Entreprise Press Release

Press Release

Le Credit Suisse annonce ses résultats pour le 2T16

Le Groupe a été rentable au 2T16. Poursuite des progrès concernant la estructuration. Amélioration de la capitalisation avec un Look-through CET1 ratio de 11,8%

Progrès dans la performance des activités

  • Le Groupe a enregistré un bénéfice avant impôts de 199 millions de francs (adapté*: 290 millions de francs), soit une amélioration de 683 millions de francs par rapport à la perte avant impôts de 484 millions de francs du 1T16
    - Bénéfice avant impôts adapté* et combiné de 933 millions de francs pour APAC, SUB et IWM au 2T16 avec de forts afflux nets de nouveaux capitaux de 11,3 milliards de francs1 dans la gestion de fortune
    - La plate-forme GM restructurée a été rentable avec un bénéfice avant impôts déclaré de 154 millions de francs et un bénéfice avant impôts adapté* de 204 millions de francs au 2T16
    - IBCM a retrouvé sa rentabilité avec un bénéfice avant impôts déclaré de 135 millions de francs et un bénéfice avant impôts adapté* de 127 millions de francs
  • Bénéfice net distribuable aux actionnaires de 170 millions de francs

Poursuite de la mise en œuvre des priorités

  • Le Groupe fait état de charges d’exploitation totales de 4 937 millions de francs (adapté*: 4 846 millions de francs), soit une baisse de 6% par rapport au 2T15 (adapté: 8%); nous sommes en bonne voie pour atteindre ou dépasser notre objectif de réduction de coûts pour fin 2016
  • Progrès substantiels avec le Global Markets Accelerated Restructuring (GMAR): charges d’exploitation totales adaptées* en baisse de 7% en glissement annuel et diminution des risques à GM, avec une réduction de 50% de la perte trimestrielle attendue avant impôts en cas de scénario de stress
  • Accent toujours mis sur la SRU; diminution des actifs pondérés en fonction des risques de 9 milliards de dollars par rapport au 1T16

Amélioration de la capitalisation

  • Look-through CET1 ratio de 11,8%
  • Look-through CET1 leverage ratio de 3,3% 

Tidjane Thiam, Chief Executive Officer du Credit Suisse, a déclaré: «Le Credit Suisse a continué de servir et de soutenir ses clients dans un environnement défavorable. Nous avons été en mesure d’améliorer notre performance au deuxième trimestre et d’opérer de manière rentable dans ce contexte volatil. Nous avons continué à exécuter notre stratégie de manière rigoureuse, en réduisant davantage notre base de coûts et en progressant dans le redimensionnement et la diminution des risques de GM.

Nos trois divisions géographiques – APAC, SUB et IWM – ont enregistré une croissance rentable dans cet environnement difficile, avec de très bons afflux nets de nouveaux capitaux dans la gestion de fortune totalisant, pour les trois divisions, 11,3 milliards de francs.

À APAC, nos affaires de gestion de fortune ont généré 5,0 milliards de francs d’afflux nets de nouveaux capitaux et ont réalisé de bons produits trimestriels, grâce à notre niveau le plus élevé jamais atteint d’actifs sous gestion. Nous avons maintenu une forte dynamique dans le recrutement de Relationship Managers, pour atteindre un total de 650 conseillers pour la région, contre 550 les douze derniers mois.

À IWM, nous avons drainé dans la gestion de fortune 5,4 milliards de francs de nouveaux capitaux nets au 2T16 et 10,8 milliards de francs au 1S16, à comparer à des sorties de capitaux de 0,5 milliard de francs au 1S15.

En Suisse, la SUB a affiché un rendement des fonds propres réglementaires adapté* de 15%1 et une amélioration du bénéfice avant impôts adapté* par rapport au 2T15, avec des afflux nets de nouveaux capitaux de 0,9 milliard de francs dans la gestion de fortune.

IBCM a amélioré sa performance par rapport au trimestre précédent grâce à de très bons revenus dans ses activités d’origination et de conseil. Notre stratégie à IBCM gagne en dynamique, ce qui se traduit par des gains de parts de marché avec nos clients. Nous continuerons d’investir dans les trimestres à venir.

Au 2T16, GM a bien progressé dans sa restructuration accélérée. GM a aussi enregistré de nets progrès dans son recentrage sur le soutien aux clients et sur l’amélioration de la génération de revenus, tout en travaillant à notre engagement de diminuer considérablement tant les coûts que les risques.

Réussir à diminuer les coûts et l’utilisation du capital à la SRU est essentiel à la mise en œuvre de notre stratégie. Tandis que nous réduisons l’empreinte de la SRU, nous renforçons notre capitalisation et créons la marge de manœuvre nécessaire pour investir de manière sélective dans d’autres domaines de la banque. La SRU a continué à faire reculer tant les actifs pondérés en fonction des risques que les coûts, poursuivant les progrès déjà réalisés au premier trimestre, avec une réduction de 21% des actifs pondérés en fonction des risques et de 39% des charges d’exploitation totales adaptées* depuis fin 2015.

Les marchés ont été particulièrement exigeants vers la fin du 2T16 en raison du référendum au Royaume-Uni sur la sortie de l’Union européenne. La planification et la coordination judicieuses de nos fonctions de négoce, de risque et de support se sont montrées efficaces pendant la période ayant précédé le vote et le jour même du scrutin. Ce jour-là, nous avons pu traiter une augmentation significative des volumes et fournir un service de qualité à nos clients.

En ce qui concerne notre capitalisation au 2T16, nous avons pu renforcer notre Look-through CET1 ratio à 11,8%, soit une augmentation de 40 points de base par rapport au 1T16 pour atteindre le Look-through CET1 ratio le plus élevé jamais déclaré au Credit Suisse. Nos prévisions restent inchangées pour l’avenir et nous entendons opérer avec un Look-through CET1 ratio de 11-12%2 pour le restant de 2016.

En résumé, le Credit Suisse a opéré de manière rentable au 2T16. Nous sommes restés concentrés sur le service aux clients au cours de ce trimestre difficile. APAC, la SUB et IWM ont attiré des afflux nets de nouveaux capitaux importants. IBCM a été en mesure de gagner des parts de marché et a réalisé des bénéfices pour la banque. La plate-forme GM restructurée a, elle aussi, dégagé des bénéfices. Les positions à risque de GM ont été réduits de quelque 50% au 1S16. La SRU a poursuivi la diminution de ses coûts et de l’utilisation du capital.

Notre programme de réduction des coûts progresse rapidement et nous travaillons d’arrache-pied pour mettre en place une banque plus flexible, plus robuste et plus efficace, prête pour le nouvel environnement économique et réglementaire de l’après-crise.

Nous restons prudents dans nos perspectives pour le second semestre de l’année en raison de l’incertitude liée à de fortes tensions géopolitiques et à des problèmes macroéconomiques importants, renforcés ces dernières semaines par l’issue du référendum au Royaume-Uni. Ces prochains trimestres, nous continuerons à travailler à la réalisation de nos objectifs à long terme et à la création de valeur pour nos clients et nos actionnaires.» 

Le 2Q16 Financial Report (en anglais) complet et les pages de présentation des résultats peuvent être téléchargés dès aujourd’hui sur: www.credit-suisse.com/results

Lire le communiqué de presse complet avec tableaux (PDF)