Investir dans l’immobilier: générer du rendement avec les fonds immobiliers et autres
Articles

Investir dans l’immobilier. Tirer parti d’opportunités de placement intéressantes.

Il y a de nombreuses façons d’investir dans l’immobilier. Des achats directs aux actions, en passant par les fonds immobiliers et le financement participatif. Ce que les investisseurs doivent garder à l’esprit et pourquoi les investissements immobiliers constituent actuellement un placement intéressant.

Les investissements immobiliers bénéficient du faible niveau des taux d’intérêt

Le niveau historiquement bas des taux d’intérêt constitue un problème pour de nombreux épargnants et investisseurs. Dans la recherche de placements rentables, il peut valoir la peine de jeter un coup d’œil au-delà du cadre conventionnel en se penchant notamment sur les investissements alternatifs. Les investissements immobiliers, notamment, bénéficient même de la persistance des taux bas et offrent des opportunités de rendement intéressantes et à long terme.

Les investisseurs peuvent investir dans l’immobilier de manières tout à fait différentes les unes des autres. Outre l’achat direct classique, les investissements dans des fonds immobiliers ouverts et fermés ainsi que dans des actions immobilières et, de plus en plus, le financement participatif immobilier constituent également des possibilités très répandues, et plus amplement décrites dans la section consacrée aux investissements immobiliers par financement participatif.

Rendite von Immobilienanlagen in der Schweiz im Vergleich

Investir dans l’immobilier est rentable à long terme

Rendement global des placements immobiliers suisses (indice: 01.01.2000 = 100)
Dernières données au: 26.06.2020
Source: Datastream, CIFI, Credit Suisse

Les performances historiques et les scénarios de marché financier ne constituent aucune garantie de résultats futurs. Il n’est pas possible d’investir dans un indice. Les rendements de l’indice affichés ne sont pas le résultat du négoce effectif de titres investissables. Les investisseurs qui suivent une stratégie basée sur un indice peuvent obtenir des rendements inférieurs ou supérieurs et doivent tenir compte des coûts associés.

Ce qu’il faut garder à l’esprit pour les placements immobiliers

Lorsque l’on souhaite investir dans l’immobilier, il convient de prêter attention aux points suivants afin de trouver le placement optimal:

Dans quelle mesure une diversification est-elle possible? Il est risqué de tout miser sur une seule carte. Il est donc important de veiller à une répartition efficace des risques, mais cela peut se révéler coûteux selon le type de placement immobilier.

  • Combien de temps le capital est-il immobilisé? Les placements ont des durées différentes, pendant lesquelles le capital n’est pas librement disponible. Les investisseurs doivent déterminer à l’avance combien de temps ils peuvent renoncer à l’argent placé.
  • Quel est le montant minimal de placement? Le capital disponible joue un rôle important dans les placements immobiliers. Les placements dans des fonds immobiliers ou des projets d’investissement participatifs sont possibles avec un engagement de capitaux moins important que pour l’achat d’un bien immobilier.
  • Quelles charges le placement occasionne-t-il au fil du temps? Par exemple, pour le courtage, la gestion ou la maintenance du bien. Ces frais ne doivent pas être négligés.

Investir dans l’immobilier. Détails des possibilités.

Les différents placements immobiliers se distinguent sur des points importants, qu’il convient d’examiner en détail avant de décider d’un placement. Aperçu de ce que les investisseurs doivent savoir au sujet des différentes possibilités:

Achat d’un bien immobilier

L’achat d’un immeuble présente plusieurs avantages. L’objet peut, en effet, être habité par le propriétaire et utilisé pour la prévoyance vieillesse ou générer un flux de trésorerie régulier grâce à des revenus locatifs. En cas de vente, les investisseurs peuvent, de plus, bénéficier d’une éventuelle plus-value. En outre, le faible niveau des taux d’intérêt signifie que, actuellement, les coûts d’un financement au moyen d’une hypothèque sont relativement faibles.

Il convient toutefois de garder à l’esprit le fait qu’un achat nécessite beaucoup de capital et que l’argent investi se trouve alors immobilisé. Cela rend également très coûteuse toute diversification efficace misant sur plusieurs immeubles. La gestion d’immeubles à des fins de placement implique également une grande charge de travail.

Fonds immobiliers

Les fonds immobiliers investissent le capital collecté de tous les investisseurs dans des portefeuilles immobiliers. Le risque est ainsi réparti de manière efficace. Ce faisant, les investisseurs n’ont toutefois pas leur mot à dire sur les objets dans lesquels les investissements sont effectués, et les coûts de gestion du fonds réduisent le rendement. Il est important d’opérer une distinction entre les fonds ouverts et les fonds fermés.

Les fonds immobiliers ouverts ont une valeur de placement flexible, et les investisseurs peuvent, en cas normal, déposer ou retirer leur capital en toute simplicité. Lorsque les actifs augmentent, le fonds peut donc investir dans de nouveaux immeubles; en revanche, en cas de sorties de capitaux, des objets doivent parfois être vendus. Les parts des fonds ouverts sont également accessibles aux petits investisseurs

Les fonds immobiliers fermés, en revanche, exigent généralement un montant de placement minimum plus élevé et n’investissent que dans quelques objets sélectionnés. Dès que le capital est collecté, le fonds est fermé et l’argent y est immobilisé jusqu’à la fin de sa durée, car la vente des parts n’y est plus tout à fait possible.

Actions immobilières

Sur le marché des actions, les investisseurs peuvent participer à des entreprises du secteur immobilier et bénéficier ainsi des opportunités de croissance du marché immobilier. En outre, ces titres peuvent être négociés à tout moment et sans difficulté, et ils offrent de bonnes possibilités de diversification. L’inconvénient des actions immobilières réside dans leur volatilité relativement élevée, qui augmente le risque à court terme de cette forme de placement. En outre, les actions immobilières dépendent plus fortement de l’évolution générale du marché des actions que les autres placements immobiliers.


Le placement immobilier par le financement participatif

Le financement participatif permet aux investisseurs, via une plate-forme Internet, de placer de petites sommes dans des objets sélectionnés et de tirer ainsi parti d’opportunités de rendement élevées. Cela ouvre des possibilités intéressantes pour les petits investisseurs et facilite la diversification. Grâce à des échéances généralement courtes – jusqu’à cinq ans –, le capital investi ne se retrouve pas immobilisé trop longtemps.

Mais le financement participatif comporte aussi des dangers. À titre d’exemple, des projets immobiliers à haut risque, mais n’ayant pas obtenu de financement de la part d’une banque, peuvent apparaître sur les plates-formes. Il est donc important d’examiner attentivement la plate-forme elle-même et les projets eux-mêmes afin d’éviter toute perte importante.

Investir dans l’immobilier: comparaison des possibilités

Investir dans l’immobilier: comparaison des possibilités

Légende:
Source: Credit Suisse

Compléter le portefeuille par des placements immobiliers

En période de taux d’intérêt historiquement bas, l’immobilier constitue un complément tout particulièrement intéressant aux portefeuilles et peut contribuer de manière significative à en améliorer le profil risque/rendement. La diversité des possibilités en fait néanmoins un investissement qui est également très complexe. Il est essentiel de soupeser soigneusement l’ensemble des options possibles avant de prendre une décision de placement. Un conseil professionnel peut être utile pour s’assurer que les placements correspondent au mieux aux besoins et aux possibilités individuels de chacun.

Vous avez des questions sur ce sujet?

Convenir d’un rendez-vous This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller. Appelez-nous au 0844 844 003.