Entreprise Press Release

Press Release

Perspectives export des PME 2e trimestre 2016: Quand l’Allemagne se porte bien, l’export suisse prospère

Pour les PME suisses, l’Allemagne est une destination export d’importance capitale. Selon le sondage de Switzerland Global Enterprise, la majorité des entreprises pensent que l’importance du marché allemand va s’accroitre encore à moyen terme. Pour 2016, le Credit Suisse prévoit une croissance de 1,5% dopée principalement par la bonne tenue du marché intérieur. Les exportateurs suisses devraient en profiter. Dans l’ensemble, les attentes à l’export des PME suisses se sont encore améliorées au début du 2e trimestre 2016 depuis le dernier trimestre.

Bettina Rutschi, Senior Economist au Credit Suisse souligne: «L’Allemagne malgré un début d’année un peu tumultueux enregistrera une croissance solide, supérieure à sa croissance potentielle, aux alentours de 1,5%. Cette croissance économique est portée principalement par l’économie intérieure. Les secteurs tributaires de la demande étrangère, qui est variable notamment dans les pays émergents, sont un peu plus fragiles.  Mais comme les perspectives de croissance en Allemagne sont relativement bonnes, les opportunités d’affaires des exportateurs suisses restent intactes. De plus, le franc suisse est légèrement plus faible que l’an dernier. Voilà de quoi redonner quelques couleurs à la compétitivité-prix des produits suisses à l’exportation. Ceci est valable sur les autres marchés export, pas seulement en Allemagne. Dans l’ensemble, la demande de produits suisses devrait rester ferme dans les prochains mois.»

Alberto Silini, responsable du conseil chez Switzerland Global Enterprise (S-GE): «Bien qu’il soit indispensable de conquérir de nouveaux marchés export en dehors de la zone euro, l’Allemagne reste la destination export numéro 1 des PME suisses malgré les difficultés monétaires et conjoncturelles, pas seulement en raison de sa proximité culturelle, mais parce que c’est l’une des premières puissances économiques dans le monde. Il vaut toujours la peine pour une PME suisse de se positionner en Allemagne aussi parce que le pays investit massivement dans la digitalisation et l’industrie 4.0 dont les Suisses peuvent tirer parti en qualité de sous-traitants. Nous conseillons en particulier de miser toujours plus sur la numérisation des ventes et du marketing, quelle que soit la branche considérée,  car ces canaux prennent une importance croissante en Allemagne.»

On trouvera des informations détaillées sur les Perspectives export des PME au 2e trimestre 2016 dans la brochure ci-jointe ou en téléchargement à l’adresse: www.s-ge.com/exportperspektiven

Les Perspectives export des PME au 3e trimestre 2016 seront publiées le 12 juillet 2016.