Poursuite de la détente sur le marché du logement
Derniers Articles

Poursuite de la détente sur le marché du logement

En 2015, les surfaces vacantes ont à nouveau significativement progressé. Si, avec 1.19%, le taux de vacance n'est pas problématique au niveau suisse, l'évolution ainsi que l'analyse locale et par segment mettent en évidence des inégalités toujours plus visibles.

Au 1er juin 2015, 51'172 logements étaient disponibles en Suisse. Avec une augmentation de 5424 logements, les surfaces vacantes ont nettement gagné du terrain pour la deuxième fois de suite. Le taux de vacance a progressé à 1.19% (cf. figure). Il faut remonter à 2001 pour trouver un pourcentage plus élevé. Un écart est ainsi apparu entre offre et demande. Les chiffres de l'offre confirment ce constat. Le nombre croissant des logements annoncés souligne les difficultés toujours plus marquées de commercialisation sur les segments du logement locatif et de la propriété.

Evolution des logements vacants en Suisse

Evolution des logements vacants en Suisse

Taux de vacance (éch. de droite), variation des logements vacants (éch. de gauche)
Source: Office fédéral de la statistique, Credit Suisse

Hausse particulièrement marquée sur le segment du logement locatif

Une bonne partie de l'augmentation concerne le logement locatif (cf. figure). Avec 4361 logements en location disponibles supplémentaires, la progression sur ce segment est encore plus soutenue que l'an dernier. Deux facteurs expliquent cette hausse: la production extraordinairement élevée de logements locatifs ces derniers trimestres et une dynamique de la demande un peu en retrait. Le segment du logement locatif évolue inéluctablement, mais peu rapidement, en direction d'une offre excédentaire. En raison de la pénurie de placements persistante, les investisseurs devraient continuer à investir vigoureusement sur le marché du logement locatif, de sorte que la tendance ne devrait pas s'inverser en 2016. Sur le segment de la propriété du logement, les surfaces vacantes ont encore progressé de 1063 unités. Comme l'offre a réagi au repli de la demande en logements en propriété et que le nombre d'objets en propriété prévus est en recul, la progression des surfaces vacantes dans les logements en propriété s'est un peu essoufflée.

Plus de deux tiers des régions affichent une hausse des surfaces vacantes

Dans plus de deux tiers des 110 régions économiques, les surfaces vacantes ont augmenté ces douze derniers mois. La tendance à la détente est donc largement soutenue (cf. figure). Une exception, les grandes agglomérations, où les surfaces vacantes n'ont que peu augmenté. En dehors des grands centres, les réserves en surfaces constructibles sont plus élevées. La construction de logements locatifs y a donc été très intense, ce qui a fait encore augmenter les surfaces vacantes, déjà à un niveau élevé. Les régions concernées sont le centre et l'ouest du Mittelland ainsi que certaines zones de Suisse centrale et du Valais.

Taux de vacance régionaux 2015

Taux de vacance régionaux 2015

Taux de vacance 2015, flèches: évolution par rapport à '’année précédente
Source: Office fédéral de la statistique, Credit Suisse, Geostat

Vous trouverez l'étude «Moniteur immobilier Suisse» sur Internet à l'adresse: www.credit-suisse.com/research.