Entreprise Press Release

Press Release

Le Credit Suisse Group enregistre en 2012 un bénéfice avant impôts ajusté* (résultats de base) de 5008 millions de francs, contre 2371 millions de francs en 2011, un bénéfice net ajusté* distribuable aux actionnaires de 3577 millions de francs, contre 1797 millions de francs en 2011, et un rendement des fonds propres ajusté* de 10%

Pour 2012, bénéfice avant impôts déclaré (résultats de base) de 2106 millions de francs, bénéfice net déclaré distribuable aux actionnaires de 1483 millions de francs et rendement des fonds propres déclaré de 4%, ce qui reflète des charges de valeur juste sur la dette du Credit Suisse de 2939 millions de francs avant impôts liées à l’amélioration des écarts de crédit du Credit Suisse et d'autres positions non opérationnelles importantes

Résultats du 4T12:
- Bénéfice avant impôts ajusté* (résultats de base) de 1173 millions de francs, bénéfice net ajusté* distribuable aux actionnaires de 816 millions de francs et rendement des fonds propres ajusté* de 9%
- Résultats du 4T12 avec un bénéfice avant impôts déclaré (résultats de base) de 596 millions de francs, un bénéfice net déclaré distribuable aux actionnaires de 397 millions de francs et un rendement des fonds propres déclaré de 4%, ce qui reflète des charges de valeur juste sur la dette du Credit Suisse de 376 millions de francs avant impôts liées à l’amélioration des écarts de crédit du Credit Suisse et d'autres positions non opérationnelles importantes

Résultats du 4T12 par division, en comparaison annuelle:
-Résultats nettement plus solides pour la division combinée Private Banking & Wealth Management, avec un bénéfice avant impôts de 911 millions de francs, contre 532 millions de francs au 4T11
-Nette amélioration des résultats à Investment Banking, avec un bénéfice avant impôts de 298 millions de francs, contre des pertes au 4T11; avantages significatifs apportés par l’accent mis sur les activités à rendement élevé et leaders sur le marché
-21% des produits nets du Groupe générés par les activités inter-divisions au sein de la banque intégrée, dépassant l’objectif KPI de 18%-20%

Poursuite de la mise en œuvre du plan de capital:
- Capital: au 4T12, ratio des fonds propres de base futur selon les exigences suisses (Look-through Swiss Core Capital Ratio) de 9,4% sur une base pro forma, conforme à l'objectif, en bonne voie pour dépasser mi-2013 les exigences de 10% fixées pour fin 2018
- Bilan: réduction de la somme du bilan de 99 milliards de francs depuis la fin du 3T12, à 924 milliards de francs, nettement en avance en vue de la réalisation de l'objectif, qui est de passer sous la barre des 900 milliards de francs d'ici à fin 2013
- Actifs pondérés en fonction des risques: actifs pondérés en fonction des risques (RWA) conformément à Bâle III réduits de 77 milliards de francs depuis la fin du 3T11 pour atteindre 293 milliards de francs, proche de l'objectif qui est de passer sous la barre des 280 milliards de francs d'ici à fin 2013

Progrès dans la réduction des coûts:
- Réduction de coûts de 2,0 milliards de francs, augmentation de l'objectif intermédiaire de 2013 à 3,2 milliards de francs et hausse de l'objectif de réduction du taux de frais à 4,4 milliards de francs d'ici à fin 2015 par rapport au taux de frais annualisé adapté* du 1S11

Le Credit Suisse Group annonce ses résultats du 4T12 ainsi que ses résultats pour l'exercice 2012.

Brady W. Dougan, Chief Executive Officer, a déclaré: «2012 a été une année de transition. Nous avons réalisé des progrès substantiels dans l’adaptation de nos activités et de notre organisation aux nouvelles exigences réglementaires, aux nouvelles demandes de nos clients et à l’environnement de marché actuel. Depuis début 2012, nous avons encore diminué de 55 milliards de francs dans toute la banque les actifs pondérés en fonction des risques selon Bâle III, nous avons nettement renforcé notre capitalisation en ajoutant 12,3 milliards de francs à nos fonds propres de base futurs selon les exigences suisses sur une base pro forma, nous avons réduit notre base de coûts de 2,0 milliards de francs par rapport au taux de frais annualisé adapté* du 1S11 et nous avons continué à investir dans les marchés clés. Au fil de cette transformation, nous avons généré de bons revenus et un rendement des fonds propres ajusté* de 10% pour l’ensemble de l’année 2012, et nous avons maintenu notre très bonne dynamique de gain de parts de marché dans toutes nos activités. Au 4T12, nous avons également continué à tirer profit de notre modèle de banque intégrée, 21% de nos produits nets à l’échelle du Groupe étant générés par la collaboration entre nos divisions. Nos clients apprécient les mesures rapides et décisives que nous avons prises afin d’adapter notre organisation aux nouvelles exigences réglementaires, et ils nous considèrent comme un partenaire fiable et solide.»

