Entreprise Press Release

Press Release

Publication des informations financières historiques retraitées suite aux changements dans la structure organisationnelle du Credit Suisse annoncés précédemment

Le Credit Suisse a publié aujourd'hui ses informations financières historiques, qui ont été retraitées pour refléter la nouvelle structure de reporting des divisions et les nouvelles responsabilités managériales, annoncées le 21 octobre 2015. Les changements n'ont aucun impact sur les résultats consolidés du Credit Suisse Group.

Le Credit Suisse Group a été restructuré et comporte désormais trois divisions régionales – Suisse, Asia Pacific et International Wealth Management –, et deux divisions mondiales – Global Markets et Investment Banking & Capital Markets. À compter des résultats du Credit Suisse du 4T15 et de l'ensemble de l'année 2015, qui devraient être publiés le 4 février 2016, les comptes financiers du Credit Suisse seront présentés en six segments de reporting, y compris la nouvelle Strategic Resolution Unit, ce qui reflétera la nouvelle structure organisationnelle.

La Strategic Resolution Unit consolide les portefeuilles restants des unités non stratégiques existantes ainsi que les activités et positions supplémentaires qui ne sont pas en phase avec notre stratégie. Avec l'introduction de la Strategic Resolution Unit, le concept des résultats stratégiques et non stratégiques a été supprimé.

Les changements n'ont aucun impact sur les résultats consolidés du Credit Suisse Group.

Une feuille de calcul fournissant les informations financières historiques retraitées pour les trois premiers trimestres de 2015, tous les trimestres de 2014 et 2013, ainsi que l'ensemble des exercices 2012 et 2011 peut être consultée à l'adresse www.credit-suisse.com/results.

De plus amples détails sur les changements divisionnels et le transfert des activités des anciennes divisions Private Banking & Wealth Management et Investment Banking vers les nouvelles divisions sont disponibles à l'adresse www.credit-suisse.com/results.

Lire le communiqué de presse complet