Investment Outlook 2019 Marchés financiers

Marchés financiers

En bref

Anticiper les tendances des actifs

Les marchés financiers américains ont entamé une phase avancée du cycle économique en 2018, se caractérisant par une hausse des taux d’intérêt combinée à un aplatissement de la courbe des taux. Notre scénario de base pour 2019 prévoit uniquement une poursuite de croissance modérée des rendements américains. Dans ces conditions, les investisseurs en obligations américaines devraient se préparer à un allongement de la duration. Sur les principaux marchés obligataires hors États-Unis où les rendements sont bien moins élevés, nous recommandons de conserver une duration courte. Concernant le crédit, le profil risque/rendement semble plus favorable pour le haut rendement que pour les obligations investment grade. Les actions devraient continuer de surperformer sur fond de croissance bénéficiaire solide. Les actifs des marchés émergents (ME) qui ont subi la pression du tour de vis monétaire américain devraient regagner du terrain, aussi longtemps que le risque associé aux relèvements des taux américains et à l’appréciation du dollar américain diminue.

Poches de croissance dans certains secteurs

En dépit de certaines oscillations, les titres technologiques ont continué de surperformer en 2018. Nous tablons sur une normalisation de la croissance économique en 2019. Conformément aux tendances des phases avancées de cycle, les titres de croissance devraient cependant continuer de surperformer. Cette tendance devrait notamment concerner le secteur de la s anté, en particulier si des sociétés accomplissent des percées dans des domaines tels que la thérapie génique. Certains secteurs cycliques tels que les valeurs industrielles axées sur les dépenses d’investissement devraient également bien se comporter. En Europe, les titres financiers en berne devraient reprendre des couleurs avec la hausse des rendements, tandis qu’aux États-Unis, l’aplatissement de la courbe des taux pèsera probablement sur le secteur. Les titres immobiliers pourraient également rester sous pression du fait de la hausse des taux d’intérêt.

Quelle direction pour les devises?

En 2018, le dollar américain a légèrement progressé face aux autres grandes monnaies, tandis qu’il s’est fortement apprécié par rapport à un certain nombre de monnaies des ME. Pour 2019, nous avons une perspective neutre à l’égard de l’EUR/USD. Tandis que l’écart de rendement continue de soutenir le dollar américain, l’amorce du resserrement des politiques monétaires hors des États-Unis devrait peser sur la monnaie. L’évaluation continue de jouer en faveur de la livre sterling ainsi que d’un certain nombre de monnaies des ME, dont certaines bénéficient d’un avantage en matière de portage. Concernant les monnaies refuges, nous privilégions le yen sous-évalué, par rapport au franc suisse, plus cher.

Financial markets topics