les-entreprises-familiales-surperforment-les-marchés-boursiers-dans-leur-ensemble
Articles

Les entreprises familiales surperforment les marchés boursiers dans leur ensemble

Les entreprises familiales obtiennent généralement de meilleurs résultats que les marchés boursiers dans leur ensemble: telle est la conclusion d’une étude du Credit Suisse. Les raisons pour lesquelles les sociétés appartenant à des familles surperforment les autres entreprises et les avantages qu’elles peuvent offrir aux investisseurs.

Les entreprises familiales mondiales à la loupe

Les entreprises familiales constituent la pierre angulaire de la plupart des économies. Néanmoins, elles sont négligées en tant que phénomène économique. Le Credit Suisse Research Institute (CSRI) s’est intéressé à ce déséquilibre constaté dans la recherche et a déterminé plusieurs raisons qui expliquent pourquoi les sociétés appartenant à des familles tendent à être performantes et sont donc attractives pour les investisseurs.

Depuis 2008, le CSRI réalise des recherches sur les entreprises familiales à travers le monde. Dans l’étude elles sont définies comme des sociétés appartenant à leur fondateur ou à ses descendants soit par actionnariat direct à hauteur d’au-moins 20 pour cent, soit par la détention d’au moins 20 pour cent des droits de vote. Cette étude du CSRI est fondée sur les données de 1000 entreprises familiales cotées. Ce vaste univers s’étend à travers le monde, plus de 40 pour cent d’entre elles se trouvant en Asie. Cette diversité donne une vue d’ensemble précieuse sur les créateurs de nouvelles richesses dans les pays émergents.

part-des-entreprises-appartenant-à-des-familles-selon-la-région

Part des entreprises familiales selon la région

Source: Credit Suisse Research

Surperformance des entreprises familiales en bourse

La performance est le trait le plus marquant des entreprises familiales. Il ressort du rapport que ces dernières ont surperformé dans chaque région. Les sociétés affichant les meilleurs résultats depuis 2006 se trouvent en Allemagne, en Italie, en Chine et en Inde. Elles ont surperformé l’ensemble des marchés boursiers de 340 points de base (pb) en moyenne annuelle depuis cette date, et même de 724 points de base en 2017.

Les entreprises familiales mettent en œuvre des stratégies à long terme fructueuses

Confirmant cette tendance, les résultats financiers des sociétés familiales sont supérieurs à ceux des autres entreprises. La croissance des revenus et des bénéfices avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) est plus vigoureuse. Les rendements des flux financiers sont meilleurs, et la dynamique de l’endettement est plus modérée.

family-businesses-outperform-non-family-businesses

Family businesses outperform non-family businesses

Source: Thomson Reuters, Credit Suisse Research

En outre, une analyse du style d’investissement et du rating de crédit de ces entreprises suggère qu’elles mettent fortement l’accent sur la qualité. Elles semblent gérer leurs affaires en visant le long terme: elles engagent davantage de dépenses d’investissement, affichent une croissance plus robuste de leurs actifs et se servent moins des rachats de leurs actions comme moyen de rémunération de leurs actionnaires.

Avantages indéniables des entreprises familiales

Les entreprises familiales semblent également donner une plus grande priorité à l’innovation, Leurs dépenses en recherche et en développement (R&D) sont supérieures. Le financement de ces dernières est plus facile dans leur cas puisqu’elles appliquent des taux de distribution inférieurs. Une analyse de la croissance et des rendements des flux financiers par secteur et par taille de société met en évidence que le «facteur famille» est fortement universel et réellement identifiable.

Les entreprises familiales présentent un attrait pour les investisseurs

L’étude de la Credit Suisse montre que les entreprises familiales de la première et de la deuxième génération ont dégagé davantage de rendements pondérés en fonction des risques que leurs aînées ces dix dernières années. D’aucuns pourraient estimer que ce phénomène est induit par les défis liés à la succession. Les entreprises familiales, cependant, ne comptent pas la planification successorale parmi leurs principales préoccupations. Les jeunes sociétés sont plutôt des petites valeurs de croissance, c’est-à-dire des véhicules de placement très performants.