Impact de l'incertitude sur l'économie
Derniers Articles

Impact de l'incertitude sur l'économie 

Un environnement économique stable est bénéfique aux prêts, aux investissements et à la consommation. Il n'est cependant pas facile de quantifier la stabilité. Par ailleurs, celle-ci dépend largement de la manière dont elle est perçue subjectivement. Qu'en est-il de l'instabilité et de l'incertitude? Le Credit Suisse a analysé les conditions favorisant l'incertitude et son rôle sur le marché.

L'indice d'incertitude des politiques économiques représente une mesure objective de la stabilité: un groupe d'économistes compte, tous les mois, le nombre d'articles parus dans les médias majeurs d'un pays qui comportent les termes «économique» et «incertain» en association avec au moins un terme de nature politique tel qu'«initiative», «parlement» ou «banque nationale».

Suivant cette logique, le Credit Suisse a établi un indice d'incertitude des politiques économiques pour les médias en Suisse alémanique et romande (cf. graphique ci-dessus). Deux observations s'imposent: premièrement, le nombre mensuel de mentions concernant des incertitudes économiques a fortement augmenté ces cinq dernières années. Deuxièmement, depuis 2011, presque chaque année voit naître des événements politiques qui créent de l'incertitude. Les trois derniers gros événements de cette nature, à savoir l'adoption de l'initiative «contre l'immigration de masse» (IIM), la suppression du taux plancher par la Banque nationale suisse et la décision du Brexit en Grande-Bretagne, ont déclenché un véritable déferlement d'articles qui traitaient des incertitudes concernant l'économie suisse.

Des effets incertains

Ces incertitudes se retrouvent dans le sentiment des analystes financiers, des consommateurs et des entreprises. Le graphique ci-dessous montre les prévisions conjoncturelles à court terme d'analystes financiers pour la Suisse. L'adoption de l'IIM a entraîné une nette dégradation du climat. À ce moment-là, la manière dont l'initiative devait être mise en œuvre restait totalement floue.

Le sentiment des entreprises est également influencé par des événements qui ne sont pas directement liés à l'économie suisse et dont les effets sur celle-ci semblent majoritairement incertains. C'est ce que montre la variation du baromètre conjoncturel du Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) après le référendum sur le Brexit.

Nettement plus de mentions

Nettement plus de mentions

Nombre d'articles de journaux concernant l'incertitude des politiques économiques

Variations du sentiment sur le marché

Variations du sentiment sur le marché

Indicateurs de climat, valeurs standardisées

Source: policyuncertainty.com, Factiva, ZEW, KOF, SECO, Credit Suisse

Le graphique ci-dessous montre également les attentes des ménages pour l'avenir. Elles ne sont recueillies que tous les trimestres dans le cadre du sondage sur le moral des consommateurs du SECO, mais cela ne saurait être la seule raison aux changements de moral moins marqués: les prévisions économiques sont simplement moins importantes pour le moral des consommateurs que la sécurité de l'emploi.

Nous constatons ainsi que l'ambiance chez les cadres supérieurs des entreprises et sur les marchés est fortement marquée par l'incertitude du contexte économique. Mais en pratique, les effets d'une grande incertitude ne se matérialisent que sur les marchés financiers. La décision du Brexit a ainsi déclenché un effondrement temporaire des cotations boursières suisses.

Dans de nombreuses décisions en matière d'économie réelle, en revanche, d'autres effets prédominent. Les investissements des entreprises en sont un exemple: malgré la grande incertitude relative à l'application de l'IIM, ils n'ont pas disparu. De la même manière, la morosité ambiante n'a pas freiné les ménages dans leurs grosses acquisitions en 2015; ils ont même acheté davantage de voitures, par exemple, grâce à un franc fort. Conclusion: en matière d'économie, les faits concrets sont toujours plus importants qu'un sentiment d'incertitude.