Concernant les résultats de la division Private Banking & Wealth Management, il a ajouté: «Nous avons bien progressé au 4T12 pour adapter nos activités Private Banking & Wealth Management au nouvel environnement, en saisissant le dynamisme clientèle et en améliorant notre rentabilité. Nous avons généré de bons produits au quatrième trimestre grâce à de bons revenus basés sur les transactions et sur la performance, malgré l’aversion au risque continue des clients. Nous sommes convaincus que les mesures que nous avons prises au 4T12 pour mieux maîtriser l’alignement des produits, des conseils et des services que nous fournissons à nos clients accroîtront encore notre productivité et notre efficience.»

S'agissant des résultats de la division Investment Banking, il a ajouté: «Les résultats se sont considérablement améliorés au 4T12 par rapport au même trimestre de l’année précédente. Nous avons été l’une des premières banques dans le monde ayant considérablement adapté son modèle commercial d’Investment Banking. Nous générons désormais des revenus plus importants et des rendements plus élevés sur des actifs pondérés en fonction des risques dont le volume a été considérablement réduit et sur une base de coûts sensiblement diminuée. Même durant cette année de transition, qui a comporté des périodes aux conditions de marché difficiles, le rendement normalisé* des fonds propres alloués selon Bâle III pour les affaires en cours s’est établi à 8% au 4T12 et à 14% pour l’exercice 2012. A Investment Banking, nous avons créé un modèle efficient en termes de capital, qui se concentre sur nos activités à rendement élevé et leaders sur le marché.»

Concernant l’évolution des affaires depuis début 2013, il a conclu: «Pour 2013, les revenus s’inscrivent dans la lignée des bons démarrages que nous avons constatés les années précédentes, la rentabilité continuant en outre de profiter des mesures stratégiques que nous avons prises en 2012, dont notamment le renforcement de notre capitalisation et l’importante réduction des risques et de notre base de coûts.»

Résumé des résultats pour le 4T12 et pour l'exercice 2012

Au 4T12, Private Banking & Wealth Management a enregistré des produits nets de 3334 millions de francs et un bénéfice avant impôts de 911 millions de francs
- Les produits nets sont restés stables par rapport au 3T12, ce qui reflète une hausse significative des revenus basés sur les transactions et sur la performance, neutralisée par une baisse des autres produits. Le résultat net des opérations d'intérêts et les commissions et frais récurrents ont été stables
- Au 4T12, Wealth Management Clients a enregistré un bénéfice avant impôts de 490 millions de francs, en baisse de 2% par rapport au 3T12, ainsi que des produits nets stables de 2209 millions de francs, malgré une pression continue sur la marge de dépôts et le faible niveau du volume d’affaires clientèle
- Au 4T12, Corporate & Institutional Clients a enregistré un bénéfice avant impôts de 238 millions de francs, en hausse de 11% par rapport au 3T12, ainsi que des produits nets de 547 millions de francs, soit une augmentation de 8% par rapport au 3T12 en tenant compte de l'augmentation des commissions et frais récurrents
- Asset Management a enregistré un bénéfice avant impôts de 183 millions de francs, en baisse de 18% par rapport au 3T12, ainsi que des produits nets de 578 millions de francs au 4T12, en baisse de 6% par rapport au 3T12, ce qui comprend un gain de 140 millions de francs sur la vente finale de la participation dans Aberdeen, malgré une augmentation des commissions de performance et de l’intéressement différé au 4T12
- Afflux net de nouveaux capitaux de 6,8 milliards de francs au 4T12
- Wealth Management Clients a généré des afflux nets de nouveaux capitaux de 2,9 milliards de francs, provenant en particulier des marchés émergents et du segment de clientèle Ultra-High Net Worth Individuals (UHNWI), partiellement neutralisés par des sorties de capitaux en Europe de l'Ouest
- Corporate & Institutional Clients a généré des afflux nets de nouveaux capitaux de 1,1 milliard de francs
- Asset Management a généré des afflux nets de nouveaux capitaux de 2,5 milliards de francs, avec des apports dans le crédit, les stratégies indicielles et les placements alternatifs, partiellement neutralisés par des sorties de capitaux dans les produits à revenu fixe
- Charges d'exploitation totales de 2355 millions de francs au 4T12, stables par rapport au 3T12, la baisse des rémunérations et indemnités, qui reflète les mesures d'efficience, ayant été neutralisée par une hausse des frais généraux et frais administratifs, principalement en raison d'investissements dans l'infrastructure informatique et de charges saisonnières
- Pour l'exercice 2012, effets positifs du bénéfice avant impôts de 300 millions de francs issus des initiatives stratégiques

