Journée des entrepreneurs

Journée des entrepreneurs

Merci – Grazie – Danke – Grazia fitg

Les entrepreneuses et les entrepreneurs constituent l’épine dorsale de l’économie suisse. Ils sont exceptionnels. Jour après jour, ils apportent une grande contribution à la prospérité, au développement et au progrès de la Suisse. Ils prennent des risques, créent des emplois, encouragent l’innovation et constituent des acteurs importants de leur région. Pour toutes ces raisons, nous, le Credit Suisse, lançons la «Journée des entrepreneurs» le 20.02.2019, pour le 200e anniversaire de notre fondateur, Alfred Escher. Nous remercions ainsi toutes les entrepreneuses et tous les entrepreneurs de Suisse au nom de la population du pays!

Pour l'occasion, nous vous proposons, en collaboration avec nos partenaires, d'intéressantes campagnes le 20.02.2019:

20 faits passionnants sur les entreprises suisses:



2e place

Comparatif des places économiques

En comparaison internationale, la place économique suisse offre aux entreprises des conditions-cadres exceptionnelles: la Suisse se classe deuxième dans l'indice mondial de l'entrepreneuriat et du développement («Global Entrepreneurship and Development Index» ou GEDI) de 2018.

Source: Global Entrepreneurship and Development Index (GEDI) 2018



38e rang

Climat des affaires  
 

Dans l'indice «Ease of Doing Business» (facilité de faire des affaires) de 2019 de la Banque mondiale, qui mesure l'environnement des affaires, la Suisse se situe au 38e rang. Elle a donc perdu cinq places par rapport à l'année précédente.

Source: Rapport «Doing Business 2019» de la Banque mondiale



601 755

Nombre total d'entreprises
 

entreprises opéraient en Suisse en 2016. Plus des deux tiers d'entre elles étaient issues du secteur tertiaire (services), 15% du secteur secondaire (industrie, art et artisanat) et seulement 9% du secteur primaire (agriculture, sylviculture et pêche).

Source: OFS, Statistique structurelle des entreprises (STATENT), données provisoires pour 2016



4 400 000

Nombre d'emplois


99,7% des sociétés marchandes opérant en Suisse comptent moins de 250 employés (PME). Elles assurent environ deux tiers des 4,4 millions d'emplois en Suisse.

Source: OFS, Statistique structurelle des entreprises (STATENT), données provisoires pour 2016



43 174  

Créations d'entreprises


En 2018, 43 174 nouvelles sociétés ont été inscrites au registre du commerce suisse, principalement dans les secteurs d'activité suivants: services aux entreprises (B2B), conseil aux entreprises et conseil fiscal, artisanat, commerce de détail et hôtellerie-restauration.

Source: Feuille officielle suisse du commerce FOSC; IFJ Institut für Jungunternehmen AG


8%

Surfaces industrielles et commerciales
 

des surfaces bâties en Suisse sont des surfaces à usage industriel et commercial.

Source: OFS, Statistique suisse de la superficie (AREA)



83%

«Taux de survie» des nouvelles entreprises


Les nouvelles entreprises créées en Suisse ont un taux moyen de survie à un an de 83%. Ainsi, 32 820 entreprises créées en 2015 «ex nihilo» étaient encore actives en 2016. Leur taux de survie est particulièrement élevé dans le secteur de la santé et des services sociaux.

Source: OFS, Démographie des entreprises UDEMO


75%

Entreprises familiales

Trois quarts des 585 000 PME suisses sont des entreprises familiales, et donc entièrement détenues par la famille fondatrice.

Source: Étude du Credit Suisse sur la succession d'entreprise 2016



37,3%

Femmes entrepreneurs


Les femmes continuent d'être sous-représentées dans la catégorie des travailleurs indépendants (y compris les personnes employées dans leur propre entreprise), mais leur proportion augmente. Au deuxième trimestre 2018, la proportion de femmes entrepreneurs s'élevait à 37,3%.

