diversifier-offre-un-meilleur-profil-risque-rendement
Articles

Améliorez le profil risque / rendement de vos placements grâce à la diversification

Les marchés des actions affichent depuis plus de huit ans un marché haussier, le plus long après la progression de 13 ans qui a précédé le début du nouveau millénaire. Il serait toutefois un peu rapide d’en déduire que la meilleure stratégie de placement consisterait à tout investir en actions ou à se retirer maintenant. La diversification est aujourd’hui particulièrement importante pour accroître le rendement en maintenant le niveau de risque ou pour générer le même rendement avec un risque moindre.

Le comportement caractéristique des écureuils pour constituer leurs réserves hivernales leur vaut une notoriété mondiale et offre un exemple emblématique de survie par la diversification des risques. En effet, ils ne centralisent pas leurs stocks de noisettes mais les répartissent en différents lieux.

Crème solaire ou parapluie?

Qu’il est risqué de tout miser sur une seule entreprise, un seul secteur ou une seule classe d’actifs. Les investisseurs qui agissent de la sorte prennent un risque dit de «concentration». Pour répartir au mieux les placements financiers, il convient de diversifier autant que possible les risques (et les chances), qui ne seront dans l’idéal pas corrélés.

Prenons un exemple: nous vivons sur une île où seules deux sociétés sont cotées en Bourse. Pluvieux SA fabrique des parapluies, Radieux SA de la crème solaire. Si nous pensons qu’il pleuvra bientôt pendant quelque temps, nous achèterons des actions Pluvieux SA. En revanche, si nous anticipons des journées particulièrement ensoleillées, nous achèterons des actions Radieux SA dans l’espoir que la demande de crème solaire augmentera, et avec elle le chiffre d’affaires de l’entreprise.

La meilleure stratégie de placement: la diversification

Si l’un des scénarios (soleil ou pluie) se vérifie sur une période assez longue, l’une des entreprises pourrait être menacée de disparaître alors que l’autre se portera à merveille. Quiconque met tous ses œufs dans le même panier s’expose à un résultat extrême: un succès éclatant ou un échec cuisant. On en conclut bien évidemment qu’il est préférable de miser sur les deux sociétés à la fois pour réduire le risque de perte totale.

Mais cela devient plus complexe si nous élargissons le scénario: supposons que l’île connaisse une troisième situation météorologique, avec du vent et un ciel nuageux. Une entreprise qui produit des vestes coupe-vent prospérera. Nous en conclurons qu’il est indispensable de diversifier encore davantage notre portefeuille. Mais quelle sera la pondération de la nouvelle société dans notre portefeuille? En fait, la réalité n’est pas aussi simple sur le marché financier mondialisé. D’une part, la diversité des placements frôle l’infini. D’autre part, il faut d’abord comprendre le comportement de chaque titre et les interactions qui les animent tous.

Quand la diversification ne paie pas

Techniquement, la diversification optimale d’un portefeuille de placements répond à la définition suivante: l’avantage supplémentaire apporté par chaque placement inclus dans le portefeuille devrait plus que compenser les frais supplémentaires. On considère ici comme avantage supplémentaire toute contribution favorisant la diversification, contribution que l’on peut quantifier par l’évolution du rapport risque-rendement attendu. Et les frais supplémentaires peuvent notamment résider dans les coûts de transaction.

Si, dans l’exemple précédent, le fabricant de coupe-vent commercialisait aussi des vestes imperméables, le fabricant de parapluies aurait un effet de diversification moindre sur le portefeuille. Dans ce cas, il pourrait même être intéressant d’envisager d’exclure ce dernier du portefeuille puisque, par temps de pluie, le titre réagit à des facteurs de risque et de rendement très similaires à ceux qui font évoluer l’action du fabricant de vestes.

Il faut donc s’assurer lors de tout placement qu’il diversifie davantage le risque qu’il ne coûte et qu’il réduit la corrélation des placements. Sinon, les efforts de diversification entrepris peuvent vite se retourner contre l’investisseur.

Diversifier grâce aux placements alternatifs

Hormis les actions et les obligations, les placements alternatifs se révèlent intéressants, surtout dans un environnement de taux d’intérêt et de rendements durablement bas. Ils forment un univers de placement riche et varié, qui réunit hedge funds, immobilier, matières premières et private equity.

Ils réagissent le plus souvent à d’autres facteurs que les placements traditionnels comme les actions et les obligations. De ce fait, ils aident l’investisseur à stabiliser son portefeuille. Les chiffres des dernières années mettent en évidence qu’aucune classe d’actifs ne supplante durablement les autres en termes de rendement et qu’il faut donc s’intéresser à toutes dans un contexte de portefeuille.

performance-des-categories-d-actifs-2007-2016

Récapitulatif de performance des classes d’actifs

Source: Bloomberg, Credit Suisse AG, dernières données au 31.12.2016

La stratégie de placement détermine le rendement et le risque

Des études empiriques soulignent ce résultat: le rendement et le risque d’un portefeuille s’expliquent à plus de 80% par sa composition. Voilà pourquoi la définition de l’allocation stratégique des actifs (SAA) revêt une énorme importance dans le processus de placement.

Les décisions tactiques à court terme et certains instruments de placement ont évidemment aussi un rôle à jouer, mais seulement lorsque la structure fondamentale d’un portefeuille est définie. La SAA est définie à partir des prévisions d’évolution pour les principales classes d’actifs sur les marchés des capitaux. Ces anticipations portent sur le rendement, le risque et la corrélation des différentes classes.

classement-risque-rendement

Niveau du rapport risque-rendement du Credit Suisse

Concept: comparatif risque/rendement historique du portefeuille actuel avec l’allocation stratégique des actifs (SAA) correspondante à budgets risque et stratégie de placement identiques.
Source: Standard Investment Reporting

Rendement à long terme grâce à une diversification optimale

La réflexion de long terme est extrêmement importante, elle constitue un élément clé de toute stratégie de placement. L’économiste américain Benjamin Graham ne dit pas autre chose lorsqu’il affirme que «la patience est la plus grande vertu de l’investisseur». Les portefeuilles individuels devraient être diversifiés en toute circonstance et l’allocation des actifs devrait correspondre précisément à la tolérance au risque et à l’horizon temporel de l’investisseur.

Les solutions de gestion de fortune telles que les fonds ou les mandats assurent le respect des principes de la diversification ainsi que la mise en œuvre de la SAA et des opportunités de placement tactiques. Si le portefeuille est composé au moyen de différents placements individuels, il convient de veiller à ce que chaque investissement supplémentaire fournisse le plus grand effet de diversification possible. Votre conseiller clientèle peut vous aider dans la sélection et la pondération des produits adéquats.