Richesse mondiale: 341 billions de dollars d'ici à 2022
Derniers Articles

Richesse mondiale: 341 billions de dollars d'ici à 2022

Le Credit Suisse Research Institute prévoit que le monde générera 60 billions de dollars dans les cinq prochaines années. Le rythme global de la création de richesse sera relativement modéré. Sans surprise, les marchés émergents vont progresser de façon plus dynamique que leurs homologues développés. En termes de segments de richesse, la classe moyenne représentera près d'un quart de la population mondiale d'ici à 2022.

Depuis l'an 2000, la richesse mondiale a plus que doublé. Toutefois, la crise financière mondiale a fortement modifié le rythme et le profil de la création de richesse observés jusqu'en 2007. Des différences évidentes divisent les premières décennies de ce siècle en deux périodes distinctes: avant et après la crise financière.

Avant la crise, la richesse mondiale a progressé à un rythme annuel de 9,5%. Puis, après un repli très marqué (-12,6%) en 2008, l'accumulation de fortune a repris à un taux bien plus modéré de 3,8% par an. Et cela ne semble pas parti pour accélérer à brève échéance.

Dans le dernier Global Wealth Report, le Credit Suisse Research Institute prévoit que la richesse continuera de progresser à un rythme très similaire dans les années à venir, et que la planète s'enrichira de 60 billions de dollars d'ici à 2022.

Dynamisme des marchés émergents

La constitution de fortune devrait différer selon les régions. Si le taux annuel de progression de la richesse est annoncé à 3,3% pour les marchés développés (légèrement sous la moyenne mondiale), l'estimation pour les économies émergentes représente le double, à 6,5%.

Entre 2000 et 2017, les marchés émergents ont accru leur part de la fortune mondiale, passant de 11% à 19%. Et ils sont bien partis pour continuer sur leur lancée: au cours des cinq prochaines années, ils devraient accroître leur richesse à un rythme deux fois supérieur à celui des marchés développés, et détenir 22% de la richesse mondiale.

Le cas particulier chinois

Le cas de la Chine entre 2000 et 2017 est particulièrement frappant: sur moins de deux décennies, sa richesse a augmenté dans les mêmes proportions que celle des États-Unis pendant 70 ans après 1916. Bien qu'un tel rythme de croissance ne puisse vraisemblablement pas être maintenu, la République populaire devrait ajouter un total de 10 billions de dollars à la fortune mondiale d'ici à 2022. En conséquence, la part de la Chine dans la richesse mondiale progressera de 11%, soit la moitié de la fortune de toutes les économies émergentes en 2022.

Du point de vue des segments de fortune, la Chine devrait également obtenir de bons chiffres dans les segments intermédiaire et supérieur. Le nombre de millionnaires devrait y croître de 41%, portant le pays à la troisième place du classement des pays comportant le plus grand nombre de millionnaires, derrière les États-Unis et le Japon. La classe moyenne mondiale va également se développer grâce à la rapide création de richesse de la Chine, puisque le pays représentera près de la moitié des nouveaux membres de la classe moyenne.

Classe moyenne en expansion

Tous les segments de fortune à l'exception du dernier (celui des personnes les plus pauvres) devraient progresser dans les années à venir.

Selon les chercheurs, un quart de la population mondiale fera partie de la classe moyenne d'ici à 2022. Ce groupe, qui correspond à une fortune nette située entre 10 000 et 100 000 dollars, devrait croître de près de 230 millions d'adultes au cours des cinq prochaines années pour atteindre plus de 1,2 milliard d'adultes. Comme indiqué ci-dessus, sa croissance sera largement stimulée par la Chine.

Le segment des millionnaires devrait également s'étendre, mais sera affecté par le ralentissement de la croissance de la richesse mondiale. Encore une fois, la plus forte augmentation sera visible dans les économies émergentes.

Le groupe des personnes les moins aisées, qui possèdent moins de 10 000 dollars, restera le principal segment de richesse en termes de population adulte. Cependant, les chercheurs estiment qu'il va se comprimer et passer de 70% aujourd'hui à 66% de la population adulte mondiale en 2022.

Global Wealth Outlook

Proportion d'adultes par segment de richesse (en %)

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas et Anthony Shorrocks, recueil de données de la richesse mondiale Credit Suisse 2017