Richesse mondiale en 2015: les tendances sous-jacentes restent positives
News & Videos

Richesse mondiale en 2015: les tendances sous-jacentes restent positives

Selon le «Global Wealth Report 2015», la richesse mondiale a quelque peu baissé en 2015 en raison de l'appréciation du dollar américain. La situation sous-jacente reste néanmoins positive même si les inégalités de richesse se sont accentuées.

La richesse mondiale a atteint 250'000 milliards de dollars américains en 2015, soit un montant légèrement inférieur à celui de l'année passée, ce qui s'explique par l'évolution défavorable des cours de change. Mais, selon le rapport annuel «Global Wealth Report» du Credit Suisse Research Institute, les tendances sous-jacentes restent globalement positives. L'augmentation du patrimoine des ménages a été particulièrement forte aux États-Unis et en Chine entre mi-2014 et mi-2015. «La richesse se concentre (néanmoins) toujours essentiellement en Europe et aux États-Unis. Pourtant, elle a connu une croissance des plus impressionnantes dans les marchés émergents, notamment en Chine, où elle a été multipliée par cinq depuis le début du siècle», a déclaré le CEO du Credit Suisse Tidjane Thiam. La Chine compte à présent un cinquième de la population mondiale et détient près de 10% du patrimoine mondial. Elle possède pour la première fois la plus importante classe moyenne du monde.

Rôle central de la classe moyenne en pleine expansion

Au cours de ce siècle, la classe moyenne dans toutes les régions et dans presque tous les pays a vu sa richesse progresser fortement. Partout dans le monde, sa taille, sa santé et ses ressources sont considérées comme des facteurs clés permettant de déterminer la rapidité et la durabilité du développement économique. Elle est souvent au cœur des évolutions politiques et des nouvelles tendances de consommation, mais aussi une source majeure d'affaires pour les acteurs économiques et les entrepreneurs qui veulent satisfaire une demande changeante. Pour diverses raisons, c'est la classe moyenne américaine qui dominait jusqu'ici. Cette année, la classe moyenne chinoise l'a néanmoins dépassée en nombre pour la première fois. Elle compte actuellement 109 millions d'adultes, devançant de loin les 92 millions d'adultes composant la classe moyenne américaine. Dans le monde entier, 14% de la population adulte appartiennent à la classe moyenne en 2015, soit 664 millions d'adultes au total. (Voir graphique) Cette année, le patrimoine de la classe moyenne a progressé plus lentement que celui des personnes très fortunées. «Mais la classe moyenne va continuer de croître dans les économies émergentes en général, l'Asie en tête. Nous allons donc assister à des changements de modes de consommation ainsi qu'à des changements sociétaux. Par le passé, la classe moyenne a été un facteur de stabilité et de prospérité» a souligné Tidjane Thiam. Le Global Wealth Report aborde la classe moyenne comme une tranche de richesse et non comme une tranche de revenus de sorte que les chiffres ne soient pas affectés en cas de revers temporaires tels qu'une période de chômage.

La classe moyenne par pays (en millions d’adultes)

La classe moyenne par pays (en millions d’adultes)

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas et Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2015

Les inégalités de richesse augmentent

Les inégalités de richesse se sont cependant aggravées à la suite de la crise financière, et cette année n'a pas fait exception. En 2015, la hausse des cours des actions et l'accroissement du volume des actifs financiers dans les économies très riches ont induit une augmentation du patrimoine pour certains des pays et des personnes déjà les plus fortunés, creusant ainsi les inégalités. Le centile supérieur des détenteurs de richesse possède actuellement un peu plus de la moitié du patrimoine mondial, et le plus riche décile en détient 87,7%. «Bien que la répartition de la richesse reste inégale avec une forte concentration dans le segment des plus fortunés, il ne faut pas négliger l'importance économique considérable des paliers médians et du socle de la pyramide des richesses, qui représentent 39'000 milliards de dollars américains et une part importante de la demande de biens de consommation très divers et de services financiers» a souligné Tidjane Thiam. Pour faire partie de la moitié la plus riche de la population adulte mondiale, il vous faut 3210 dollars après déduction des dettes. (Voir graphique) Pour rejoindre les 10% des personnes les plus fortunées du monde, vous avez besoin de 68'800 dollars et, pour appartenir au plus riche centile, 759'900 dollars. 

Répartition de la richesse mondiale en 2015

Répartition de la richesse mondiale en 2015

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas and Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2015

Des millions de nouveaux millionnaires susceptibles d'émerger car la richesse mondiale devrait continuer de croître

La richesse mondiale devrait continuer de croître à un taux annuel de 6,5% au cours des prochaines années et atteindre 345'000 milliards de dollars américains en 2020, 38% au-dessus du niveau actuel. Les États-Unis resteront incontestablement en première position avec près d'un tiers du patrimoine mondial. Ce sont pourtant les pays émergents qui affichent les principaux facteurs stimulant la progression constante de la richesse. (Voir graphique) Leur part du patrimoine mondial pourrait passer de 17% aujourd'hui à 19% d'ici à 2020. La Chine et l'Inde sont susceptibles d'afficher des taux de croissance annuels supérieurs à 9% ces cinq prochaines années. Ensemble, elles ont doublé leur part du patrimoine mondial pour atteindre 10,5% au cours des quinze dernières années. La Chine a affiché une progression particulièrement forte: en 2000, son volume de richesse était similaire à celui des États-Unis en 1939. Quinze ans plus tard, il atteignait le niveau affiché par les États-Unis en 1972 (33 ans plus tard!), et la fortune des ménages du pays pourrait bien continuer de progresser à un taux supérieur à celui des pays développés. Par conséquent, le nombre de millionnaires en dollars chinois devrait atteindre 2,3 millions d'ici à 2020, soit une augmentation de 74% par rapport à aujourd'hui. À l'échelle mondiale, le nombre de millionnaires en dollars américains devrait augmenter de 46% au cours des cinq prochaines années pour totaliser 49,3 millions d'adultes, dont 22 millions en Amérique du Nord, 15,5 millions en Europe et 8 millions dans la région Asie-Pacifique (hors Chine et Inde), soit 15,5 millions de millionnaires de plus en à peine cinq ans. Pour remettre ce chiffre en perspective, ce groupe de millionnaires en dollars ne représentera toujours que 0,7% de la population adulte mondiale.

Évolution de la part de richesse des pays émergents

Évolution de la part de richesse des pays émergents

Source: Credit Suisse