Nous voulons devenir la référence. Ici à Einsiedeln et dans le monde. Heinz Leuthold, CEO et président du Conseil d'administration de Leuthold Mechanik AG, lauréat du Prix SVC Wirtschaftsraum Zürich

Leader mondial grâce à un travail de précision: Leuthold Mechanik AG

Pour Heinz Leuthold, bien n’a jamais été suffisamment bien. Il a toujours voulu faire mieux que les autres. Être plus précis. Plus innovant. Plus rapide. Et il veut l’être encore aujourd’hui – alors qu’il aurait désormais toutes les bonnes raisons de se reposer. En effet, avec ses machines à fabriquer les capsules de café et autres contenants en aluminium, le patron de Leuthold Mechanik AG est devenu une référence dans le monde entier.

Tout vibre dans la halle de production d’Einsiedeln, lieu de pèlerinage situé dans le canton de Schwyz. La grande presse monte et descend, estampant, chaque minute, 1000 capsules de café à partir d’une feuille d’aluminium. La machine imposante doit produire les petites capsules avec la plus grande exactitude. Ici, on travaille au centième de millimètre près. La précision est une obligation.

"Avoir l’esprit d’innovation, c’est avant tout faire preuve de curiosité." - Heinz Leuthold

Leader mondial

Leuthold Mechanik AG apporte chaque jour la preuve qu’elle est capable de la plus haute précision. La société, qui emploie quelque 90 collaborateurs, fabrique des machines pour l’industrie de conditionnement en aluminium, et est leader mondial en la matière. Quasiment toutes les capsules de café en alu qui existent sont produites par des machines de Leuthold Mechanik AG. Il en va de même pour les contenants d’aliments pour animaux, les capsules-portions de confitures ou les coques d’aluminium destinées au domaine médical.

30 millions de capsules par semaine

La particularité: Leuthold Mechanik AG ne fabrique pas seulement les machines, mais produit également elle-même, pour une large part, les contenants en aluminium. Dans le cas des capsules de café, il s’agit de 30 millions d’unités par semaine. Heinz Leuthold, chef d’entreprise et CEO, explique: «Le fait de fabriquer nous-mêmes non seulement les machines et les outils, mais aussi les produits en alu, est très bien reçu par nos clients. Ainsi, ils ont tout sous une même enseigne. En outre, grâce à notre propre ligne de production, nous identifions immédiatement les points faibles des machines et pouvons procéder à des améliorations et tester les innovations.»

Début de carrière au sous-sol de la maison familiale

L'aventure a commencé à toute petite échelle au milieu des années 1970. À la Burghalde, quartier de la commune de Richterswil, sur les bords du lac de Zurich. À l’époque – Heinz Leuthold faisait un apprentissage d’outilleur – son père lui avait offert un tour de dimensions modestes. C’est grâce à cet engin que le jeune bricoleur ambitieux a commencé à fabriquer, dans la cave de la maison familiale, de petites pièces spéciales pour les entreprises de la région. Peu de temps après, il s’est mis à son compte dans un ancien garage automobile à Samstagern et n’a alors plus cessé de développer son affaire. «À cette époque déjà, j’avais compris que je progressais lorsque je faisais quelque chose que les autres ne maîtrisaient pas, se souvient H. Leuthold. Et que je devais parcourir le monde avec les yeux et les oreilles grands ouverts pour aller au-devant d'une demande de nouvelles solutions.»

Vision: sa propre technopole

Aujourd’hui encore, l’innovation revêt une grande importance pour Heinz Leuthold. Comme il en témoigne, à 64 ans, avec un projet en cours de planification: il souhaite créer, en plus de l’actuel siège de l’entreprise à Einsiedeln, une technopole pour les jeunes pousses. Des personnes disposant de savoir-faire distincts ont vocation à s’y rencontrer pour des séances de brainstorming. «Nous voulons devenir un pôle de nouvelles idées et de nouvelles technologies, explique H. Leuthold. On est toujours plus innovant à plusieurs que seul.»