Source: OFS, Enquête suisse sur la population active (ESPA), 2e trimestre 2018



35,4%

Femmes dans des fonctions de direction


En 2017, le pourcentage de femmes dans des fonctions de direction était de 35,4%. Dix ans auparavant, il s'élevait à 32,8%. Et en 1996, il n'atteignait que 29,4%.

Source: Enquête suisse sur la population active (ESPA)




42,6 heures

Durée hebdomadaire de travail


Il ressort d'une étude comparative réalisée en 2017 dans les 28 États membres de l'UE et dans les pays de l'AELE que c'est en Islande que l'on travaille le plus, à raison de 42 heures et 54 minutes (soit 42,9 heures) par semaine. Viennent ensuite la Suisse (42,6), le Royaume-Uni (40,7) et la Roumanie (40,6). En Allemagne, la durée hebdomadaire de travail affichait 40 heures. Les durées les moins élevées ont été relevées en Finlande (37,8) et en France (37,6).

Source: OFS, Enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées: heures de travail



218 539

Places d'apprentissage


En 2017, la Statistique de la formation professionnelle initiale fait état de 218 539 contrats d'apprentissage. Par conséquent, près d'un actif sur 23 est un apprenti en Suisse. La grande majorité d'entre eux, soit plus de 90%, ont obtenu, comme diplôme de formation professionnelle initiale, un certificat fédéral de capacité (CFC).

Source: OFS, Statistique de la formation professionnelle initiale (SBG-SFPI)



100+

Créations d'emploi par jour


Le marché du travail suisse est très dynamique: en moyenne, 1350 emplois sont créés chaque jour en Suisse, dont 37% par des nouvelles sociétés. Parallèlement, environ 1250 emplois sont supprimés. Ainsi, en moyenne, il y a quotidiennement environ 100 emplois (nets) de plus.

Source: economiesuisse (2017)



60.05

Coût horaire


En 2016, une heure de travail en Suisse coûtait en moyenne 60.05 francs suisses dans les entreprises des secteurs secondaire et tertiaire.

Source: OFS, Enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées: heures de travail



668,572

Produit intérieur brut


Le produit intérieur brut de la Suisse s'élevait en 2017 à 668,572 milliards de francs suisses. L'agriculture représentait 0,7% environ de la valeur ajoutée brute, l'apport de l'industrie étant de 25,5% et celui du secteur des services de 73,8%.

Source: Office fédéral de la statistique, comptes nationaux (2018)



7283

Demandes de brevet


En 2017, l'Office européen des brevets a enregistré 7283 demandes de brevet en provenance de Suisse – un nouveau chiffre record. Avec 884 demandes par million d'habitants, la Suisse est en première position en Europe.

Source: IPI; Office européen des brevets (2018)



233,146

Exportations


En 2018, les exportations suisses ont affiché un nouveau chiffre record, à 233,146 milliards de francs. Les importations helvétiques ont également progressé, pour s'établir à 201,8 milliards de francs.

Source: Administration fédérale des douanes (AFD)



4 000 000

La Suisse, pays de pendulaires


En Suisse, 9 actifs sur 10 sont des pendulaires, ce qui porte le nombre des pendulaires à environ 4 millions de personnes (données valables pour 2017). En 2017, un peu plus de la moitié des pendulaires se sont rendus à leur travail en voiture, 31% ont utilisé les transports en commun et 15% y sont allés à pied ou à vélo.

Source: Office fédéral de la statistique, pendularité (2019)



296 310

Consommation d'énergie en Suisse


La consommation énergétique globale du secteur des services s'élevait en 2017 à 139 230 térajoules (TJ), et celle du secteur industriel à 157 080 TJ, soit une consommation totale de 296 310 TJ. 1 térajoule correspond à 277 778 kilowattheures.

Source: OFEN, Statistique globale suisse de l'énergie 2017



45%

Succession dans l’entreprise


Environ 45% des entreprises sont transmises au sein de la famille («family buy-out»), 30% d'entre elles à des collaborateurs ne faisant pas partie de la famille («management buy-out») et 25% à des tiers («management buy-in»).

Source: Credit Suisse, Étude «La succession d'entreprise dans la pratique» (juin 2016)