20e édition de la Credit Suisse Cup: quelle finale!
Actualités et histoires

20e édition de la Credit Suisse Cup:
quelle finale!

Le mercredi 12 juin 2019 se sont déroulés les derniers matchs du championnat suisse de football scolaire au stade Saint-Jacques de Bâle.

Le dieu de la météo s'est montré miséricordieux à souhait, de sorte que les meilleures conditions étaient réunies pour ce tournoi anniversaire dont les derniers matchs ne clôturaient rien de moins que le championnat suisse de football scolaire. Seules les meilleures équipes des tournois qualificatifs cantonaux avaient atteint la finale de la Credit Suisse Cup. Le 12 juin 2019, celles-ci se sont ainsi affrontées dans 13 catégories et sur plus de 50 terrains de football pour remporter la victoire au stade Saint-Jacques de Bâle. Un méga-événement et une expérience inoubliable pour les quelque 3000 jeunes passionnés de football et les fans qui les supportaient!

Les filles et les garçons des classes de la 4e à la 9e année avaient dû travailler dur pour parvenir à ce stade aussi avancé de la compétition. Mais lorsque l'on est saisi par le virus du football et que l'on frappe le cuir avec enthousiasme, on n'hésite pas à se dépasser dans les moments décisifs. D'autant que pour chacun la victoire semblait véritablement à portée de main! Et c'est précisément en cela que les quelque 300 équipes ont su puiser leur motivation pour donner le meilleur d'elles-mêmes. Dans la lutte pour la victoire de leur groupe, toutes et tous ont ainsi connu les affres et les transports des montagnes russes émotionnelles. De l'insondable déception aux occasions manquées en passant par l'euphorie sans bornes de la victoire finale, les émotions se sont présentées sous leur forme la plus pure.

Un niveau élevé dû à un grand engagement

Le constat est indéniable: la fièvre du football libère des énergies formidables et pousse les équipes à donner le maximum d'elles-mêmes dans leurs performances sportives. Mais il n'y a pas que l'enthousiasme et l'engagement qui sont extraordinaires: le niveau de football atteint est, lui aussi, désormais très impressionnant. La compétition a offert «le meilleur du football», notait ainsi un connaisseur en soulignant par ailleurs qu'«une évolution incroyable a eu lieu au fil des ans». Ce qui n'est finalement pas vraiment un hasard, car, en 20 ans d'existence, la Credit Suisse Cup a beaucoup contribué à faire du football un sport d'équipe bien établi dans l'environnement scolaire et à en faire une expérience collective inoubliable pour les élèves.

Le moment du triomphe: le succès est une sensation formidable!

Au terme de rencontres âprement disputées, à la fin du tournoi, la liesse a littéralement submergé les 13 équipes qui avaient remporté la victoire dans leur catégorie respective. Atteindre la plus haute marche du podium, tel était l'objectif principal, et elles l'avaient atteint! Elles n'oublieront probablement jamais ce sentiment que procure le triomphe. Chaque équipe victorieuse a reçu une coupe et chaque joueur s'est également vu remettre une médaille. Cela a été un grand moment pour tous!

Certains étaient complètement submergés par leur propre succès: «C'est complètement fou, nous n'avions même pas rêvé de pouvoir remporter un tel succès», a ainsi reconnu le porte-parole de l'équipe victorieuse de la classe de 8e d'Unterägeri. C'est la première fois que ces élèves du cycle secondaire se qualifiaient pour la finale via le tournoi régional et cantonal. Dans leur passionnante ascension, ils n'ont ensuite jamais cessé de progresser et de continuer à se dépasser lors de chacun des matchs disputés. En dehors de la demi-finale, où ils ne sont parvenus à l'emporter qu'au terme des prolongations, leurs victoires se sont révélées sans appel. La finale n'a, ici, pas dérogé à la règle: avec un score de 3-0, ils ont, en effet, clairement relégué l'équipe adverse à la deuxième place. L'enthousiasme s'est également révélé communicatif. Lors d'un entretien accordé sur place, le responsable de l'équipe, également professeur principal de la classe, annonçait ainsi qu'il se battrait pour l'obtention d'une matinée libre. Joignant ensuite le geste à la parole, il passait un coup de fil à la direction de l'école qui donnait son accord pour l'attribution de ce «prix spécial».

Engouement autour des stars de l'équipe nationale 

La finale du tournoi avait aussi beaucoup à offrir en dehors du terrain. En plus d'activités passionnantes pour les jeunes et les moins jeunes, l'opération était, en effet, accompagnée de diverses attractions. Mais le point culminant a sans aucun doute résidé dans la séance d'autographes organisée avec l'équipe nationale suisse A et les ambassadeurs de la Credit Suisse Cup, Cinzia Zehnder, Breel Embolo et Denis Zakaria, ainsi qu'avec la joueuse de l'équipe nationale suisse Rahel Kiwic. Une file d'attente géante s'était formée devant la table des stars. Chacun désirait en effet approcher ses modèles au plus près. Là aussi, l'engagement était de mise pour obtenir des autographes sur des casquettes, des T-shirts et, bien sûr, des cartes dédicacées. Et pour ceux qui voulaient un selfie, les défis étaient de taille pour obtenir la photo parfaite. Assaillies de toutes parts, les stars ne sont pas restées indifférentes et se sont dépensées sans compter pour signer d'innombrables autographes, en souriant devant les nombreuses caméras et en consacrant beaucoup de temps pour s'entretenir avec leurs fans. «Transmettre quelque chose de cette façon constitue pour moi une grande joie», a admis Breel Embolo avec enthousiasme et au nom du quatuor des ambassadeurs. Se souvenant de ses débuts et de ses rencontres avec ses idoles, il a ajouté: «Moi aussi, j'étais de l'autre côté à une époque», soulignant ainsi qu'il savait ce que de tels moments signifiaient.

De la passion et un travail d'équipe pour accéder au succès

Le fait que la Credit Suisse Cup ait pu gagner en popularité au fil des ans et qu'elle célèbre son 20e anniversaire cette année tient à l'engagement de longue date du Credit Suisse en tant que partenaire privilégié et de l'ASF, qui organise le tournoi. Une telle réussite n'aurait toutefois pas pu être possible sans la participation et l'engagement de nombreux acteurs. Qu'il s'agisse d'enseignants, de parents, des enfants et des adolescents participant à la compétition, des entraîneuses et des entraîneurs et de bien d'autres personnes encore, c'est bien la combinaison de toutes ces énergies et de toutes ces volontés qui a, d'une certaine manière, contribué au succès de la Credit Suisse Cup. Ce n'est qu'ensemble que la passion pour cet événement d'équipe peut effectivement être ravivée chaque année.