L'énergie (nucléaire) dans le Baromètre des préoccupations du Credit Suisse
Article Archive

L'énergie (nucléaire) dans le Baromètre des préoccupations du Credit Suisse

La publication « Quelques orientations pour la Suisse – Regards sur l'avenir politique du pays avec le Baromètre des préoccupations du Credit Suisse » est consacrée aux préoccupations principales de longue date de la population suisse. Armin Eberle et Adèle Thorens Goumaz prennent chacun position sur le thème de l'énergie atomique dans deux articles.

Jusqu'ici, le thème de l'énergie (nucléaire) n'a pas occupé de position élevée dans la liste des préoccupations de la population suisse. Même si, au cours des dix dernières années, il est toujours apparu dans les dix préoccupations principales, il se situait généralement en fin de classement. En 2014 par exemple, il occupait la septième place.

Toutefois, la thématique a continuellement gagné en importance ces dernières années. En 2004, 2% des personnes interrogées se disaient préoccupées par les questions énergétiques, contre 19% en 2013. Même si ce taux a quelque peu diminué en 2014, on ne peut pas encore parler d'un renversement de tendance.

Evolution de la prise de conscience du problème (1996-2014)

Evolution de la prise de conscience du problème (1996-2014)

Questions énergétiques / énergie nucléaire1 (en % des votants)

1 Questions énergétiques / énergie nucléaire (jusqu’en 2008) – Questions énergétiques / énergie nucléaire / sécurité de l'approvisionnement (à partir de 2009)
Source: gfs.bern (2014). Baromètre des préoccupations du Credit Suisse 2014. Rapport final

Armin Eberle, directeur de l'Agence de l'énergie pour l'économie, et Adèle Thorens Goumaz, conseillère nationale du canton de Vaud et co-présidente des Verts, s'expriment à ce sujet dans les contributions d'invités ci-après (voir encadré avec lien vers le PDF). Ils étudient la question de savoir pourquoi le thème de l'énergie fait d'un vif débat politique depuis des années l'objet alors qu'il ne semble pas être (encore) une préoccupation très répandue dans la population, et ils donnent à son sujet des pistes de réflexion pour la politique et l'économie.