Entreprise Press Release

Press Release

Suisse: en haut du classement des rendements financiers historiques

Le Credit Suisse Research Institute publie le rapport «Switzerland: A Financial Market History».

Le rapport «Switzerland: A Financial Market History» publié aujourd’hui par le Credit Suisse Research Institute, en partenariat avec des experts de la London Business School et de la Cambridge Judge Business School, étudie les sources du succès économique de la Suisse, identifiant la stabilité à long terme du pays et son faible taux d’inflation comme des facteurs de réussite déterminants. Ce rapport, qui repose sur les données du Credit Suisse Global Investment Returns Yearbook, présente la place financière suisse sous un angle économique global et compare ses performances avec celles de 22 marchés sélectionnés. L’analyse s’étend de 1900 à 2016, couvrant les actions, les obligations et les bons du Trésor ainsi que les évolutions des devises et des taux d’inflation des différents pays. 

Le rapport, rédigé par Elroy Dimson, Paul Marsh et Mike Staunton, souligne la position de la Suisse en tant que marché durablement solide et stable. Même si la Suisse est un petit pays, comptant seulement 0,1% de la population mondiale et moins de 0,01% de la superficie de la planète, elle constitue le septième marché des actions au monde, et l’un des les moins volatils, et représente près de 3% du total de la valeur des actions mondiales.

 

Urs Rohner, président du Credit Suisse Research Institute et président du Conseil d’administration du Credit Suisse Group, a déclaré: «La position de leader international de la Suisse mérite une attention particulière de la part des investisseurs, et souligne la nécessité pour les principales parties prenantes de continuer à exploiter, soutenir et préserver les atouts qui distinguent l’économie suisse et sa place financière, et qui nous permettent d’afficher un historique de performance si impressionnant.»

 

Un commentaire vidéo d’Urs Rohner, président du Credit Suisse Research Institute et président du Conseil d’administration du Credit Suisse Group, est disponible sur:
https://youtu.be/TKpZonDd7-c


 

La stabilité a permis des rendements supérieurs à la moyenne en Suisse
Selon le rapport, la Suisse fut le quatrième marché d’actions et le deuxième marché d’obligations le moins volatil au cours de la période d’évaluation de 117 ans. Cette stabilité se reflète dans les résultats financiers. Au cours des 117 dernières années, les actions ont atteint un rendement réel annualisé de 4,4%, au-dessus de la moyenne européenne. Dans le même temps, le marché obligataire s’est révélé l’un des plus performants au monde, avec un rendement réel annualisé de 2,3%. En résumé, cela signifie qu’un investissement initial de 1 CHF réalisé il y a plus d’un siècle en réinvestissant les dividendes aurait permis de multiplier le pouvoir d’achat de cette somme par 159 pour les actions et 15,1 pour les obligations. Le franc suisse s’est renforcé de 0,71% par an par rapport au billet vert – en fait, toutes les monnaies des 22 pays évalués se sont dépréciées par rapport au franc suisse sur notre période d’évaluation de 117 ans.

Commentaire de Richard Kersley, responsable Global Research Product au Credit Suisse: «Le rapport Switzerland – A Financial Market History offre une vision historique unique pour observer l’évolution rapide du débat financier. Ses principales conclusions confirment que la Suisse pèse bien plus lourd que son simple poids financier et remporte plusieurs médailles d’or dans la course de la finance mondiale.
» 

Principal facteur de réussite: la faible inflation
Le rapport de recherche confirme qu’en plus de sa stabilité à long terme et de sa faible volatilité, la Suisse a bénéficié du plus faible taux mondial d’inflation annuelle sur 117 ans (2,2%), devant les États-Unis et les Pays-Bas à 2,9% par an. Cet écart réduit à première vue signifie que pendant que les prix étaient multipliés par douze en Suisse, les consommateurs néerlandais et américains devaient sortir respectivement 27 et 28 fois plus d’argent de leur porte-monnaie. Et les chiffres sont beaucoup plus élevés pour les pays voisins de la Suisse: la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche ont toutes connu des périodes d’inflation élevée. 

Burkhard Varnholt, Chief Investment Officer Switzerland au Credit Suisse, a commenté ces résultats: «La stabilité des prix constitue la meilleure base pour la stabilité économique et politique. Pour les investisseurs patients, elle se traduit par des rendements totaux élevés. Ce qui a offert un environnement et un atout uniques à la place financière suisse.»


Les rapports «Switzerland: A Financial Market History» et «Credit Suisse Global Investment Returns Yearbook 2017» sont disponibles sur Internet à l’adresse:

https://www.credit-suisse.com/ch/fr/about-us/research/research-institute/publications.html

À propos du rapport

«Switzerland: A Financial Market History» est une étude à long terme couvrant les rendements financiers des principales catégories d’actifs enregistrés sur une période de 117 ans à partir de 1900. Ce rapport a été rédigé conjointement par Elroy Dimson, de la Cambridge Judge Business School, ainsi que par Paul Marsh et Mike Staunton, de la London Business School, qui sont reconnus comme des autorités de premier rang pour l’analyse de la performance à long terme et des tendances des classes d’actifs internationales. 

Ce rapport repose sur les données du Credit Suisse Global Investment Returns Yearbook et couvre les pays suivants: deux pays d’Amérique du Nord (Canada et États-Unis), dix États membres de la zone euro (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Pays-Bas et Portugal), six marchés européens hors zone euro (Danemark, Norvège, Royaume-Uni, Russie, Suède et Suisse), quatre pays d’Asie-Pacifique (Australie, Chine, Japon et Nouvelle-Zélande) et un marché africain (Afrique du Sud). 

À propos du Credit Suisse Research Institute

Le Credit Suisse Research Institute est le laboratoire d’idées interne du Credit Suisse. Créé à l’issue de la crise financière de 2008, le CSRI a pour objectif d’étudier les évolutions économiques à long terme, qui ont ou sont susceptibles d’avoir un impact sur le secteur mondial des services financiers et au-delà. Pour plus d’informations sur le Credit Suisse Research Institute, rendez-vous à l’adresse www.credit-suisse.com/researchinstitute.