L’économie mondiale Résilients malgré tout

Résilients malgré tout

L’année 2019 a été marquée par des événements imprévisibles et étonnants, et nous sommes presque certains qu’ils auront aussi un impact sur le monde en 2020. Dans ce contexte, il est de la plus haute importance pour les investisseurs de se constituer des portefeuilles résilients.

Authors image

Michael Strobaek l Nannette Hechler-Fayd'herbe

Global Chief Investment Officer l Global Head of Economics & Research and CIO IWM

Même si la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis et l’incertitude autour du Brexit devaient s’atténuer, l’année 2020 ne se présente guère comme un «long fleuve tranquille»: la campagne présidentielle polarisée aux États-Unis, la pression sur les marges, un fort endettement des entreprises et moins de réductions des taux d’intérêt par les principales banques centrales, sans oublier les évolutions politiques inattendues, vont plus d’une fois jouer avec les nerfs des investisseurs.

Néanmoins, nous pensons que, dans l’ensemble, l’économie mondiale et les actifs à risque continueront de faire preuve d’une grande résilience face à ces nombreux défis. C’est le message que le titre de l’édition de cette année, «Résilients malgré tout», cherche à exprimer.

Alors que nous prévoyons une croissance économique plutôt modeste en 2020 et des rendements en général moins élevés qu’en 2019, nous estimons toutefois qu’un sérieux basculement du marché voire une crise financière sont improbables. Nous observons un certain nombre de déséquilibres dans plusieurs économies et secteurs, mais aucun d’eux ne nous paraît assez sérieux pour déclencher une telle crise. En revanche, le progrès technologique bat son plein et, autre élément important, les décideurs politiques continueront d’apporter leur soutien.

Les pages qui suivent exposent les principaux éléments de la House View du Credit Suisse pour 2020. Nous nous sommes efforcés d’élaborer un guide cohérent et clairement structuré qui traite les classes d’actifs, les marchés et les sous-segments principaux. Il en ressort que les investisseurs qui possèdent des portefeuilles suffisamment diversifiés, résolument orientés vers des domaines de rendements supplémentaires, devraient continuer à enregistrer des performances saines. De surcroît, la durabilité devient un facteur de plus eplupertinent, notamment parce qu’il revêt une importance croissante pour les électeurs et les consommateurs dans le monde.

Nous espérons que cette publication vous sera utile, et vous souhaitons beaucoup de succès pour l’année à venir.

Michael Strobaek, Global Chief Investment Officer du Credit Suisse, présente les principales conclusions de l'Investment Outlook 2020 (en anglais)