Brexit: la population suisse optimiste pour la Suisse
Derniers Articles

Brexit: la population suisse optimiste pour la Suisse

La majorité des électeurs voit dans le Brexit des avantages économiques et considère que la position de négociation de la Suisse vis-à-vis de l'UE s'en trouvera renforcée. Cette estimation ne varie guère en fonction de l'appartenance à tel ou tel parti politique ou en fonction de l'âge. C'est ce que montre une enquête réalisée par gfs.bern à la demande du Credit Suisse.

Le Brexit de la Grande-Bretagne procurera des avantages tant économiques que politiques à la Suisse. Telle est la réponse donnée par la majorité des participants lors d'une enquête représentative réalisée par l'institut de recherche gfs.bern dans le cadre du Baromètre des préoccupations du Credit Suisse 2016. Ainsi, 55% des personnes interrogées considèrent que le Brexit est plutôt, voire très avantageux pour l'économie suisse. 54% d'entre elles estiment que le Brexit aura une incidence positive sur les négociations que mènera la Suisse avec l'UE. Et cet optimisme est autant partagé par les partisans des accords bilatéraux que par leurs plus grands détracteurs.

Conséquences du Brexit pour l'économie suisse

Conséquences du Brexit pour l'économie suisse

«La Grande-Bretagne a décidé, lors du référendum sur le Brexit, de quitter l'UE. Il s'ensuit pour l'économie suisse …»

Source: © gfs.bern, Baromètre des préoccupations, juillet 2016

Peu d'indécis – Chacun s'est fait rapidement sa propre opinion

«Les gens sont parfaitement conscients du fait que le Brexit aura des conséquences économiques et politiques pour la Suisse», affirme Lukas Golder, co-directeur de l'institut de recherche gfs.bern. C'est ce que montre le nombre inhabituellement faible de personnes indécises n'ayant aucune opinion sur les conséquences économiques (9%) et politiques (8%) du Brexit pour la Suisse. L'enquête – qui a duré trois semaines – met en outre en lumière le fait que l'optimisme s'est nettement renforcé avec le temps. Une minorité d'un peu plus d'un tiers voit quant à elle les choses très différemment: 8% des personnes interrogées estiment que le Brexit s'accompagnera d'importants inconvénients pour l'économie suisse alors qu'elles sont 28% à évoquer des inconvénients tendanciels. En ce qui concerne les négociations entre la Suisse et l'UE, les valeurs négatives se situent à un niveau comparable: 9% considèrent que les inconvénients seront importants et 29% qu'ils seront tendanciels.

Conséquences du Brexit sur la position de négociation de la Suisse vis-à-vis de l'UE

Conséquences du Brexit sur la position de négociation de la Suisse vis-à-vis de l'UE

«Et quel est l'impact de la décision de la Grande-Bretagne sur la politique européenne de la Suisse? Il s'ensuit pour la position de négociation de la Suisse vis-à-vis de l’UE ...»

Source: © gfs.bern, Baromètre des préoccupations, juillet 2016

Contre toute attente, l'appartenance à un parti politique ne joue pratiquement aucun rôle

Il est intéressant de constater que l'optimisme l'emporte quel que soit le parti auquel appartiennent ou s'identifient les personnes interrogées: 54% des électeurs du PS, 53% des électeurs du PDC, 59% des électeurs du PRD et 63% des électeurs de l'UDC estiment que le Brexit aura des conséquences économiques positives pour la Suisse. Seule légère différence: l'optimisme est un peu plus marqué sur la droite de l'échiquier politique que sur la gauche. Avec 48% d'optimistes, les personnes n'appartenant à aucun parti sont les plus critiques. L'incidence du Brexit sur la position de négociation de la Suisse vis-à-vis de l'UE est également jugée de manière étonnamment similaire d'un parti à l'autre: 51% (PS), 43% (PDC), 58% (PRD), 57% (UDC) et 41% des personnes n'appartenant à aucun parti penchent pour des avantages importants ou tendanciels. «Il est surprenant de constater que l'appartenance à un parti ne révèle pas de différences significatives, alors que les voix optimistes à l'époque du vote se sont plutôt fait entendre à droite», estime Lukas Golder.

Conséquences du Brexit pour l'économie suisse selon l'appartenance politique

Conséquences du Brexit pour l'économie suisse selon l'appartenance politique

«La Grande-Bretagne a décidé, lors du référendum sur le Brexit, de quitter l'UE. Il s'ensuit pour l'économie suisse …»

Source: © gfs.bern, Baromètre des préoccupations, juillet 2016

Les jeunes sont un peu plus pessimistes

Les différences en fonction de l'âge présentent un intérêt particulier car les conséquences de la décision de la Grande-Bretagne sont à envisager sur le long terme. Mais là non plus, aucune différence notable n'est à signaler. Dans l'ensemble, les jeunes sont certes légèrement plus pessimistes mais même dans le groupe des plus jeunes (18-39 ans), 55% des personnes interrogées sont d'avis que le Brexit sera plutôt voire très avantageux pour l'économie; elles sont 50% à voir les choses de la même manière pour les négociations avec l'UE. Les 40-64 ans sont quant à eux 57% à exprimer un avis positif sur ces deux questions. Résultat un peu plus faible avec les 65 ans et plus (52%), qui ont également été les plus nombreux à ne pas se prononcer.

Conséquences du Brexit sur la position de négociation de la Suisse vis-à-vis de l'UE en fonction de l'âge

Conséquences du Brexit sur la position de négociation de la Suisse vis-à-vis de l'UE en fonction de l'âge

«Et quel est l'impact de la décision de la Grande-Bretagne sur la politique européenne de la Suisse? Il s'ensuit pour la position de négociation de la Suisse vis-à-vis de l'UE ...»

Source: © gfs.bern, Baromètre des préoccupations, juillet 2016