commerces, de transports en commun et d’espaces verts. En revanche, les sources de bruit comme les routes ou les lignes de chemin de fer ont un impact négatif. «Les facteurs varient néanmoins en fonction de la région. Dans le canton de Zurich, une vue sur les montagnes fait par exemple monter les prix de l’immobilier, alors qu’elle est commune à toutes les maisons ou presque dans le canton Glaris», précise Felix Thurnheer.

Pour les propriétaires de logement, cela signifie que les prix de l’immobilier varient sur un même site. Demandez-vous quels facteurs sont importants pour vous dans les environs immédiats. Si l’un des critères que vous recherchez rend les objets résidentiels nettement plus chers, demandez-vous quelle valeur il a pour vous. Si un bien vous plaît, vous devriez en outre vous renseigner de manière précise sur les environs immédiats, les infrastructures et le voisinage. Felix Thurnheer recommande: «Le mieux est de vous rendre dans la rue et le quartier plusieurs fois à différents moments de la journée afin de vous faire une idée du voisinage, du niveau sonore et de l’ensoleillement.»

Nombre de revenus annuels nécessaire pour acquérir un logement en propriété

Les prix de l’immobilier varient fortement d’un site à l’autre. En cliquant sur la situation recherchée, vous découvrirez ce qui motive ces différences.

La localisation des biens immobiliers n’explique pas toutes les différences de prix,

lesquelles ne sont pas toutes dépendantes de facteurs objectifs d’implantation. Selon Felix Thurnheer, des biens immobiliers situés sur des sites en apparence peu attrayants atteignent parfois des prix élevés tandis que des logements à des emplacements considérés comme bons peuvent se vendre à des prix avantageux. «En effet, les modèles définissant l’attrait de localisation prennent en compte des facteurs mesurables tels que le niveau sonore ou la proximité des transports publics. Mais nous ne mesurons que ce que nous pouvons mesurer. Il existe par exemple un modèle qui indique la distance jusqu’au jardin d’enfants le plus proche, mais qui ne précise pas s’il faut emprunter une artère à forte densité de trafic pour s’y rendre...», explique l’expert immobilier. «En outre, plus de 60% des personnes acheteuses vivent déjà dans la région où se trouve le bien immobilier convoité. Elles y sont enracinées, elles y ont leur réseau, leur quotidien. Pour elles, les facteurs de localisation ne sont pas vraiment pertinents.»  

Faire vérifier le prix d’achat pour chaque emplacement

Avant de signer le contrat de vente d’un bien immobilier, vous devriez vérifier si le prix correspond à la valeur de marché. «En effet, parallèlement à l’aspect de l’utilisation, le maintien de la valeur de l’objet est également important, car lors de la revente du bien, on veut tout au moins récupérer le prix qu’on a payé à l’achat», explique Felix Thurnheer. À cette fin, il est judicieux de faire appel à un expert de la région. Il devrait procéder à une visite sur place pour évaluer l’état de l’immeuble. S’il détermine que de gros montants devront être investis dans des travaux de rénovation dans un avenir proche, cet argument permettra de négocier le prix.  

Envisagez-vous d’acheter un logement en propriété et souhaitez-vous en savoir plus sur les solutions de financement? 

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. N’hésitez pas à nous appeler au 0844 100 112.