Placements à impact: l'importance de l'économie bleue
Derniers Articles

Placements à impact: l'importance de l'économie bleue

De l'avenir de l'océan dépend aussi le nôtre. Nous devons une respiration sur deux aux vastes étendues d'eau qui recouvrent notre planète, qui produisent plus de 50% de l'oxygène mondial. Le régime alimentaire quotidien de trois milliards d'individus est basé sur une nourriture d'origine marine. En termes de PIB, l'océan est la septième économie du monde. Pourtant, ce système essentiel à la vie et doté d'opportunités économiques sans précédent se trouve aujourd'hui sérieusement menacé.

«Au cours des dernières années, nous avons remarqué que le placement à impact – ou comment donner de l'impact aux actifs des clients tout en créant des rendements financiers – était devenu une forte priorité pour nos clients. Et la préservation des océans en particulier», explique Claudio de Sanctis, responsable Private Banking Europe au Credit Suisse.

En collaboration avec la fondation Oceano Azul, basée au Portugal, le Credit Suisse a récemment lancé sa première «table ronde sur les placements à impact». Ce sommet a eu pour but de lancer le débat sur l'état des océans, de créer une communauté d'investisseurs animés par la volonté de faire bouger les choses et d'attirer l'attention sur les opportunités de placement dans l'économie bleue, dernière arme du placement à impact. «Les opportunités d'investissement dans la préservation marine et l'économie bleue vont continuer d'augmenter pour nos clients parallèlement à la croissance de la demande provenant de ceux qui cherchent à faire la différence pour la santé de nos océans, déclare Marisa Drew, CEO Impact Advisory et Finance au Credit Suisse. Le Credit Suisse occupe une position de leader du placement à impact depuis plus de 15 ans, et notre rôle dans l'organisation d'un sommet de ce genre, réunissant détenteurs de capital et initiateurs de projets, est celui de catalyseur de développement des opportunités de placement sur le thème de la mer.»

L'importance de l'économie bleue. Temps forts de la première table ronde sur les placements à impact du Credit Suisse

Crise du plastique dans les océans: comment transformer un problème en opportunité

Deux des principaux enjeux écologiques de l'océan sont la surpêche et la pollution au plastique. «La quantité de plastique présente dans l'océan est estimée à 150 millions de tonnes. Si nous n'intervenons pas maintenant, cette quantité passera à 250 millions de tonnes d'ici 2025. Cela signifie qu'en 2042, un kilo de poissons équivaudra à un kilo de plastique», explique le professeur Martin Stuchtey, fondateur et directeur associé de SYSTEMIQ, une entreprise d'investissement et de conseil dédiée à ces thématiques. L'excédent de plastique est également très improductif d'un point de vue économique: «Aujourd'hui, il nous faut quatre fois plus d'efforts, quatre fois plus de bateaux et quatre fois plus de temps pour pêcher la même quantité de poissons.» Il a vivement conseillé aux investisseurs de considérer les océans comme une opportunité de marché hautement attrayante, durable et en forte croissance.

Source: EarthSky Communications Inc., Portugal e o Mar, FAO, National Geographic, The Guardian, NZZ

Au sujet des opportunités potentielles pour remédier à la crise du plastique, Fabian Huwyler, responsable Green Solutions, Impact Advisory et Finance au Credit Suisse, déclare: «Il est important d'adopter une vue globale pour bien comprendre les moteurs et les solutions potentielles aux divers défis auxquels les océans sont confrontés. Il ne s'agit pas d'un problème exceptionnel à traiter localement, mais d'un problème systémique.» Et d'ajouter: «Pour permettre à l'économie bleue de s'orienter dans la bonne direction, nous pourrions développer et promouvoir des matériaux plus écologiques et plus facilement recyclables. Nous pourrions aussi mettre en place des modèles commerciaux circulaires facilitant la réduction des emballages des produits. Nous pourrions encore développer des technologies de suivi et de tri permettant davantage de recyclage.»

Source: WWF, Portugal e o Mar

Transformer les idées commerciales en opportunités de placement

De nombreux entrepreneurs brillants, aux modèles commerciaux innovants reposant sur une gestion durable de l'océan, ont occupé une place d'honneur à l'occasion de la table ronde. La marque de mode «Ecoalf», par exemple, recycle les restes de filets de pêche, les bouteilles en plastique ou les pneus usés trouvés au fond de l'océan pour en faire des vêtements, des chaussures et des accessoires. Ou encore la fondation «I am Water», qui travaille avec des communautés côtières du monde entier pour sensibiliser les enfants à ce qui se passe sous la surface de l'eau. Sa fondatrice, la plongeuse en apnée et Young Global Leader du Forum économique mondial Hanli Prinsloo, est convaincue qu'éveiller les enfants à la beauté de l'océan est une étape décisive pour susciter des vocations et faire comprendre aux communautés vivant en bord de mer l'intérêt de préserver un océan sain.

L'opinion des participants à la table ronde était claire: des solutions pour préserver l'océan existent, mais elles ne sont pas encore utilisées à la mesure correspondant à l'ampleur des défis. L'économie bleue est un marché en cours de constitution présentant des opportunités de croissance pour les investisseurs qui souhaitent faire bouger les choses.