Entreprise Press Release

Press Release

Au 4T10, le Credit Suisse Group enregistre un bénéfice net ajusté* de 1 milliard de francs, un bénéfice net distribuable aux actionnaires de 0,8 milliard de francs, un rendement des fonds propres ajusté de 11,5%, un rendement des fonds propres distribuable aux actionnaires de 9,8% et un afflux net de nouveaux capitaux de 13,9 milliards de francs

Pour 2010, le bénéfice net ajusté s'élève à 5,0 milliards de francs, le rendement des fonds propres ajusté à 14,1%, le bénéfice net distribuable aux actionnaires à 5,1 milliards de francs, le rendement des fonds propres à 14,4%, l'afflux net de nouveaux capitaux à 69,0 milliards de francs et le ratio des fonds propres de base à 17,2%

Distribution en espèces: une distribution de 1.30 franc par action, exonérée de l'impôt anticipé suisse, sera proposée pour 2010

Indicateurs clés de performance adaptés à l'environnement de marché et à l'environnement réglementaire


Le Credit Suisse est bien positionné pour enregistrer de bonnes performances dans le nouvel environnement
- Mise en ouvre efficace de la stratégie orientée clientèle et efficiente en termes de capital
- Modèle commercial bien diversifié avec un fort afflux net de nouveaux capitaux et un dynamisme en termes de parts de marché dans toutes nos activités
- Forte capitalisation et planification claire pour répondre aux nouvelles exigences
- Bilan de haute qualité avec une exposition aux risques peu importante s'agissant des emprunts d'Etat européens périphériques - Bonne performance dans une année à l'activité clientèle irrégulière

Le Credit Suisse établit des indicateurs clés de performance pour le nouvel environnement de marché
- Rendement des fonds propres annualisé distribuable aux actionnaires supérieur à 15%

4T10
Bonne performance dans l'ensemble
- Bénéfice net ajusté de 1,0 milliard de francs*; rendement des fonds propres ajusté de 11,5%, bénéfice net distribuable aux actionnaires de 841 millions de francs; bénéfice avant impôts de 1,6 milliard de francs, rendement des fonds propres de 9,8% et afflux net de nouveaux capitaux de 13,9 milliards de francs

Poursuite de la mise en ouvre efficace de la stratégie à Private Banking
- Bénéfice avant impôts de 824 millions de francs
- Fort afflux net de nouveaux capitaux à hauteur de 9,6 milliards de francs
- Pour Wealth Management Clients, marge brute de 120 points de base

Bons résultats pour Investment Banking
- Bénéfice avant impôts de 558 millions de francs, avec une dynamique toujours bonne dans nos affaires clientèle
- Très bons résultats dans les activités d'émission et de conseil et bons résultats dans la vente et le négoce d'actions
- Bonne performance dans la vente et le négoce de titres à revenu fixe, malgré les incertitudes macroéconomiques et une baisse saisonnière de l'activité clientèle

Poursuite de la mise en ouvre de la stratégie à Asset Management
- Bénéfice avant impôts de 180 millions de francs, afflux net de nouveaux capitaux de 4,5 milliards de francs

2010
- Bénéfice net ajusté* de 5,0 milliards de francs, rendement des fonds propres ajusté de 14,1%, bénéfice net distribuable aux actionnaires de 5,1 milliards de francs, rendement des fonds propres de 14,4%, afflux net de nouveaux capitaux de 69,0 milliards de francs et ratio des fonds propres de base de 17,2% à la fin de l'année

Private Banking
- Bénéfice avant impôts de 3,4 milliards de francs, produits nets de 11,6 milliards de francs et afflux net de nouveaux capitaux de 54,6 milliards de francs
- Pour Wealth Management Clients, marge brute de 120 points de base
- Très bons résultats pour Corporate & Institutional Clients en Suisse

Investment Banking
- Bénéfice avant impôts de 3,5 milliards de francs et produits nets de 16,2 milliards de francs; rendement sur le capital économique de 18,0%, avant impôts
- Poursuite de la progression de la part de marché dans les activités clés
- Maintien de la place de numéro un dans les activités de cash equity ainsi que du classement dans le top 3 pour les primes services
- Troisième place mondiale en matière de fusions et acquisitions effectuées, après une huitième place en 2009
- Troisième place mondiale pour les émissions de titres à haut rendement, après une quatrième place en 2009

Asset Management
- Bénéfice avant impôts de 503 millions de francs, produits nets de 2,3 milliards de francs et afflux net de nouveaux capitaux de 20,6 milliards de francs

