Entreprise Press Release

Press Release

Le Credit Suisse Group publie les résultats du 1T14

Credit Suisse: résultats du 1T14: bénéfice avant impôts (résultats de base) de 1940 millions de francs pour les activités stratégiques; bénéfice avant impôts déclaré (résultats de base) de 1400 millions de francs

Rendement des fonds propres de 14% pour les activités stratégiques; rendement des fonds propres déclaré de 8%

Très bonne performance de Private Banking & Wealth Management avec une augmentation du bénéfice avant impôts, lequel atteint 1012 millions de francs, une réduction des dépenses et des afflux substantiels de nouveaux capitaux, dont de nouveaux capitaux nets stratégiques de 16,0 milliards de francs et un total de nouveaux capitaux nets de 13,7 milliards de francs

Rendements solides à Investment Banking avec un bénéfice avant impôts de 827 millions de francs; très bonne performance dans les activités clés

Le Credit Suisse Group publie les résultats du 1T14

Amélioration de la rentabilité de Private Banking & Wealth Management:
- Bénéfice avant impôts déclaré total de 1012 millions de francs; bonne rentabilité des activités stratégiques avec un bénéfice avant impôts de 965 millions de francs, en hausse de 28% par rapport au 1T13, et un rendement du capital de 33%
- Accroissement significatif de l’efficacité en termes de coûts, avec une amélioration du rapport coûts/revenus à 68%, contre 72% au 1T13
- Amélioration de la marge nette de Wealth Management Clients à 29 points de base, contre 23 points de base au 4T13
- Forts afflux nets de nouveaux capitaux des activités stratégiques de 16,0 milliards de francs et afflux nets de nouveaux capitaux totaux de 13,7 milliards de francs, avec de nouveau de forts afflux au sein de Wealth Management Clients en Asie-Pacifique et en Suisse, ainsi que pour les placements alternatifs et les stratégies indexées dans nos affaires d’Asset Management

Rendements solides d’Investment Banking:
- Bénéfice avant impôts déclaré total de 827 millions de francs, dans des conditions de marché difficiles
- Activités stratégiques avec un bénéfice avant impôts de 1124 millions de francs; rendement du capital stratégique de 21%
- Très bonne performance dans les activités clés, notamment les produits titrisés, les crédits ainsi que les activités d’émission et de conseil, et résultats solides pour les actions, neutralisés par la baisse sensible, par rapport à ces dernières années, de la contribution saisonnière au premier trimestre provenant des taux et de certains marchés émergents

Base de capital et ratio d’endettement robustes:
- Look-through Basel III CET1 ratio de 10,0% à la fin du 1T14; Look-through Basel III total capital ratio de 15,1% à la fin du 1T14; très bonne capitalisation malgré l’impact des progrès réalisés dans la résolution de litiges hérités du passé au 4T13 et l’augmentation de 13,5 milliards de francs au 1T14 due au changement de méthode externe de détermination des actifs pondérés en fonction des risques
- Exposition à l’endettement de 1140 milliards de francs à la fin du 1T14; phase-in Swiss leverage ratio de 4,8% à la fin du 1T14; Look-through Swiss leverage ratio de 3,7% à la fin du 1T14, proche des 4% requis pour 2019

Poursuite des progrès en ce qui concerne les objectifs de réduction des coûts:
- Réalisation de 3,4 milliards de francs d’économies annualisées adaptées; poursuite de l’effort pour atteindre l’objectif de plus de 4,5 milliards de francs à fin 2015

En bonne voie pour atteindre les objectifs fixés en termes d’abandon d’unités non stratégiques:
- Réduction de l’endettement de 11 milliards de francs et diminution des actifs pondérés en fonction des risques de 4 milliards de francs pour le portefeuille non stratégique, compte tenu de changements dans la méthode de calcul
- Progrès en 2014 dans le règlement de litiges hérités du passé; poursuite de la résolution de l’affaire fiscale américaine avec le Département américain de la Justice

Brady W. Dougan, Chief Executive Officer, a déclaré: «Au premier trimestre, nous avons dégagé un rendement des fonds propres de 14% dans nos activités stratégiques, un chiffre proche de notre objectif de 15% sur le cycle. Cette très bonne performance est due à l’amélioration significative de la rentabilité de Private Banking & Wealth Management, à de bons rendements à Investment Banking ainsi qu’à la poursuite de la gestion efficace des coûts et du capital. L’activité clientèle a été réjouissante dans de nombreuses affaires clés. C’est ainsi que nous avons généré le plus fort afflux net de nouveaux capitaux dans nos affaires stratégiques depuis le premier trimestre 2011 et sensiblement augmenté la part des actifs sous gestion de nos clients Ultra-High Net Worth.»

Concernant Private Banking & Wealth Management, il a indiqué: «Nous avons sensiblement amélioré la rentabilité de nos activités stratégiques au cours du trimestre, avec une augmentation du bénéfice avant impôts de 28% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Dans les activités de Wealth Management Clients, la marge nette est passée à 29 points de base, contre 23 points de base au même trimestre de l’année précédente, et nous avons accru la part des actifs sous gestion des clients Ultra-High Net Worth à 46% au premier trimestre, contre 43% une année auparavant. Corporate & Institutional Clients a continué de fournir une forte contribution à la performance globale de la division et Asset Management a plus que doublé son bénéfice avant impôts par rapport au premier trimestre 2013, conséquence de son approche plus ciblée. A Private Banking & Wealth Management, nous avons enregistré des afflux nets de nouveaux capitaux des activités stratégiques de 16,0 milliards de francs au cours du trimestre. Ces afflux reflètent notre forte position dans les marchés émergents clés d’Asie-Pacifique – qui ont connu une croissance de 17% sur une base annualisée –, d’Amérique latine et du Moyen-Orient, la solidité de nos affaires sur notre marché de base qu’est la Suisse ainsi que des afflux significatifs dans les placements alternatifs et les stratégies indexées dans nos affaires d’Asset Management.»

A propos d’Investment Banking, il a précisé: «Les résultats d’Investment Banking démontrent la force de nos activités diversifiées, avec un rendement du capital déclaré de 21% pour nos activités stratégiques. Nous avons généré une très bonne performance dans les produits titrisés, les crédits et les activités d’émission et de conseil, ainsi que des résultats solides dans les actions. Parallèlement, la contribution saisonnière au premier trimestre de nos activités de taux et sur certains marchés émergents a sensiblement reculé par rapport à ces dernières années. Nous avons encore accru notre part de marché élevée pour ce qui est des actions et avons constaté une bonne dynamique chez nos clients dans les activités d’émission et de conseil.»

Au sujet des progrès stratégiques, il a affirmé: «Nous avons continué d’optimiser l’allocation des ressources afin d’accroître nos activités à haut rendement, notamment au sein de Private Banking & Wealth Management, et avons fait des progrès en ce qui concerne l’abandon de positions dans nos activités non stratégiques. Dans le même temps, nous avons maintenu notre position robuste en termes d’endettement et de capital et sommes en voie d’atteindre nos objectifs à long terme, malgré des changements de méthode qui ont augmenté les actifs pondérés en fonction des risques pendant le trimestre. Nous avons également fait de bons progrès dans la résolution de litiges hérités du passé ainsi que dans l’accroissement de l’efficacité de nos opérations. Compte tenu de ces évolutions positives et des progrès accomplis dans l’exécution de notre stratégie, notre intention est toujours de pouvoir dégager des rendements en espèces pour nos actionnaires, égaux ou supérieurs aux niveaux de 2013.»

Lire la version intégrale du communiqué de presse en allemand (PDF) ou en anglais (PDF).