Entreprise Press Release

Press Release

Perspectives export des PME au 1er trimestre 2016: les marchés les plus prometteurs en 2016

Les pays émergents d’Asie, les USA et le Royaume-Uni offrent selon les prévisions du Credit Suisse les meilleures chances de débouchés aux exportateurs suisses en 2016. Et c’est pour les États-Unis que l’engouement a le plus progressé chez les PME suisses. Quant à la Chine, il semble qu’elle soit le nouveau marché à conquérir si l’on en croit le sondage de Switzerland Global Enterprise (S-GE) sur les attentes à l’export des PME. Globalement, les PME abordent la nouvelle année avec un optimisme prudent. La situation de la demande étrangère en ce début d’année se porte bien. Le franc suisse a perdu un peu de sa valeur et la tendance baissière attendue ces prochains moins devrait aider les PME à mieux tirer profit de la demande étrangère qu’elles ne l’ont fait l’an dernier.

Bettina Rutschi, Senior Economist au Credit Suisse: «Les perspectives à l’export des entreprises suisses  s’annoncent bien sur les marchés émergents d’Asie, plus particulièrement en Chine. Nous prévoyons en Chine une croissance économique de 7% ces 12 prochains mois, ainsi qu’une dépréciation du franc de 6% par rapport au yuan, ce qui devrait maintenir élevée la demande de produits suisses. En Europe, c’est au Royaume-Uni que les perspectives export sont les plus prometteuses. Nous pronostiquons une croissance de l’économie britannique de 2,5% et une dépréciation du franc de 13% face à la livre sterling. Autre pays où la demande de produits suisses promet de rester dynamique: les USA, dont l’économie est en croissance et où le franc devrait perdre environ 11% de sa valeur face au dollar dans le courant de l’année.»

Alberto Silini, chef conseil chez Switzerland Global Enterprise (S-GE): «Les PME actives à l’export ne sont pas encore au bout de leurs peines, mais elles recherchent de plus en plus de nouveaux marchés lucratifs à l’export, comme le montre notre enquête spéciale. Beaucoup veulent se renforcer aux USA: elles y recherchent l’expansion commerciale mais aussi une certaine proximité culturelle. Mais il n’est pas facile de prendre pied aux USA: il y a de gros obstacles à franchir. La Chine, en revanche, est le nouveau marché que beaucoup d’entreprises veulent conquérir. La moindre niche prend des proportions considérables, mais avec une qualité très variable. Et le cadre législatif chinois reste complexe. Il faut une stratégie bien équilibrée  et de bonnes capacités de management. En ce qui concerne l’Europe, il vaut encore largement la peine de s’y déployer, malgré le franc fort.»

Informations complémentaires sur les Perspectives export des PME au 1er trimestre 2016 sont disponible en téléchargement à l’adresse : www.s-ge.com/exportperspektiven

Les Perspectives export des PME au 2e trimestre 2016 seront publiées le 14 avril 2016.