Qu’est-ce qu’une hypothèque? Aperçu des principaux faits et chiffres.
Articles

Qu’est-ce qu’une hypothèque? L’essentiel en bref.

Une hypothèque est un crédit pour l’achat d’un bien immobilier. L’intérêt hypothécaire est le prix de l’hypothèque. Le prêteur hypothécaire reçoit en garantie une cédule hypothécaire sur l’immeuble. Dans notre article, vous découvrirez comment souscrire une hypothèque et ce qu’il faut prendre en compte.

Hypothèque – l’accession à la propriété

L’acquisition d’un bien immobilier est généralement un acte d’achat important. Peu de personnes sont en mesure de financer seules la totalité de l’achat. Il est donc largement répandu de souscrire un crédit auprès de la banque, à savoir une hypothèque. Avec une hypothèque, on ne peut toutefois pas financer la totalité du prix d’achat. Au moins 20% de la valeur immobilière doit être apportée par les personnes accédant à la propriété.

Conditions financières pour une hypothèque

Toute personne qui désire obtenir une hypothèque doit pouvoir couvrir avec des fonds propres au moins 20% du prix d’achat du bien immobilier. Au moins 10% de cet apport doivent être de véritables fonds propres. En font partie: les avoirs en compte et le capital d’épargne, les titres, les fonds de prévoyance du pilier 3a, les donations et les successions. Le reste peut être constitué par des fonds propres «mous». Il s’agit par exemple de retraits ou de nantissements des fonds de la caisse de pension.

Pour octroyer une hypothèque, le prêteur hypothécaire examine d’abord l’admissibilité de l’hypothèque. En effet, pour qu’une hypothèque puisse être contractée, les frais totaux courants d’un bien immobilier ne doivent pas dépasser un tiers du revenu annuel brut de la personne. Font partie des frais totaux courants:

  • Les intérêts hypothécaires (comme le niveau des intérêts peut varier, il est calculé sur la base de 5%).
  • Les frais annexes du bien immobilier (environ 1% du prix d’achat par an).
  • Éventuellement, les frais d’amortissement annuels pour le remboursement de la deuxième hypothèque.

Quels sont les coûts d’une hypothèque?

Ici, il faut tout d’abord faire la distinction entre la première et la deuxième hypothèque.

Première hypothèque: est octroyée pour 2/3 maximum de la valeur vénale.
Deuxième hypothèque: s’il faut plus de capital, il est possible de prendre une deuxième hypothèque. Ainsi, jusqu’à 80% de la valeur vénale peut être financé par le biais d’une hypothèque.

Pour l'hypothèque, le preneur d'hypothèque paie un intérêt hypothécaire. Le taux est identique aussi bien pour la première que pour la deuxième hypothèque et est calculé en fonction de la situation actuelle du marché, de la limite de nantissement et de la solvabilité du débiteur.

En revanche, il existe une différence pour l’amortissement, le remboursement de l’hypothèque. La première hypothèque ne doit pas obligatoirement être amortie. En revanche, la deuxième hypothèque doit être remboursée dans les 15 ans ou d’ici l’âge du départ en retraite.

Amortissement: remboursement de l’hypothèque

L’amortissement peut être effectué de deux façons.

Amortissement direct: celui-ci prend la forme d’un remboursement régulier directement au prêteur hypothécaire. L’avantage se traduit par une baisse du montant du prêt et des taux d’intérêt. Toutefois, la charge fiscale est plus élevée que dans le cas de l’amortissement indirect.

Amortissement indirect: pour l’amortissement indirect, les versements sont, par exemple, effectués dans le pilier 3a. Lors du départ à la retraite, l’intégralité du capital est versée à la banque.

Fonds propres et admissibilité d’un crédit hypothécaire expliqués de façon simple

Découvrez en deux minutes tous les points importants sur le thème des fonds propres et de la capacité à supporter la charge (ou admissibilité).

By accessing the videos and/or podcasts in this page, you hereby consent to Credit Suisse disclosing your full IP address to YouTube and/or SoundCloud for the purpose of enabling you to view or listen to the content hosted in those platforms. These third party platforms are not operated or monitored by Credit Suisse, and your IP address and any other personal data collected, processed or stored by these third party platforms will be subject to their own privacy policies, and Credit Suisse will not be responsible for their treatment of personal data.

Modèles hypothécaires du Credit Suisse

Hypothèque fix

L’Hypothèque fix du Credit Suisse est ce que l’on appelle une hypothèque à taux fixe. Avec elle, vous planifiez et définissez votre budget en toute sécurité. Elle a une durée fixe de 2 à 15 ans avec un montant fixe et un intérêt hypothécaire fixe.

Hypothèque fix à effets différés

L’Hypothèque fix à effets différés a également une durée de 2 à 15 ans. Ici, l’intérêt hypothécaire peut être défini jusqu’à trois ans avant le paiement d’une nouvelle hypothèque ou la prolongation d’une hypothèque déjà existante.

Hypothèque SARON

Le taux d’intérêt se compose de l’un des taux SARON couplé au taux d’intérêt de base et à un supplément individuel. Celui-ci est communiqué avant la fin de la période de décompte d’un à trois mois. La durée est d’un, deux ou trois ans.

Hypothèque SARON rollover

L’Hypothèque SARON rollover fonctionne de façon similaire, mais le taux d’intérêt est communiqué et garanti au début de la tranche, qui est d’un mois. La durée est d’un an ou deux.

Crédit de construction

Le crédit de construction convient aux projets de construction. Le montant du crédit est flexible et offre une marge de manœuvre pour payer les factures en suspens pendant la phase de construction. Lorsque tout est fini, le crédit est converti en hypothèque.

Obtenir une hypothèque, étape par étape

Le processus d’une prise d’hypothèque se compose en général des étapes suivantes:

  1. Convenir d’un rendez-vous: le premier entretien de conseil sert à montrer les différentes options et à répondre à toutes les questions éventuelles.
  2. Trouver l’hypothèque idéale: ensuite, une proposition de financement sera élaborée et un contrat de crédit sera mis en place.
  3. Acheter un bien immobilier: vous acquérez ainsi le bien immobilier. Ce bien sert de garantie pour le prêteur hypothécaire.
  4. Paiement: l’hypothèque est payée.
  5. Prestations à l’hypothécaire: intérêts hypothécaires et remboursement du crédit: le crédit est remboursé par des versements réguliers.

Quelle hypothèque vous correspond le mieux?

Convenir d’un entretien de conseil
Nous serons ravis de vous aider. N’hésitez pas à nous appeler au 0844 100 112.