Entreprise Press Release

Press Release

Changements organisationnels et nominations au Directoire du Credit Suisse; alignement divisionnel et régional pour accélérer la mise en œuvre de la stratégie et renforcer l’orientation clientèle

La nouvelle structure crée une activité de gestion de fortune intégrée parmi les meilleures dans le monde et une banque d'investissement parmi les premières de la planète à répondre aux exigences de la nouvelle réalité réglementaire

Hans-Ulrich Meister et Robert Shafir prendront la direction de la nouvelle division Private Banking & Wealth Management. Hans-Ulrich Meister demeurera responsable Private Banking pour les régions Suisse, EMEA et Asia Pacific, ainsi que responsable de toutes les activités avec la clientèle en Suisse. Robert Shafir prendra la direction de Private Banking & Wealth Management Products et de Private Banking pour la région Americas.

Eric Varvel et Gael de Boissard seront à la tête de la division Investment Banking. Eric Varvel dirigera le département Equities & Investment Banking et assumera la fonction de responsable de la région Asia Pacific. Gael de Boissard continuera à diriger le département Fixed Income et assumera la fonction de responsable de la région EMEA; il sera en outre nommé au Directoire.

Le Credit Suisse a annoncé aujourd'hui des changements au sein de sa structure organisationnelle et de son Directoire, qui entrent en vigueur au 30 novembre 2012.

Les divisions Private Banking et Asset Management seront regroupées afin de former la division Private Banking & Wealth Management, qui sera dirigée conjointement par Hans-Ulrich Meister et Robert Shafir.

Hans-Ulrich Meister sera responsable Private Banking, en charge des activités suisses ainsi que des activités avec la clientèle de Private Banking dans les régions EMEA et Asia Pacific. Les activités suisses incluent le Private Banking offshore et onshore en Suisse, avec les segments Wealth Management & Private Clients Switzerland, Premium Clients Switzerland & Global External Asset Managers et Corporate & Institutional Clients. En sa qualité de CEO de la région, Hans-Ulrich Meister conservera la responsabilité de toutes les activités et de tous les clients du marché domestique.

Robert Shafir prendra la direction de Private Banking & Wealth Management Products, ce qui implique la responsabilité des produits Asset Management actuels de même que les segments Investment Services & Products, CS Trust et Research. Il dirigera en outre les activités avec la clientèle Private Banking dans la région Americas. Robert Shafir conservera sa fonction de CEO de la région Americas.

La plate-forme suisse de négoce de titres d'Investment Banking sera intégrée à Private Banking & Wealth Management et sera subordonnée à Robert Shafir et à Hans-Ulrich Meister. Le groupe Solution Partners rapportera également tant à Hans-Ulrich Meister qu’à Robert Shafir.

Eric Varvel et Gael de Boissard dirigeront conjointement la division Investment Banking. Eric Varvel, pour sa part, continuera de diriger et de superviser la gestion des activités du département Equities & Investment Banking. Gael de Boissard, quant à lui, se chargera de la gestion du département Fixed Income. Par ailleurs, Eric Varvel prendra la fonction de CEO Asia Pacific. Il dispose d’une longue expérience dans ces pays, ce qui fait de lui la personne idéale pour occuper ce poste. Gael de Boissard deviendra CEO de la région EMEA et, sous réserve de l'approbation des autorités de surveillance, CEO des entités britanniques Credit Suisse International et Credit Suisse Securities (Europe) Limited, ce qui correspond à la recommandation des autorités de surveillance, qui préconisent un alignement efficace entre les entités juridiques et la structure de direction. Gael de Boissard rejoindra le Directoire de la banque au 1er janvier 2013.

Urs Rohner, président du Conseil d'administration du Credit Suisse, a déclaré: «Le dynamisme clientèle et notre résultat financier des neuf premiers mois de 2012 indiquent clairement que notre stratégie simplifiée est bonne. Nous avons en effet adopté des critères plus stricts en matière de capital et avons nettement réduit les actifs pondérés en fonction des risques, la taille de notre bilan et les dépenses tout en investissant nos ressources dans les activités à rendement plus élevé. Les changements annoncés aujourd'hui nous permettront de mettre en œuvre notre stratégie avec encore plus d'efficacité, de mieux aligner le développement, le conseil et la distribution des produits et de réduire davantage la complexité au sein de la banque de sorte que tous nos clients et nos stakeholders puissent en bénéficier. Nous sommes convaincus que ces mesures nous permettront de nous concentrer sur nos atouts dans les activités que nous privilégions de même que dans les marchés de manière globale. La nouvelle structure créera une activité de gestion de fortune intégrée parmi les meilleures dans le monde et une banque d'investissement parmi les premières de la planète à répondre aux exigences de la nouvelle réalité réglementaire.»

Brady Dougan, Chief Executive Officer du Credit Suisse, a déclaré: «Le fait d'agir rapidement et proactivement pour adapter nos activités à un environnement fondamentalement modifié nous a permis de faire de bons progrès. Nous avons restructuré notre modèle commercial d'investment banking de manière à obtenir une activité orientée clientèle moins risquée et à rendement élevé. Notre modèle commercial de Private Banking est hautement évolutif et répondra parfaitement au nouvel environnement réglementaire. Nous avons mis davantage l'accent sur notre activité d'Asset Management. Les changements annoncés aujourd'hui représentent la prochaine étape du développement continu de nos activités afin d'atteindre les objectifs fixés.»

Il a ajouté: «Quatre membres du Directoire mettront à profit leur large expérience pour diriger nos deux activités de base et les quatre régions. Cette structure simplifiée nous permettra d’accélérer la mise en œuvre de notre stratégie commerciale, qui comprend notamment la croissance continue de notre part de marché auprès des clients, l’allocation de capital plus équilibrée entre Private Banking & Wealth Management et Investment Banking, et la poursuite des réductions de coûts. Au sein de la nouvelle division Private Banking & Wealth Management, nous pourrons mieux servir nos clients grâce à une seule plate-forme de développement de produits, axée sur leurs besoins, et complétée par une distribution intégrée. Du côté de la division Investment Banking, la nouvelle structure reflète l’importance que revêtent les activités de conseil et d’émission d’Equities & Investment Banking et souligne également les progrès que nous avons faits dans l'adaptation de nos activités de Fixed Income au nouvel environnement ainsi que l'importance de ce segment pour le Credit Suisse. Cette structure simplifiée dégagera de nouvelles synergies et permettra de réduire les coûts à travers toute la banque. De plus, l'alignement du management divisionnel et régional contribue à notre structure de banque intégrée, stimulant la collaboration entre les divisions et entre les régions et générant des opportunités de revenus.»

Les changements annoncés aujourd'hui signifient que les fonctions de CEO Asia Pacific et de CEO EMEA n'existent plus en tant que telles. Osama Abbasi et Fawzi Kyriakos-Saad, qui ont occupé ces postes, quitteront la banque. Walter Berchtold, Chairman Private Banking, nous a également informés de sa décision de se retirer de sa fonction et de quitter le Credit Suisse après plus de 30 ans.

Urs Rohner et Brady Dougan ont déclaré: «Nous tenons à remercier Walter Berchtold, Fawzi Kyriakos-Saad et Osama Abbasi de leur travail assidu et de leur grand engagement. Nous regrettons profondément que cette réorganisation se traduise par leur départ de la banque. En leur qualité de responsables de conduite, ils ont fourni un travail exceptionnel et ont grandement contribué aux progrès du Credit Suisse durant de nombreuses années.»