Entreprise National Gallery

National Gallery

Options de filtre

Affiche 1- 5 article(s) sur 5
Filter:
  1. Claude. Landscape with Hagar and the Angel, 1646. Presented by Beaumont, 1828. © The National Gallery, London.

    Philanthropie artistique: un beau geste de Sir George Beaumont

    Le Credit Suisse a toujours mis un point d'honneur à apporter sa contribution à la société. Une vision partagée par le mécène et philanthrope Sir George Beaumont, qui a participé à la genèse de la National Gallery à Londres. Gros plan sur Beaumont et les origines de la National Gallery de Londres, partenaire de longue date du Credit Suisse.

  2. J. M. W. Turner – Un entrepreneur dans l'âme

    J. M. W. Turner – 
    Un entrepreneur dans l'âme

    En 1856, soit l'année de fondation du Credit Suisse, la collection de tableaux de Joseph Mallord William Turner a été léguée à la Grande-Bretagne. La National Gallery, partenaire de longue date du Credit Suisse, a hérité de certaines de ses œuvres les plus connues. William Turner a été non seulement un des plus grands artistes britanniques de tous les temps, mais aussi un homme d'affaires très talentueux. Découvrez l'artiste qui incarnait un sens des affaires très proche de l'esprit d'entreprise du Credit Suisse de nos jours.

  3. «L'exposition de la décennie» : Goya: The Portraits

    «L'exposition de la décennie» : Goya: The Portraits

    À peine les billets pour «Goya: The Portraits» à la National Gallery étaient-ils en vente que les critiques la proclamaient déjà «exposition de la décennie».

  4. Les sujets des portraits de Goya

    Les sujets des portraits de Goya

    Afin de célébrer le soutien apporté par le Credit Suisse à l'exposition événement Goya: The Portraits à la National Gallery, la banque recourt à la technologie mobile pour explorer la vie des modèles de l'artiste.

  5. Découvrez Goya: The Portraits à la National Gallery

    Les 150 portraits peints par Goya constituent un tiers de son œuvre. L'exposition Goya: The Portraits, soutenue par le Credit Suisse, propose au public de la National Gallery d'en découvrir la moitié.