Credit Suisse Sports Awards 2016: triomphe de Lara Gut et de Fabian Cancellara
Actualités et histoires

Credit Suisse Sports Awards 2016: triomphe de Lara Gut et de Fabian Cancellara

Lors des Credit Suisse Sports Awards, dans les studios de la télévision à Zurich, ce sont finalement la gagnante de la Coupe du monde de ski Lara Gut et le médaillé d'or olympique du contre-la-montre Fabian Cancellara qui se sont largement imposés. Ils sont les sportifs suisses de l'année 2016!

En direct depuis Courchevel (Fr), Lara Gut, gagnante de la Coupe du monde de ski de l'hiver dernier, s'est réjouie de son premier triomphe aux Credit Suisse Sports Awards. Elle a adressé des mots de sympathie au public en deux langues: italien et allemand. Pour la jeune Tessinoise de 25 ans, le fait de ne pas avoir été présente à la cérémonie n'a pas été préjudiciable. Après tout, elle a remporté une descente le jour même et sa prochaine course est prévue mardi.

«Je suis fière d'être la première skieuse à recevoir cette distinction après Vreni Schneider», a-t-elle déclaré. 21 années se sont écoulées depuis. Avec 34,56% des voix, Lara Gut a largement devancé la championne d'Europe de gymnastique artistique et médaillée de bronze olympique Giulia Steingruber. Celle-ci a recueilli 24,02% des suffrages, reléguant au troisième rang, avec 14,25% des votes, la médaillée d'argent olympique de triathlon Nicola Spirig. La décision finale a été riche en suspense: Gut arrivait largement en tête chez les journalistes et le public, mais pas chez les sportifs, qui lui avaient préféré Steingruber. Daniela Ryf, gagnante de l'année dernière et tenante du titre à Hawaï, est arrivée quatrième, Heidi Diethelm Gerber, médaillée de bronze olympique de tir au pistolet, cinquième et la championne de VTT Jolanda Neff, sixième.

Cancellara devant Schurter – le public fait pencher la balance

Chez les hommes, le titre s'est joué entre deux champions olympiques de Rio de Janeiro. Le médaillé d'or de VTT Nino Schurter et le vainqueur du contre-la-montre Fabian Cancellara se sont détachés de leurs concurrents. Le verdict a été plus serré que chez les femmes. Cancellara a recueilli 30,46% des suffrages, contre 25,01% pour Schurter. «Un grand honneur à la fin d'une carrière de 16 ans», a indiqué le lauréat, heureux et fier. L'assistance lui a témoigné son respect par une «standing ovation». Le soulagement se lisait sur le visage du Bernois, qui décrit ainsi le stress ressenti: «Contrairement à une course de vélo, un tel vote est difficile, car on ne peut rien influencer soi-même.»

Fabian Cancellara s'est réjoui de son deuxième triomphe après 2008 et a souligné: «Nino et les autres auraient certainement aussi mérité le titre.» Schurter a manqué «la cerise sur le gâteau après une saison grandiose». Stan Wawrinka, tenant du titre et vainqueur de l'US Open, est arrivé troisième. Le décryptage des votes a fourni des informations intéressantes: chez les journalistes, Cancellara devançait de peu Wawrinka et nettement Schurter; chez les sportifs, Schurter était placé largement devant Cancellara et Wawrinka. Le public a ensuite fait pencher la balance en faveur de Cancellara. Son classement était le suivant: Cancellara loin devant le roi de la lutte Matthias Glarner (4e) et Schurter. Le handballeur Andy Schmid est arrivé cinquième et Roger Federer, sixième.

Un cinquième titre pour Marcel Hug

Après 2011, 2013, 2014 et 2015, le sportif en fauteuil roulant Marcel Hug a été sacré pour la cinquième fois. Une victoire quasi incontournable! En effet, le Thurgovien de 30 ans a non seulement remporté la médaille d'or paralympique qui manquait encore à son impressionnant palmarès, mais il l'a fait à deux reprises, sur 800 m et au marathon. Et il a également brillé lors des grands marathons internationaux, enchaînant les victoires. «Je peux dire que cette saison a été meilleure que toutes les précédentes», s'est-il réjoui.

Le quatre poids légers d'aviron a été élu équipe de l'année pour la deuxième fois d'affilée, cette fois après avoir atteint son but ultime: la médaille d'or olympique. Le lutteur suisse Armon Orlik a été désigné Newcomer de l'année, tandis que le coach de gymnastique Zoltan Jordanov a reçu le trophée d'entraîneur de l'année. Marquée par le suspense relatif à l'attribution des titres, la soirée de gala a été rythmée par les représentations de la superstar Helene Fischer, du groupe 77 Bombay Street, de Gustav et de Trauffer. L'animation était assurée par Rainer Maria Salzgeber et Steffi Buchli.