conseils-pour-placer-votre-argent-sans-risque-en-période-d-incertitude
Articles

L'incertitude sur les marchés financiers suscite des craintes. Comment placer votre argent de façon plus sûre.

Il est impossible de placer son argent sans s'exposer à des risques. Les inquiétudes politiques ou économiques relatives à la croissance continuent de peser sur les marchés financiers. Comment les investisseurs doivent-ils réagir en période d’incertitude? Conseils importants sur la façon de placer votre argent en toute sécurité.

1) Placer son argent à long terme en toute sécurité

Quiconque investit sur le marché boursier sait qu’il faut tenir compte des fluctuations de cours et de la volatilité. Les fluctuations de cours sont tout à fait normales. Le fait de se retrouver dans le rouge l’est donc tout autant. Les investisseurs ne doivent donc pas s’inquiéter outre mesure si leur portefeuille affiche des chiffres négatifs. Les pertes sur cours sont souvent suivies d’une phase de reprise.

En règle générale, il est préférable d’attendre de voir comment les choses vont évoluer plutôt que de vendre n’importe comment par crainte de nouvelles pertes. Pour ce faire, il faut toutefois que l’horizon temporel de placement soit suffisamment éloigné dans l’avenir. Car la phase de reprise dure généralement plus longtemps qu’un krach boursier. Mais quiconque a besoin de son capital à ce moment subira effectivement des pertes. Au moment d’investir, le risque d’investissement doit être adapté dès le départ à l’horizon temporel de placement.

Marché des actions et vecteurs de performance ces dernières années

Marché des actions et vecteurs de performance ces dernières années

Sources: Datastream/Credit Suisse IDC/Credit Suisse Research

2) Placer de l’argent à long terme nécessite de disposer de liquidités

Même si la liquidité ne génère pas de rendement, elle est essentielle pour les investisseurs souhaitant placer leur argent de façon plus sûre. Car tout investisseur ne disposant pas de liquidités se trouve contraint de vendre des placements financiers
pour tout achat de grande envergure – et ce, dans des périodes qui peuvent également être défavorables. C’est pourquoi le fait de disposer de liquidités planifiées constitue un conseil important pour placer son argent.

Dans le même temps, les liquidités peuvent aussi être utilisées pour profiter des pertes sur cours. Car, après un krach boursier, les actions, mais aussi les fonds et les ETF sont disponibles à des cours plus bas qu’auparavant. Si des perspectives de reprise existent et que du capital libre est disponible, il est alors logique d’investir.

3) Placer son argent de façon plus sûre: en misant sur la diversification

Les cours évoluent généralement de manière différente en fonction des différents placements financiers. Les investisseurs conscients des risques peuvent en profiter en achetant différents titres présentant le moins de corrélation possible ou en investissant dans des fonds diversifiés.

Un portefeuille bien diversifié comprend des actions et des obligations de différentes régions et en différentes devises. Les matières premières telles que l’or, par exemple, les hedge funds et, en fonction de la taille du portefeuille, le private equity permettent une diversification supplémentaire des risques.

4) Identifier les déséquilibres dans les placements financiers

La composition des classes d’actifs du portefeuille dépend de la stratégie de placement. Les investisseurs ayant une propension au risque rechercheront, par exemple, une proportion plus élevée d’actions que ceux qui souhaitent placer leur argent sans risque. Les premiers sont, en effet, prêts à accepter des pertes plus élevées pour un rendement éventuellement plus élevé.

Il ne suffit toutefois pas de déterminer la pondération du portefeuille au début. Il est également important de vérifier et d’ajuster régulièrement cette pondération. Il peut, sinon, arriver que la part des actions soit soudainement nettement plus élevée que souhaitée. Ce qui augmente alors le risque de pertes en conséquence.

5) Placer son argent de façon défensive en période d’incertitude

Sur le principe, tant que leur situation financière ou personnelle ne change pas, les investisseurs doivent s’en tenir à la stratégie de placement qui a été définie. En revanche, si une correction du marché se profile, il peut être judicieux d’ajuster les parts des classes d’actifs. Cela permet de se prémunir contre les pertes de grande ampleur.

Par exemple, la part des actions peut être réduite au profit d’obligations et de placements alternatifs. Les adaptations doivent toutefois être apportées dans le cadre de la stratégie de placement. Celle-ci prévoit une marge de variation pour les actions, les obligations et les autres classes d’actifs.

6) Limiter les pertes dans certains placements financiers

Le fait de rester calme et d’attendre de voir comment les choses vont évoluer vaut souvent son pesant d’or en cas de forte volatilité sur le marché boursier. Mais pas toujours. Pour les titres individuels ou les placements financiers spéciaux, il est notamment important de circonscrire les pertes. Car, si les fondamentaux sont mauvais, il ne sert à rien de miser sur une reprise.

Pour limiter les pertes en capital, les investisseurs doivent s’interroger sur le montant des pertes qu’ils sont prêts à accepter. Si un titre baisse plus fortement, il est vendu. Cela offre, dans le même temps, la possibilité d’investir dans d’autres placements financiers promettant des rendements plus élevés.

7) Placer son argent en toute sécurité avec des options

Pour les investisseurs souhaitant couvrir les pertes de manière automatique, il est préférable de recourir à des options. Les produits de protection du capital offrent la possibilité de définir un plancher à partir duquel le titre sera automatiquement vendu. Cela permet d’éviter que les pertes dépassent les limites du supportable.

Les options permettent également de miser sur la baisse des prix. Cela peut être pertinent si les investisseurs s’attendent à un krach boursier dans un proche avenir, mais cela comporte également des risques. Les options de vente donnent aux investisseurs le droit de vendre un titre à un cours prédéterminé. Si les cours chutent effectivement, l’investisseur réalise un rendement.

8) Décorrélation du placement financier en période d’incertitude via des hedge funds

Les hedge funds sont faiblement corrélés avec d’autres classes d’actifs et constituent par conséquent un bon moyen de diversification. Leur avantage réside en outre dans le fait qu’ils sont gérés activement. Les gestionnaires de hedge funds peuvent réagir rapidement aux prévisions et aux variations du marché.

Certains gestionnaires couvrent également leurs hedge funds de manière active contre les pertes. Ou bien ils misent délibérément sur la chute des cours. Avec les hedge funds, il est néanmoins important de bien s’informer bien sur leur stratégie et leur orientation avant d’investir.

9) Placer son argent sans risque implique de rompre avec certains modèles

Les gens ont tendance à prendre des décisions en suivant leur intuition. C’est également le cas sur les marchés boursiers. En cas de perte, les investisseurs ont donc tendance à vendre rapidement des titres. Dans le même temps, ils conservent des actions qui ont jusqu’à présent généré des rendements, même si les fondamentaux se sont détériorés. Ces deux comportements sont à proscrire.

Les investisseurs sont, en outre, nombreux à calquer leur comportement sur celui de la masse. Cela accroît la volatilité, essentiellement à la baisse. Les investisseurs qui veulent placer leur argent en toute sécurité doivent prendre leurs distances par rapport à l’instinct grégaire et investir systématiquement de manière conforme à leur propre stratégie de placement.