Investissements alternatifs La diligence raisonnable est clé

La diligence raisonnable est clé

Les marchés privés ont gagné en importance, car les petits gestionnaires d’actifs et les family offices ont tenté de se mettre en avant, et l’apport minimal requis a diminué. Étant donné la nature illiquide des marchés privés, la diligence raisonnable, la bonne sélection de fonds et de gestionnaires sont cruciales.

Le private equity est devenu de plus en plus populaire ces dernières années, mais cette évolution a un coût. Les valorisations des actifs et la concurrence entre les investissements demeurent la préoccupation principale du secteur. Les prêts à contrat allégés sont de retour et de nouveaux acteurs mettent à mal les bénéfices du secteur.

Expansion des marchés privés

Le volume des marchés privés a presque doublé ces dix dernières années, l’augmentation des fonds secondaires offre davantage de possibilités et une exposition différenciée, tandis que la transaction moyenne comprend typiquement un effet de levier moins important. Pour les investisseurs, un univers plus large offre un potentiel de diversification plus grand. En 2020, nous prévoyons que le private equity (PE) réalisera un rendement total d’environ 8% par an, légèrement inférieur à la moyenne historique de 9,2%. Des conditions de crédit moins favorables, des niveaux élevés de capitaux non déployés, mais aussi des niveaux de risques généraux plus bas vont limiter les rendements attendus. Cependant, le PE continue d’offrir une prime d’illiquidité correcte par rapport aux actions de sociétés ouvertes.

Accès à un meilleur pricing et à un potentiel à plus long terme

Les fonds PE peuvent permettre d’améliorer la performance ajustée au risque du portefeuille en ciblant des entreprises exposées à une croissance à long terme sur des marchés privés habituellement inaccessibles. Les prix d’entrées des contrats PE dépendent de l’état des marchés de capitaux, tandis que les sorties reflètent plutôt l’évolution réelle d’une entreprise, qui est moins corrélée aux développements sur les marchés de capitaux. Le PE offre donc aux investisseurs un certain degré de diversification. Toutefois, des volumes supérieurs aux investissements historiques et le profil de risque moindre des investissements impliquent une probable diminution des rendements attendus au fil du temps.

Face à cet état de fait, nous recommandons de travailler avec des gestionnaires PE expérimentés qui s’approvisionnent proactivement en dehors des marchés principaux très fréquentés. De tels investissement devraient bénéficier de valorisations inférieures à celles des entreprises au potentiel de croissance plus fort. De plus, une analyse du rendement historique montre que les fonds des gestionnaires situés dans le premier quartile ont tendance à rester dans le même quartile dans 30% des cas (période d’analyse de 1980 et de 2015 basée sur les données Preqin). Ainsi, dans cet environnement de faible croissance et de crainte de risques de fin de cycle, une certaine exposition à des gestionnaires expérimentés actifs sur des marchés habituellement inaccessibles devrait permettre d’atténuer une partie de ces risques de fin de cycle.

Actifs gérés de private equity en milliards d’USD

D’importants volumes d’investissement ciblent le private equity

Actifs gérés de private equity en milliards de dollars

Concentration sur les meilleurs fournisseurs et sur des stratégies défensives

Nous pensons que le private equity peut rapporter des rendements supérieurs à ceux des marchés liquides, même dans un environnement de moins en moins favorable. Étant donné l’incertitude persistante et les taux d’intérêt historiquement bas, nous privilégions des stratégies qui offrent des avantages similaires à ceux du private equity tout en offrant une protection contre le risque de baisse, par exemple les actifs réels ou le capital de croissance. Les principaux risques sont l’illiquidité, les horizons de placement à long terme, le taux d’endettement et la complexité des transactions. Ces risques peuvent être atténués grâce à des investissements diversifiés sur l’ensemble du cycle et à une sélection de gestionnaires chevronnés et expérimentés qui affichent de bonnes performances. La diligence raisonnable ainsi que la sélection de fonds et de gestionnaires sont cruciales au vu de la nature illiquide des marchés privés.