Nouvelles perspectives - Credit Suisse supporte des jeunes économistes
News et vidéos

Nouvelles perspectives - Credit Suisse supporte des jeunes économistes

À l'été 2016, le Credit Suisse Research Institute (CSRI) a lancé une académie virtuelle mondiale afin de réunir des étudiants brillants et de jeunes diplômés dans le but d'élaborer conjointement de nouvelles perspectives sur les principales tendances qui marquent les sociétés d'aujourd'hui. L'une des premières activités a été le concours Academy Challenge, lors duquel des étudiants du monde entier ont soumis leurs idées sur l'avenir de la politique monétaire. La gagnante a eu l'opportunité de discuter des évolutions économiques avec certains des plus grands leaders innovants, et sera publiée par le CSRI début 2017. Nous vous présentons la lauréate, Stefani Kostadinova, qui parle du concours, de son bagage et de sa passion pour la finance.

Accueillez la gagnante de la première CSRI Academy Challenge (EN)

Le concours Credit Suisse Research Institute (CSRI) Academy Challenge a été lancé à l'été 2016 afin d'encourager des étudiants à examiner certaines des principales évolutions sociales et économiques dans le monde. Pour la première édition, les participants ont été invités à exposer des idées sur l'avenir de la politique monétaire. Plusieurs centaines de dossiers de candidats de 115 universités et de 51 pays ont été soumis. Les vingt meilleurs ont été coachés par certains des plus éminents universitaires dans le monde, dont des professeurs de Harvard, de Berkeley et d'autres grandes universités, afin de regrouper leurs idées en un texte complet. La lauréate de cette année, Stefani Kostadinova, étudiante en économie à l'Université américaine en Bulgarie, était ravie de sa participation: «J'ai toujours été passionnée par l'économie et la finance. Le concours m'a donné l'occasion d'approfondir un sujet très intéressant. C'était une expérience formidable.»

L'objectif de la CSRI Academy est de trouver et de promouvoir des étudiants talentueux et ambitieux du monde entier. «Nous nous réjouissons de continuer à travailler avec Stefani et de développer son talent», a déclaré Lucia Waldner, responsable Credit Suisse Research Institute.