Le stock picking reste la clé en 2017
Derniers Articles

Le stock picking reste la clé en 2017

Aperçu semi-annuel des vecteurs de performance des marchés internationaux d'actions et de crédit

L'Equity & Credit Sector Monitor fournit une vue d'ensemble semi-annuelle des vecteurs fondamentaux bottom-up pour tous les secteurs, et indique les recommandations d'actions et d'obligations que nous privilégions le plus et le moins pour chaque branche.

Le second semestre, turbulent et volatil, a été caractérisé par des événements déclencheurs tels que la surprise provoquée par le vote du Brexit, le renforcement des anticipations concernant le rythme des relèvements des taux d'intérêt, et enfin la correction puis le rebond de fin d'année après la victoire inattendue de Donald Trump aux élections américaines.

En 2017, l'expansion économique devrait s'améliorer mais uniquement de manière modérée selon nos économistes. Cependant, les prévisions de croissance des bénéfices demeurent un peu trop élevées à notre avis, les évaluations dépassent les niveaux historiques, et les risques (géo)politiques restent importants, notamment en Europe. Par conséquent, nous estimons que le stock picking devient décisif en 2017. Le dernier Equity & Credit Sector Monitor fournit une vue d'ensemble des tendances sectorielles, des évaluations et d'une liste d'actions qui nous paraissent prometteuses pour 2017.

Actions: la santé et l'informatique sont les secteurs les plus favorisés

Sur le marché global des actions, nous privilégions la santé et l'informatique, deux secteurs qui devraient surperformer. Ces deux branches sont récemment restées à la traîne du marché global des actions, mais les évaluations et les perspectives de croissance à long terme nous incitent à y voir une opportunité. Le potentiel haussier des sociétés technologiques devrait être stimulé par l'innovation, le cloud computing, l'Internet des objets, le big data, la sécurité, la réalité virtuelle/augmentée, et maintenant la robotique/l'industrie 4.0.

Dépenses informatiques du marché (en mrd $)

Dépenses informatiques du marché (en mrd $)

Source: I.H.S. Markit

Nous pensons également que les actions de la santé sont bien positionnées et devraient profiter de la «révolution génomique», qui permet de comprendre certaines maladies et de mettre au point des traitements à un rythme de plus en plus rapide. Le progrès scientifique et l'accent mis sur l'innovation favorisent le développement de nouvelles thérapies, ce qui devrait soutenir la marge de manœuvre tarifaire dans le segment premium, malgré la sensibilité aux prix, et ainsi consolider voire améliorer les marges.

Coût du séquencement par génome (USD)

Coût du séquencement par génome (USD) 

Prudence à l'égard de la consommation non cyclique

L'environnement de faible croissance, associé aux prochains relèvements des taux aux États-Unis, nous incite à la prudence à l'égard des biens de consommation non cycliques, un secteur qui devrait sous-performer. Nous anticipons la même évolution de la part des valeurs industrielles, dont les évaluations au niveau mondial sont proches de leurs plafonds; une prime nous paraît injustifiée au vu des perspectives de croissance, moins favorables qu'au cours de la dernière décennie.

Crédit: opinion positive concernant l'automobile, les matériaux et les titres financiers subordonnés

Dans le domaine obligataire, nous privilégions l'automobile, les matériaux de construction et les titres financiers subordonnés, qui nous semblent bien situés sur les marchés où la croissance se redresse et la dynamique de réforme prend de l'ampleur. Outre l'automobile et les matériaux de construction, le secteur des métaux et de la mine devrait lui aussi tirer parti de la résistance des marchés émergents.

Nous demeurons relativement prudents à l'égard des emprunts du secteur pharmaceutique avec une opinion de sous-performance car, avec des caractéristiques d'emprunts quasi-souverains, ces titres pourraient subir une sous-performance en cas de correction des rendements pour les emprunts d'État.