A Investment Banking , produits nets de 2664 millions de francs et bénéfice avant impôts de 298 millions de francs au 4T12
- Les produits nets ont été inférieurs de 16% à ceux du 3T12, ce qui reflète l'évolution saisonnière de fin d'année pour certains produits
- Produits de la vente et du négoce de titres à revenu fixe de 887 millions de francs, soit une baisse saisonnière de 38% par rapport au 3T12, due à des volumes réduits en décembre dans la plupart des secteurs; maintien des positions de leader dans les activités clés
- Produits de la vente et du négoce d'actions de 910 millions de francs, en baisse de 7% par rapport au 3T12, reflétant un volume d'affaires clientèle toujours modéré
- Produits enregistrés par les activités d'émission et de conseil toujours bons de 982 millions de francs, en hausse de 14% par rapport au 3T12, dans un contexte global de fort volume d'émissions à rendement élevé et d'activités de fusions et acquisitions réalisées
- Charges d'exploitation totales de 2364 millions de francs, en baisse de 12% par rapport au 3T12, avec une poursuite des progrès en matière de discipline de coûts; si l'on exclut certaines dépenses pour litiges de 136 millions de francs enregistrées au 3T12, les charges d'exploitation ont baissé de 8%
- Pour 2012, rendement normalisé* des fonds propres alloués selon Bâle III de 9% pour Investment Banking, contre un rendement négatif en 2011; pour 2012, rendement normalisé* des fonds propres alloués selon Bâle III de 14% dans les activités en cours, avec un rendement du revenu fixe en augmentation pour atteindre la moyenne de la division Investment Banking
- Actifs pondérés en fonction des risques selon Bâle III toujours en forte diminution en 2012, soit une baisse de 23% à 187 milliards de dollars US, pour atteindre pratiquement l’objectif de 175 milliards de dollars US fixé pour fin 2013

Mise à jour sur les réductions de coûts
Après avoir réalisé 2,0 milliards de francs de réductions de coûts en 2012 par rapport au taux de frais annualisé adapté* du 1S11, le Credit Suisse a annoncé aujourd'hui qu'il relevait d'une part son objectif de réduction du taux de frais à 3,2 milliards de francs pour 2013 et d'autre part son objectif total à 4,4 milliards de francs pour fin 2015, soit une augmentation de 0,4 milliard de francs. Au 4T12, les coûts pour le réalignement des activités de 285 millions de francs ont été comptabilisés au sein du Corporate Center. Les charges de rémunération totales pour l’année 2012 ont baissé de 5% par rapport à 2011.

Avantages de la banque intégrée
Au 4T12, le Credit Suisse a généré 1202 millions de francs de produits provenant des activités inter-divisions dans le cadre de la banque intégrée. Cela correspond à 21,0% des produits nets du Groupe au 4T12, ce qui dépasse notre objectif KPI (Key Performance Indicator) de 18%-20% des produits nets.

Fonds propres et financement
En juillet 2012, le Credit Suisse a annoncé un train de mesures afin de renforcer sa capitalisation de 15,3 milliards de francs, compte tenu de l'environnement réglementaire et de marché actuel.

A la fin du 4T12, le ratio des fonds propres de base futur selon les exigences suisses (Look-through Swiss Core Capital Ratio) du Credit Suisse est de 9,4% sur une base pro forma en partant du principe que les mesures restantes annoncées en juillet 2012 seront menées à bien. Fin 2012, le ratio déclaré des fonds propres de base futur selon les exigences suisses est de 9,1%. Le Credit Suisse est convaincu que les exigences de 10% pour fin 2018 seront déjà remplies mi-2013. Les désinvestissements stratégiques supplémentaires et les mesures restantes prévus dans le plan de capital sont en cours et devraient être menés à bien prochainement. En janvier 2013, nous avons annoncé la vente des activités Exchange Traded Funds, qui devrait être réalisée d’ici à la fin du 2T13.

