Demande en biens suisses depuis la Chine
Derniers Articles

Demande en biens suisses depuis la Chine

Les pays émergents d'Asie, les USA et le Royaume-Uni offrent selon les prévisions du Credit Suisse les meilleures chances de débouchés aux exportateurs suisses en 2016. Les perspectives de croissance solide dans ces marchés et la tendance baissière attendue du franc suisse dans les prochains douze mois devraient stimuler la demande de produits suisses.

Les attentes à l'export des entreprises suisses se présentent sous les meilleurs auspices sur les marchés émergents d'Asie, principalement en Chine (voir tableau). Le Credit Suisse prévoit en Chine une croissance économique de 7% ces 12 prochains mois ainsi qu'une dépréciation du franc de 6% par rapport au yuan, ce qui devrait maintenir élevée la demande de produits suisses.

Les marchés export les plus prometteurs en 2016

* Pondération du classement sur la base d'analyse historique de l'élasticité des exportations: 4/5 croissance économique, 1/5 évolution du taux de change.
** Appréciation attendue dans les 12 mois à compter du cours du 25.12.2015

Rang

Pays

Croissance moyenne attendue en 2016

en %*

Appréciation de la monnaie locale face au CHF (prévision sur 1 an) en %**

1

Chine

7.0

6.1

2

Inde

7.3

4.1

3

Philippines

6.0

7.3

4

Malaisie

4.9

11.6

5

Mexique

2.8

18.5

6

Indonésie

4.9

9.8

7

Royaume-Uni

2.5

12.6

8

Hong Kong

2.4

11.4

9

USA

2.3

11.1

10

Australie

2.4

10.7

11

Nouvelle-Zélande

2.4

9.2

12

Japon

1.1

13.7

13

Canada

1.6

11.6

14

Turquie

2.8

6.7

15

Thaïlande

3.0

5.7

16

Singapour

2.1

7.9

17

Corée du Sud

2.9

4.3

18

Taïwan

2.5

4.3

19

Pologne

3.5

0.1

20

Espagne

2.7

1.9

21

Norvège

1.5

6.6

22

Suède

2.7

0.5

23

Zone euro

1.7

1.9

24

Allemagne

Italie

1.6

1.5

1.9

1.9

25

Russie

-0.5

9.4

26

France

1.3

1.9

27

Brésil

-3.3

7.2

Source: Credit Suisse

USA: la locomotive de l'export

Les États-Unis devraient rester le pays où la demande de produits suisses sera la plus dynamique. Le Credit Suisse prévoit en effet une croissance de 2,3% de la croissance américaine en 2016. De plus, le franc devrait perdre jusqu'à 11% de sa valeur par rapport au dollar sur les douze prochains mois.

Royaume-Uni en hausse, zone euro en baisse

En Europe, les pronostics export sont favorables au Royaume-Uni. On y prévoit en effet une croissance économique de 2,5% et une dépréciation du franc de 13% face à la livre serling. Dans la zone euro, par contre, la demande de produits suisses devrait rester modérée; mais la zone euro reste malgré tout le premier débouché des entreprises suisses. La croissance économique dans la zone euro est évaluée à 1,7% en 2016 et le franc devrait perdre 2% par rapport à l'euro.  

Une croissance modérée en total

Le baromètre des exportations du Credit Suisse, qui illustre la demande étrangère de produits suisses pour les prochains mois, indique actuellement 1.00, un chiffre correspondant exactement à la valeur à long terme. La nouvelle année débute ainsi avec un chiffre un peu meilleur qu'en fin d'année dernière. En 2015, la valeur moyenne du baromètre a atteint 0,94. En plus, le franc suisse a perdu un peu de sa valeur et la tendance baissière attendue ces prochains mois devrait aider les PME à mieux profiter de la demande étrangère que l'an dernier. 

Baromètre des exportations du Credit Suisse

Baromètre des exportations du Credit Suisse. Avec écart-type, seuil de croissance = 0

Source: Bloomberg, Datastream, PMIPremium, Credit Suisse / IDC