Ce que les entrepreneurs, les ONG et les sociétés peuvent apprendre les uns des autres
News & Stories

Ce que les entrepreneurs, les ONG et les sociétés peuvent apprendre les uns des autres

Room to Read, une ONG qui se consacre à l'éradication de l'illettrisme, a été créée par un ancien responsable de Microsoft, John Wood. Le Credit Suisse entretient un partenariat avec elle depuis plus de dix ans, attiré par son esprit entrepreneurial et sa volonté de changer les choses.

John Wood était directeur de développement chez Microsoft pour la grande Chine lorsqu'il a entrepris une randonnée de plusieurs jours au Népal. Il ignorait alors que ce voyage transformerait sa vie et celle de beaucoup d'autres.

Alors qu'il se trouvait dans l'Himalaya, John Wood a rencontré le directeur de l'école d'un village voisin, qui l'a invité à visiter son établissement. Il a alors constaté l'âpre réalité à laquelle étaient confrontés non seulement ce village mais aussi des millions d'enfants du Népal: une salle de classe délabrée et un cruel manque de livres.

Ce voyage a ouvert les yeux de John Wood sur la dureté de la loterie qu'est la vie.

«L'endroit et le cadre social dans lequel vous naissez sont les facteurs qui déterminent le plus votre vie, et ils dépendent entièrement du hasard» a expliqué John Wood dans une salle comble de collaborateurs du Credit Suisse à Zurich à l'occasion d'un lunch-colloque. Une remarque du directeur d'école a changé la vie de John Wood pour toujours: «Peut-être reviendrez-vous un jour avec des livres».

John Wood a pris cette phrase au sérieux et a commencé son parcours philanthropique. À la fin de 1999, il quittait son poste de directeur chez Microsoft et fondait officiellement Room to Read. Son objectif était d'aborder directement les problèmes rencontrés par 786 millions de personnes dans le monde entier, qui ne maîtrisent pas les bases de la lecture et dont deux tiers sont des filles. En d'autres termes, il voulait aider les enfants qui ont perdu à la loterie de la vie.

Entrepreneuriat social

Au Credit Suisse, John Wood a évoqué les similarités entre un entrepreneur social et un entrepreneur commercial, soulignant comment son propre esprit entrepreneurial et son parcours corporatif lui avaient permis de faire de Room to Read l'une des ONG les plus performantes, à la croissance la plus dynamique du monde. Il a expliqué qu'un entrepreneur, que ce soit dans le social ou dans un domaine plus «traditionnel», est une personne qui identifie un besoin, un «manque», et qui est férocement déterminée à y remédier.

Depuis les débuts modestes de Room to Read en 2000, époque à laquelle l'ONG donnait des livres aux communautés rurales du Népal, John Wood a réussi à collecter plus de 450 millions de dollars pour la développer et en faire l'une des organisations sans but lucratif à la croissance la plus rapide de l'histoire. Room to Read est aujourd'hui une organisation mondiale dédiée à la promotion et à la mise en œuvre de la formation au moyen de programmes axés sur l'alphabétisation et l'égalité des genres dans l'éducation. Pour ce faire, elle met en place des bibliothèques scolaires, construit des écoles, publie des livres pour les enfants dans leur langue locale, forme des enseignants en pédagogie de la lecture et aide les jeunes filles à aller au bout de leur cursus secondaire avec les compétences fondamentales pour réussir à l'école et au-delà».

Bon nombre d'ONG pensent qu'il est bien d'être petit, mais on ne peut pas accomplir de grandes choses à une échelle réduite

John Wood

Gagnant-gagnant

Selon John Wood, les ONG doivent adopter les bonnes pratiques des entreprises sur le plan des affaires et du professionnalisme, car elles sont déterminantes pour le succès des œuvres caritatives et des activités similaires.

«Bon nombre d'ONG pensent qu'il est bien d'être petit, mais on ne peut pas accomplir de grandes choses à une échelle réduite», a déclaré John Wood, avant d'ajouter «avec Room to Read, les co-fondateurs et moi-même voulions adopter une approche commerciale. Nous avons un tableau de bord stratégique. Ce n'est pas très excitant mais c'est nécessaire. Nous administrons Room to Read comme une entreprise.»

Selon John Wood, un esprit entrepreneurial est déterminant dans la gestion d'une organisation performante, qu'elle soit à but social ou lucratif. «Les ONG doivent avoir les qualités d'un entrepreneur, de quelqu'un qui poursuit un objectif, comme un chien un jouet, a-t-il affirmé avec un sourire, et les entrepreneurs sociaux sont particulièrement passionnés par ce qu'ils font. Et ça, c'est quelque chose que les entreprises peuvent apprendre de nous, les ONG».

Partenaires de longue date

L'esprit entrepreneurial qui a conduit Room to Read au succès a également été soutenu par le Credit Suisse et son modèle d'entreprise.

Les deux institutions ont fêté leur dixième anniversaire de partenariat en 2015. Grâce à lui, quelque 120'000 enfants ont bénéficié jusqu'ici du soutien de Room to Read.

L'implication des collaborateurs, la microfinance et l'éducation sont les trois piliers de la responsabilité sociale d'entreprise du Credit Suisse. Room to Read est l'un de ses partenaires clés en matière d'éducation. L'engagement du Credit Suisse envers l'ONG est triple: soutien financier, aide en nature et participation des collaborateurs à l'échelle internationale (par le biais du bénévolat). En dehors des subventions accordées aux programmes de Room to Read, le Credit Suisse a mis des surfaces de bureau vacantes à la disposition d'une petite équipe de collecteurs de fonds de cette association à Hong Kong, Tokyo et Sydney, qui occupe à présent plus de neufs bureaux au total. Cela permet à l'ONG d'investir davantage de fonds directement dans ses programmes plutôt que dans des infrastructures internes. Grâce au Global Citizens Program, certains collaborateurs ont la possibilité de travailler avec Room to Read dans le cadre de différentes missions tels que les systèmes d'administration, la gestion de projets, les prévisions financières et l'investissement à impact social dans les pays où elle est active. Et au niveau local, dans les villes où ils vivent, de nombreux collaborateurs et Senior Managers du Credit Suisse sont actifs dans des groupes de bénévoles de Room to Read, qui sensibilisent la population à l'importance de l'éducation générale, dans le cadre d'événements communautaires.

Regardez les temps forts de l'entretien avec John Wood lors de la manifestation du Credit Suisse ici.
Vidéo disponible uniquement en anglais.