Le Credit Suisse a enregistré, à la fin du 4T12, un ratio du noyau des fonds propres de base selon Bâle II.5 de 15,6% et un ratio des fonds propres de base selon Bâle II.5 de 19,5%, en hausse respectivement de 0,9 point de pourcentage et de 1,0 point de pourcentage par rapport au 3T12. A la fin du 4T12, le Credit Suisse a déclaré un ratio des fonds propres totaux selon Bâle II.5 de 22,3%, soit une hausse de 1,1 point de pourcentage par rapport au 3T12.

Le Credit Suisse a annoncé en octobre 2012 des mesures ciblées pour réduire la somme du bilan de 13%, à moins de 900 milliards de francs, d'ici à fin 2013 sur une base neutre en termes de taux de change. Fin 2012, la somme du bilan s'élevait à 924 milliards de francs, en baisse de 99 milliards, ou 10%, par rapport au 3T12. A la fin du 4T12, le ratio d’endettement du Credit Suisse selon la FINMA s'est établi à 5,8%, alors qu'il était de 5,2% au 3T12.

Le Credit Suisse continue à gérer ses liquidités de manière conservatrice, affichant un net stable funding ratio estimé à long terme dépassant 100% sur la base du cadre actuel de la FINMA et une liquidité à court terme conformément à la législation suisse dépassant les exigences à la fin du 4T12.

Proposition de distribution provenant des réserves de contributions en capital **
Lors de l'Assemblée générale ordinaire du 26 avril 2013, le Conseil d'administration proposera pour l’exercice 2012 une distribution de 0.10 franc par action en espèces provenant des réserves de contributions en capital. Le Conseil d'administration proposera en outre une distribution de nouvelles actions (dividende en actions). Ces dernières seront payées à une valeur nominale de 0.04 franc par action provenant des réserves de contributions en capital. La distribution provenant des réserves de contributions en capital (espèces et actions) sera exonérée de l'impôt anticipé suisse et ne sera pas soumise à l'impôt sur le revenu pour les particuliers résidant en Suisse et détenant les actions à titre privé. Le jour ex droit a été fixé au 30 avril 2013 (pour la distribution en espèces et le dividende en actions).

Le dividende en actions sera distribué à tous les actionnaires de la manière suivante: pour chaque action qu’ils détiennent, les actionnaires recevront un droit non négociable de recevoir gratuitement un nombre donné de nouvelles actions. Suite à la distribution, les droits seront automatiquement échangés contre de nouvelles actions selon une parité déterminée par le Conseil d’administration juste avant l'Assemblée générale ordinaire. Le Conseil d’administration fixera la parité de souscription de façon à ce que la valeur théorique de chaque droit soit d’environ 0.65 franc.

La distribution proposée est conforme au plan de capital du Credit Suisse Group annoncé en juillet 2012. La réalisation de ce plan est en bonne voie, et son avancement permettra des distributions en espèces importantes une fois que le ratio des fonds propres de base futur selon les exigences suisses de 10% sera atteint. Notre objectif est d’atteindre ce ratio mi-2013.

Détails des résultats des segments

Private Banking & Wealth Management
Private Banking & Wealth Management, qui comprend les affaires Wealth Management Clients dans le monde, les affaires Corporate & Institutional Clients en Suisse et les affaires Asset Management dans le monde, a enregistré un bénéfice avant impôts de 911 millions de francs et des produits nets de 3334 millions de francs au 4T12. Les produits nets ont augmenté de 8% par rapport au 4T11, ce qui reflète une hausse significative des revenus basés sur les transactions et sur la performance, due principalement à l'augmentation des commissions de performance ainsi que des commissions de courtage et d'émission de produits. Les produits nets sont restés stables par rapport au 3T12, les revenus basés sur les transactions et sur la performance ayant été neutralisés par une baisse des autres produits; ceux-ci comprenaient, au 3T12, des gains liés à des investissements et la vente finale de la participation du Credit Suisse dans Aberdeen.

