Omega European Masters – Credit Suisse Gold Pro-Am 2017
News & Stories

Omega European Masters – Credit Suisse Gold Pro-Am 2017

Le Credit Suisse est un important partenaire de l'Omega European Masters depuis 1984. Dans un entretien, Thomas Gottstein, CEO de Credit Suisse (Suisse) SA, parle de cet engagement à long terme et des possibles favoris du tournoi.

Monsieur Gottstein, le Credit Suisse s'engage pour l'Omega European Masters depuis 1984. Depuis 1987 – c'est-à-dire depuis 30 ans – il est sponsor principal du tournoi.

Nous sommes fiers de ce long partenariat. Il montre notre profond attachement au golf et à Crans-Montana. Mais il reflète aussi notre ancrage en Suisse, notre marché domestique, et notre conviction qu'un succès durable repose sur des partenariats à long terme basés sur la confiance.

En 1987, le tournoi avait été remporté par le Suédois Anders Forsbrand. Vous vous en souvenez?

Bien sûr! Il faisait partie des meilleurs joueurs de ma génération. Un sportif exceptionnel qui – si je ne me trompe pas – avait remporté à l'époque son tout premier tournoi professionnel et posé ainsi la première pierre d'une grande carrière.

Cette année-là, vous étiez également en compétition, car vous étiez l'un des meilleurs amateurs suisses. En gardez-vous un bon souvenir?

Je ne m'en souviens plus très bien, à vrai dire. Mais il me semble que j'avais rendu deux cartes de 73. Un résultat correct, mais bien loin de la carte de 65 grâce à laquelle j'ai établi le record du parcours amateur lors du tournoi Mémorial Olivier Barras en 1984. Les deux cartes de 73 n'avaient pas suffi pour le cut, car à l'époque déjà, le niveau était élevé, avec de nombreux joueurs très performants.

Cette année encore, le Credit Suisse Gold Pro-Am reçoit d'excellents joueurs professionnels comme Alexander Norén, Matthew Fitzpatrick et Tommy Fleetwood.

Absolument. Et ce ne sont là que quelques-uns des nombreux champions. Jouer un tour avec eux est toujours fascinant et instructif. L'année dernière, j'étais dans la même équipe que Danny Willett, vainqueur de l'US-Master 2016 – une expérience fantastique. Je suis déjà très impatient de savoir avec qui j'aurai l'honneur de jouer cette année.

À propos du vainqueur: le tenant du titre Alex Norén décrochera-t-il son troisième titre cette année à Crans?

C'est tout à fait possible. Il joue très bien cette année et il a remporté le BMW PGA Championship. Mais au golf, comme chacun sait, ce n'est pas comme au tennis, où l'une des têtes de série finit généralement par s'imposer. Il se peut également que l'une des légendes s'adjuge le titre. Lee Westwood, par exemple. C'est sa 14e participation et il a déjà triomphé une fois ici en 1999. Ce serait l'une de ces belles histoires qui nous font tant aimer le golf.