Insights & Stories «À 15 ans, j'ai eu le déclic»

«À 15 ans, j'ai eu le déclic»

Huit questions à Denis Zakaria.

Denis Zakaria

Quel a été le plus beau moment de ces douze derniers mois?

Il y en a eu tellement. Mon arrivée en Bundesliga, le fait de passer titulaire dès la première saison, ma première Coupe du monde, mon match contre le Brésil avec Neymar... en ce moment, je suis simplement très heureux et reconnaissant qu'il m'arrive tellement de belles choses.

Quel a été votre meilleur adversaire lors de la dernière saison?
Le Portugais Bernardo Silva, lors des qualifications pour la Coupe du monde. Il est extrêmement rapide et dribble ses adversaires en un rien de temps, c'est très difficile de défendre face à lui.

Et votre adversaire le plus rude depuis le début de votre carrière?
Sékou Sanogo, mon ancien coéquipier chez les Young Boys. Je ne suis pas en sucre mais ce gars a une puissance incroyable. Les duels contre lui lors des entraînements m'ont fait tester mes propres limites physiques.

Qui était votre idole quand vous étiez petit?
Didier Drogba, un buteur incroyable. J'étais attaquant à l'époque et voulais devenir comme lui.

Vous étiez déjà le meilleur dans la cour de récréation?
À l'école oui. Mais au centre de formation de Servette, je ne sortais pas du lot. Rien ne laissait alors penser que je passerais professionnel.

Comment avez-vous fait pour progresser?
À 15 ans, j'ai eu le déclic. J'ai réalisé que le football, c'était ma chance. J'ai changé de vie et me suis accroché.

Qui vous a soutenu?
Pour commencer ma mère et ensuite certains entraîneurs importants qui ont cru en moi, par exemple Massimo Lombardo et William Niederhauser du Servette FC ou encore Adi Hütter chez les YB. Mais mes coéquipiers aussi ont été importants. Sans une bonne équipe, tu n'es rien.

Quels sont les trois conseils que vous donneriez aux milliers d'enfants qui rêvent devenir un jour «Rookie de l'année»?
Croyez en vous, travaillez dur pour réaliser votre rêve et ne vous laissez pas abattre par les coups durs. Relevez-vous toujours quand les choses vont mal.


Portrait

Denis Zakaria a 21 ans. Il compte parmi les plus grands talents du football suisse. Il a grandi à Genève, son père est originaire du Congo et sa mère du Soudan. Ce milieu de terrain a quitté les Young Boys et rejoint le Borussia Mönchengladbach en 2017 (montant du transfert: 13 millions de francs) et a disputé 20 matches avec l'équipe nationale suisse. Du haut de son mètre nonante et un, tout en puissance mais aussi en rapidité et en souplesse, fort dans les duels, doté d’un bon jeu de tête et d’une grande précision de tir, il correspond parfaitement au milieu de terrain moderne.