Le Global Wealth Report 2016
News & Videos

Le Global Wealth Report 2016

Le Global Wealth Report 2016 a été publié par le Credit Suisse Research Institute.

Niveaux de la richesse mondiale, 2016

Niveaux de la richesse mondiale, 2016

Source: Credit Suisse Research Institute, Global Wealth Report 2016

La septième édition du Global Wealth Report publié par le Credit Suisse Research Institute confirme un accès de faiblesse de la croissance de la richesse mondiale. Au cours des douze derniers mois, la richesse mondiale a progressé de 3,5 billions de dollars à 256 billions, soit un gain de 1,4%. Cependant, la création de richesse a tout juste suivi le rythme de croissance de la population. Par conséquent, la richesse par adulte est restée inchangée en 2016, pour la première fois depuis 2008, à environ 52 800 dollars. Parmi les grandes économies, les États-Unis et le Japon ont été en mesure de générer d'importantes richesses supplémentaires, tandis que le Royaume-Uni a enregistré une forte baisse du fait de la dépréciation de sa monnaie.

Variation annuelle en pourcentage de la fortune mondiale totale, 2000-2016

Variation annuelle en pourcentage de la fortune mondiale totale, 2000-2016

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas and Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2016

Depuis 2008, le rapport sur la richesse mondiale montre que l'augmentation de la fortune mondiale des ménages est soutenue par la progression des actifs financiers. En 2016, on observe un changement dans cette tendance puisque la part des actifs non financiers a augmenté pour la première fois. Au total, 4,9 billions de dollars se sont ajoutés aux actifs réels, contre une hausse de 330 billions de dollars d'actifs financiers.

Le rapport établit par ailleurs que les inégalités des richesses, mesurées par la part des 1% les plus riches et des 10% d'adultes les plus riches par rapport au reste de la population adulte mondiale, ne cessent d'augmenter. Tandis que la moitié inférieure détient collectivement moins de 1% de la fortune globale, les 10% de personnes les plus riches possèdent 89% des actifs mondiaux.

Contribution annuelle (%) à la croissance de la richesse par adulte par composante, 2000-2016

Contribution annuelle (%) à la croissance de la richesse par adulte par composante, 2000-2016

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas and Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2016

Par ailleurs, depuis le début du siècle, les économies émergentes ont nettement influencé l'allocation mondiale de la richesse. Ces pays représentaient seulement 12% de la richesse mondiale en 2000, mais ont contribué depuis lors à près de 25% de la croissance mondiale. Aujourd'hui, les nations émergentes accueillent 18% de la population ultra-high net worth mondiale. La Chine à elle seule représente 9% du décile supérieur des détenteurs de la fortune mondiale, soit bien plus que la France, l'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni.

Outre les thèmes récurrents, l'édition 2016 du Global Wealth Report dévoile les principales tendances qui animent le bas de la pyramide des richesses mondiales. Actuellement, on estime que 9% des adultes dans le monde sont débiteurs nets, ce qui constitue sans nul doute une évolution préoccupante. Dans notre rapport, nous éclairons la composition régionale de ce segment, explorons les facteurs structurels liés à la pauvreté et estimons les actifs détenus par les segments les moins fortunés.

Pyramide mondiale des richesses

Pyramide mondiale des richesses

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas and Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2016

Le Global Wealth Report 2016 confirme également la position de leader de la Suisse dans plusieurs aspects important. Depuis le début du siècle, la Suisse a pris la tête des classements internationaux de la fortune moyenne. Et chaque année depuis 2012, la richesse par adulte a dépassé 500 000 dollars, un seuil atteint par aucun autre pays. Depuis 2001, le pays est également numéro un sur le plan de la fortune médiane.

Voici quelques-unes de ses principales conclusions pour la Suisse:

  • En 2016, la richesse cumulée des ménages helvétiques a atteint 3,5 billions de dollars, soit 1,4% des actifs mondiaux, alors que le pays accueille seulement 0,1% des adultes de la planète.
  • Les Suisses sont onze fois plus riches que la moyenne mondiale.
  • Pour faire partie des 1% les plus fortunés en Suisse, il faut un minimum de 5 millions de dollars. Cela représente plus de deux fois le niveau du début du siècle. 
Richesse par adulte mi-2016 dans les grandes économies, en milliers de dollars

Richesse par adulte mi-2016 dans les grandes économies, en milliers de dollars

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas and Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2016