Accélérer l'éducation des enfants grâce à de nouvelles bibliothèques
News & Stories

Accélérer l'éducation des enfants grâce à de nouvelles bibliothèques

Helman Sitohang, CEO Asia Pacific, s'est vu remettre le prix «Friends of Global Literacy» par John Wood, fondateur de l'organisation à but non lucratif «Room to Read», à la soirée de gala annuelle de l'organisation qui s'est tenue à Singapour.

Room to Read, une ONG qui se consacre à l'alphabétisation des enfants et à l'éducation des filles, est fermement convaincue que le changement mondial passe par l'éducation des enfants. L'association caritative a récemment salué le rôle moteur de Helman Sitohang, CEO Asia Pacific, dans le lancement des programmes de Room to Read en Indonésie au travers de son modèle d'assistance technique baptisé «Room to Read Accelerator». Room to Read Accelerator forme des partenaires locaux à son modèle programmatique performant et développe leur capacité à mettre ces programmes en œuvre de manière efficace.

Room to Read Accelerator à l'origine de 24 nouvelles bibliothèques

En 2014, Helman a pris les devants en réunissant un consortium de fondations, d'entreprises et de particuliers afin de soutenir et de lancer Room to Read Accelerator, un projet de deux ans visant à installer des bibliothèques dans des écoles et à publier des livres pour enfants dans la langue locale. L'initiative a été lancée en coopération avec cinq ONG locales et deux éditeurs du secteur privé. Elle a abouti à la création de 24 bibliothèques dans 3 districts et à la publication de 15 titres de livres.

«Tout a commencé par une conversation informelle»

En recevant son prix, Helman a déclaré aux 300 invités de la manifestation: «C'est avec une grande fierté que je reçois ce prix au nom des investisseurs qui ont eu l'intense conviction que Room to Read pouvait faire bouger les choses en Indonésie. L'idée a été évoquée pour la première fois lors d'un dîner à Hong Kong il y a quelques années. De simple suggestion, l'idée a rapidement fait son chemin et donné lieu à une série de réunions avec des investisseurs potentiels, puis à des discussions sur un «modèle accélérateur». Avec le recul, je m'émerveille d'avoir pu apporter ma modeste contribution à une équipe qui s'est formée lors d'une conversation informelle, et qui a cependant eu un impact sur la vie d'un aussi grand nombre d'enfants dans le monde entier, dont certains vivent dans des camps de réfugiés.»

«Le Credit Suisse a une longue histoire de soutien aux entrepreneurs afin qu'ils puissent réaliser leurs rêves. Cet exemple illustre une fois de plus l'impact que peut avoir un petit groupe de personnes déterminées. L'esprit d'entrepreneur dont font preuve John et son équipe est la raison pour laquelle le Credit Suisse est si fier de collaborer avec Room to Read», a ajouté Helman.

Poursuivre l'accélération

De son côté, John Wood, fondateur de Room to Read, s'est exprimé en ces termes: «Je suis ravi de remettre ce prix à Helman en reconnaissance du soutien exceptionnel qu'il a apporté à Room to Read et de son rôle central dans le lancement des premiers projets accélérateurs de Room to Read en Indonésie. Je tiens à saluer Helman et son épouse Ria comme des amis véritables de l'alphabétisation mondiale, qui ont contribué à faire de centaines de milliers de jeunes élèves curieux des lecteurs pour le restant de leur vie.»

Depuis le lancement du projet Room to Read Accelerator en Indonésie, l'organisation a engagé des projets d'accélération dans pays: Grenade, Inde, Jordanie, Népal, Tanzanie et Rwanda. Le projet d'origine en Indonésie est entré dans une seconde phase (avec le soutien de la Fondation IKEA et de la campagne «Jouons pour changer le monde» d'IKEA), qui verra la création de 145 bibliothèques et la publication d'au moins 60 titres de livres en indonésien pour les lecteurs débutants.