Mise à profit de la crise

À écouter Heinz Leuthold, on n'a aucun doute: il réalisera ce projet avec succès. Comme tous les autres auparavant. Il n’y a jamais eu de revers majeurs au cours des plus de 40 ans d’histoire de la HLM. Même la crise de l’euro n’a eu aucune conséquence fâcheuse sur l’entreprise. «Bien sûr, nous avons dû réfléchir aux moyens pour nous de demeurer sur notre site en Suisse. Toutefois, nous avons eu de la chance: nos spécialités étaient recherchées à l’étranger même durant cette période difficile», explique le chef d’entreprise. Et lorsque les collaborateurs, une fois ou l’autre, ne travaillaient pas à pleine capacité, ils ont profité du temps libre pour se préparer pour l’avenir. Résultat: désormais, de plus en plus de machines sont dotées de la technologie robotique.

Un regard toujours tourné vers l’avenir

En 2013, la société a atteint la finale du concours ouvrant la voie au prestigieux Prix de l’Entreprise du Swiss Venture Club (SVC). Et la fin de la success story n’est pas en vue, même si, longtemps, l’aluminium n’a pas été considéré comme respectueux de l’environnement. Aujourd’hui, une mutation s’est opérée dans les esprits, souligne H. Leuthold. La raison: l’aluminium est totalement et facilement recyclable. Malgré tout, le chef est conscient que son entreprise doit également être parée pour le cas où, subitement, le métal ne serait plus recherché: «C’est pourquoi nous réfléchissons d’ores et déjà à ce qui adviendra probablement dans 15 ou 20 ans.» Pas question pour lui de s’endormir sur ses lauriers, affirme H. Leuthold avec force: «Leader sur le marché, nous voulons et devons toujours nous améliorer.»

Le Credit Suisse, un partenaire engagé

Dans 20 ans, Heinz Leuthold ne tiendra plus lui-même les rênes de l’entreprise. À moyen terme, il confiera la HLM à son fils et à son neveu. La planification successorale est en cours. «Je suis très reconnaissant d’avoir à mes côtés le Credit Suisse, un partenaire qui m’aide également à franchir cette étape et me soutient avec compétence.» Ce n’est pas la première fois de sa carrière, affirme H. Leuthold: «Mon premier conseiller clientèle au Credit Suisse était pour moi comme un père. Cette humanité, le véritable intérêt pour ma personne, mon entreprise et mes objectifs, voilà ce que j'ai toujours apprécié au Credit Suisse.»

Trouver des solutions ensemble

Quelle que soit sa demande, il a toujours pu s’adresser à la banque – même pour des questions n’ayant pas trait à l’argent en soi. «Le Credit Suisse a toujours placé à mes côtés la bonne personne. Une personne qui m’a conseillé de manière exhaustive et m’a aidé à trouver des solutions dans chaque situation, y compris au niveau international.» Pour quelqu’un qui accorde une priorité absolue à l’exactitude et à la fiabilité dans le monde professionnel, c’est extrêmement important. «La précision et la qualité de très haut niveau, je les exige non seulement de mes collaborateurs et de moi-même, mais aussi de mes partenaires commerciaux.»

Le patron se soucie de ses employés

Dans le même temps, des rapports de travail agréables sont extrêmement importants. On le remarque très vite lors d’une visite de l’entreprise. H. Leuthold salue ses collaborateurs en les appelant par leur prénom, l’ambiance est amicale et détendue. Ce n’est pas un manager, mais un patron qui veille sur ses employés, comme s'ils étaient des membres de sa famille. «Une chose est claire pour moi depuis la création de mon entreprises, souligne H. Leuthold, le succès, on ne l'atteint jamais seul. Moi non plus, je n’ai jamais réussi seul. Ici, nous gagnons tous ensemble!»