IBOR Benchmark Transition

Transition indices IBOR

   

Qu'est-ce que IBOR?

Les Interbank Offered Rates (IBOR), dont le LIBOR (London Interbank Offered Rate), sont des taux d'intérêt de référence largement acceptés qui mesurent le coût de financement de prêts non garantis à court terme par les grandes banques actives dans le monde entier. Un groupe de banques soumet quotidiennement des offres, dont on calcule et publie la moyenne, pour une série de monnaies et de durées.

Au fil du temps, les IBOR ont gagné en importance. Selon certaines estimations, ils servent d'indice en matière de taux d'intérêt pour plus de 350 milliards de dollars de produits financiers, parmi lesquels des obligations, des dérivés, des hypothèques et autres prêts. Les IBOR sont utilisés par des établissements financiers, des entreprises et des gouvernements, ainsi que par des acteurs du marché de détail. Ils servent d'indices dans les contrats financiers, mais souvent aussi de base pour les valorisations.

Qu'est-ce que la transition IBOR?

En 2013, le G20 a demandé au Conseil de stabilité financière (CSF) de procéder à un examen approfondi des principaux indices en matière de taux d'intérêt. Ces travaux ont montré que même après les réformes ayant renforcé les processus sous-jacents, certains risques relatifs à la stabilité et à la fiabilité des IBOR n'avaient pas pu être entièrement traités. En particulier, les modifications structurelles dans la façon dont les grandes banques financent leurs opérations ont entraîné une baisse du volume de transactions sur les marchés qui sous-tendent les IBOR.

En 2017, la Financial Conduct Authority (FCA, l'organisme de régulation du LIBOR au Royaume-Uni) a déclaré qu'elle n'incitera plus les banques à faire des soumissions pour le LIBOR après le 31 décembre 2021. Par conséquent, le nombre de soumissions pourrait chuter de manière significative, réduisant la représentativité du LIBOR ou provoquant la suspension totale de sa publication. La déclaration de la FCA a déclenché ce que l'on nomme la transition IBOR.

Qu'est-ce qui va remplacer les IBOR?

La première étape de la transition IBOR a été la désignation de taux de référence alternatifs (Alternative Reference Rates, ARR) qui sont destinés à remplacer certains IBOR. Les représentants d'entreprises du secteur financier, à la fois publiques et privées, dans diverses juridictions ont identifié ces indices de remplacement et des consultations sont en cours pour établir de nouvelles conventions et des approches de transition.

  • Que sait-on des ARR dans les juridictions?

  • Quelles sont les principales différences entre IBOR et ARR?

  • Qui dirige la transition dans le secteur financier?

  • Quel est le calendrier de la transition IBOR?

  • Comment le Credit Suisse aborde-t-il la transition?

  • Je suis client du Credit Suisse. Quelles sont les conséquences de la transition IBOR pour moi?

  • Comment puis-je trouver plus d'informations?

  • Questions fréquemment posées

Le contenu de cette page reflète le niveau actuel de connaissances du Credit Suisse sur la transition IBOR. Veuillez noter que l'aperçu fourni dans ce document ne prétend pas être complet ou exhaustif et ne constitue pas un conseil ou une recommandation. Le Credit Suisse s'efforcera d'actualiser cette page périodiquement au fur et à mesure de l'évolution du marché et quand le secteur fera des annonces.