Les charges d'exploitation totales se sont situées à 2355 millions de francs, en baisse de 5% par rapport au 4T11 du fait d'un recul des rémunérations et indemnités ainsi que des frais généraux et administratifs, ce qui reflète principalement les avantages qu’apportent nos initiatives de réduction des coûts. Les charges d'exploitation totales sont restées stables par rapport au 3T12, la baisse des rémunérations et indemnités ayant été neutralisée par une hausse des frais généraux et frais administratifs, principalement en raison d'investissements dans l'infrastructure informatique et de charges saisonnières.

Wealth Management Clients a enregistré un bénéfice avant impôts de 490 millions de francs et des produits nets de 2209 millions de francs au 4T12, en hausse de 4% par rapport au 4T11. Cette augmentation reflète une hausse des revenus basés sur les transactions et sur la performance, due principalement à l'augmentation des commissions de courtage et d'émission de produits, des produits relatifs aux solutions intégrées et des commissions de performance. Ces augmentations ont été partiellement neutralisées par la baisse des frais de change liés aux transactions des clients. Les produits nets ont été stables par rapport au 3T12, la hausse des revenus basés sur les transactions et sur la performance ayant été neutralisée par une légère diminution des commissions et frais récurrents ainsi qu’une baisse du résultat net des opérations d'intérêts. La marge brute s’est chiffrée à 110 points de base au 4T12, soit cinq points de base de moins qu'au 4T11 et au même niveau qu'au 3T12.

Corporate & Institutional Clients, qui fournit une couverture complète des besoins en services financiers des clients entreprises et des clients institutionnels en Suisse ainsi que des banques dans le monde entier, a réalisé un bénéfice avant impôts de 238 millions de francs et des produits nets élevés de 547 millions de francs, c'est-à-dire 13% de plus qu'au 4T11 et 8% de plus qu'au 3T12. Les charges d'exploitation totales sont restées stables par rapport au 4T11 et sont inférieures de 2% à celles du 3T12. Les provisions pour pertes sur crédit se sont chiffrées à 32 millions de francs au 4T12 pour un portefeuille de prêts net de 60,6 milliards de francs.

Au 4T12, Asset Management a enregistré un bénéfice avant impôts de 183 millions de francs et des produits nets de 578 millions de francs, soit une augmentation de 20% par rapport au 4T11, qui est due à des revenus basés sur les commissions supérieurs, qui reflètent une hausse des commissions de performance et de l'intéressement différé lié aux gains de private equity réalisés, partiellement neutralisée par des pertes liées à des investissements. Au 4T12, les produits nets ont diminué de 6% par rapport au 3T12, l'augmentation des revenus basés sur les commissions ayant été plus que neutralisée par des pertes liées à des investissements et un recul des gains liés aux participations sur actions et d’autres gains.

Investment Banking
Au 4T12, Investment Banking a généré des produits nets de 2664 millions de francs et un bénéfice avant impôts de 298 millions de francs. Les produits nets ont été nettement supérieurs à ceux du 4T11, grâce à une hausse des revenus dans toutes les affaires, avec une amélioration notable au niveau de la vente et du négoce de titres à revenu fixe, ce qui reflète le repositionnement des activités. Les produits nets ont diminué de 16% par rapport au 3T12 du fait du recul saisonnier des résultats, principalement dans la vente et le négoce de titres à revenu fixe. Au 4T12, le repositionnement des activités de revenu fixe a continué à fournir des résultats plus équilibrés et réguliers, avec moins de volatilité, pour des actifs pondérés en fonction des risques dont la taille a été nettement réduite.

La vente et le négoce de titres à revenu fixe ont permis de réaliser des produits de 887 millions de francs, un montant nettement supérieur à celui du 4T11, grâce à des hausses importantes dans les produits titrisés et des résultats plus élevés dans les prêts accordés aux entreprises, les produits de crédits globaux et les marchés émergents. Par rapport au très bon 3T12, les produits ont baissé de 38% du fait du recul saisonnier des résultats dans la plupart des activités de revenu fixe, y compris les produits titrisés et les produits de crédits globaux, en raison de volumes plus faibles durant le trimestre.

La vente et le négoce d'actions ont enregistré des produits de 910 millions de francs, soit 24% de plus qu'au 4T11, ce qui reflète des augmentations dans les produits dérivés et les cash equities. Les revenus ont baissé de 7% par rapport au 3T12, les baisses dans les produits liés aux fonds et le négoce d'arbitrage sur actions ayant plus que neutralisé les hausses des revenus dans les cash equities, les prime services et les produits dérivés.

Les produits réalisés dans les activités d'émission et de conseil ont atteint 982 millions de francs, soit 93% de plus qu'au 4T11, ce qui s'explique par de très bons revenus dans l'émission d'emprunts en raison de volumes d'émission globaux robustes dans les domaines du haut rendement. Les revenus dans les fusions et acquisitions ainsi que dans le conseil ont également augmenté du fait que la hausse des activités de fusions et acquisitions dans toute la branche a neutralisé les baisses de parts de marché. Les produits ont augmenté de 14% par rapport au 3T12, grâce à des revenus plus élevés dans l'émission d'emprunts, en particulier dans le leveraged finance et les commissions de fusions et acquisitions.

Les rémunérations et indemnités ont baissé de 148 millions de francs, soit 11%, par rapport au 4T11, principalement en raison de diminutions dans les rémunérations différées liées aux Awards des années précédentes. Les rémunérations et indemnités ont baissé de 305 millions de francs, soit 21%, par rapport au 3T12, ce qui reflète un recul des charges de rémunération discrétionnaire liée à la performance ainsi que des rémunérations différées liées aux Awards des années précédentes. Les frais généraux et frais administratifs totaux ont augmenté de 5% par rapport au 4T11, principalement en raison de la hausse des provisions pour litiges, mais ont reculé de 2% par rapport au 3T12, principalement du fait de la baisse des provisions pour litiges.

Corporate Center
Le Corporate Center a enregistré une perte avant impôts de 613 millions de francs au 4T12, qui inclut des charges de valeur juste de 197 millions de francs sur la dette du Credit Suisse, des charges de valeur juste sur des dérivés individuels de 59 millions de francs et des pertes DVA (debit valuation adjustments) en relation avec certains engagements structurés (Notes) de 120 millions de francs, ce qui s'est traduit par des pertes globales pour ces positions de 376 millions de francs au cours du trimestre. Ce résultat est à comparer à une perte avant impôts de 102 millions de francs au 4T11 et à une perte avant impôts de 1060 millions de francs au 3T12.

* Les résultats ajustés, normalisés et adaptés dans le tableau suivant sont des données financières non présentées selon les normes GAAP. Le tableau ci-dessous inclut un rapprochement de certaines de ces mesures. Pour plus d'informations sur le calcul des mesures ajustées, normalisés et adaptées, y compris les rapprochements dans le temps, le taux de frais sur une base annualisée et adaptée et le rendement après impôts normalisé des fonds propres alloués selon Bâle III d'Investment Banking dans les activités existantes et en cours, veuillez vous référer à la présentation des résultats du 4T12.

**Un résumé contenant une description plus détaillée et les conditions du dividende en actions sera mis à la disposition des actionnaires du Credit Suisse Group le ou vers le 25 mars 2013.
Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une incitation à souscrire des titres du Credit Suisse Group ni une sollicitation d'offre d'achat ou de souscription de ces titres. Ni ce communiqué de presse (en tout ou en partie) ni le fait de le distribuer ne sauraient former la base d'un contrat ni être utilisés comme base de décision pour la conclusion d'un contrat. En outre, ce communiqué de presse ne constitue pas un prospectus au sens de la loi suisse applicable ni un prospectus de cotation au sens du règlement de cotation de la SIX Swiss Exchange.

Changements en matière de reporting
Les résultats présentés ici reflètent l’intégration des deux divisions Private Banking et Asset Management (dont les chiffres étaient présentés séparément) en une seule nouvelle division, Private Banking & Wealth Management, ainsi que le transfert de la majorité des affaires de vente et de négoce de titres en Suisse d’Investment Banking à Private Banking & Wealth Management. Cette réorganisation est entrée en vigueur le 30 novembre 2012. La nouvelle présentation des résultats de Private Banking & Wealth Management comprend une présentation des résultats de ses trois secteurs opérationnels: Wealth Management Clients, Corporate & Institutional Clients et Asset Management. Les résultats des affaires de vente et de négoce de titres en Suisse sont alloués aux trois secteurs opérationnels. Les périodes précédentes ont été reformulées pour être conformes à la présentation actuelle.

Rapport trimestriel 4T12
Le rapport trimestriel 4T12 ainsi que les pages de présentation des résultats correspondantes peuvent être téléchargés dès aujourd'hui, 06h30 HEC.