Pour le 4T10, le Credit Suisse Group a annoncé un bénéfice net ajusté* de 1,0 milliard de francs, un bénéfice net distribuable aux actionnaires de 841 millions de francs et des produits nets (résultats de base) de 7,0 milliards de francs. Pour 2010, le bénéfice net ajusté* a été de 5,0 milliards de francs, le bénéfice net distribuable aux actionnaires de 5,1 milliards de francs et les produits nets (résultats de base) de 30,6 milliards de francs. Le rendement des fonds propres ajusté s'est élevé à 11,5% au 4T10 et à 14,1% en 2010. Le rendement des fonds propres distribuable aux actionnaires a été de 9,8% au 4T10 et de 14,4% en 2010. Le bénéfice net dilué par action s'est élevé à 0.59 franc pour le 4T10 et à 3.89 francs pour 2010. A la fin du 4T10, le ratio des fonds propres de base était de 17,2%.

Brady W. Dougan, Chief Executive Officer, a déclaré concernant la performance en 2010: «Le Credit Suisse a poursuivi la mise en œuvre de sa stratégie orientée clientèle et efficiente en termes de capital, avec pour résultat un rendement des fonds propres de plus de 14%, un chiffre parmi les plus élevés de la branche. Cette stratégie nous a bien réussi tout au long de 2010, année de transition avant le nouveau cadre réglementaire. Notre modèle commercial intégré avec ses flux de revenus équilibrés a bien résisté et nous permet de disposer d'une bonne capitalisation et de continuer à gagner des parts de marché dans l'ensemble de nos affaires.»

Concernant Private Banking au quatrième trimestre, il a affirmé: «Private Banking a enregistré un fort afflux net de nouveaux capitaux et notre grande capacité à attirer des actifs de la clientèle montre la force de notre proposition de valeur et la confiance que nous accordent les clients. Parmi les sociétés de gestion de fortune du monde entier, notre Private Banking occupe une position concurrentielle unique en termes de génération de nouveaux capitaux, de rentabilité et de satisfaction de la clientèle. Comme nous continuons à investir dans les collaborateurs, dans les compétences de conseil et dans la plate-forme multishore, notre Private Banking est très bien positionné pour une reprise de l'activité clientèle.»

Au sujet d'Investment Banking au cours du quatrième trimestre, il a dit: «Investment Banking a poursuivi sur sa lancée, avec de très bons résultats dans les activités d'émission et de conseil et de bons résultats dans la vente et le négoce d'actions. La performance dans nos affaires liées aux titres à revenu fixe a été robuste malgré l'impact des incertitudes dans l'environnement macroéconomique et une baisse saisonnière de l'activité clientèle. Nous avons maintenu ou accru notre part de marché dans les produits clés, alors que nous avançons rapidement dans la mise en œuvre de notre modèle centré sur le client. Nous occupons la troisième place mondiale en matière de fusions et acquisitions effectuées ainsi que pour les émissions de titres à haut rendement. Nous avons en outre conservé notre place de numéro un dans les activités mondiales de cash equity ainsi que notre classement dans le top 3 mondial pour les primes services.»

Concernant Asset Management au quatrième trimestre, il a déclaré: «Au quatrième trimestre, Asset Management s'est appuyé sur les importants progrès déjà réalisés au cours des trois premiers trimestres de 2010. Les forts afflux nets de nouveaux capitaux reflètent l'accent mis par la division sur l'allocation d'actifs et les placements alternatifs. Nous constatons avec satisfaction que la mise en œuvre cohérente de notre stratégie à Asset Management se poursuit avec dynamisme.»

Il a ajouté: «Des progrès importants ont été réalisés en 2010 dans la détermination du nouveau cadre réglementaire. Dans ce contexte, nous avons ajusté certains de nos objectifs et visons maintenant un rendement des fonds propres supérieur à 15% ainsi qu'un taux de croissance des nouveaux capitaux nets supérieur à 6%. Ces objectifs constituent une estimation prudente de ce que nous pouvons générer à long terme. Si nous sommes en mesure de les atteindre systématiquement, nous sommes persuadés de pouvoir faire du Credit Suisse un des meilleurs établissements de la branche.»

Il a conclu: «Nous disposons d'un bilan fort, notre base de capital est solide et nous sommes particulièrement transparents sur la façon dont nous entendons nous conformer aux nouvelles exigences en matière de capital. Nous restons attentifs à la gestion des coûts et prouvons que nous sommes en mesure de réagir rapidement à l'évolution du marché. Nos activités maintiennent leur dynamisme en termes de parts de marché et nous sommes très bien positionnés pour offrir des rendements durables à nos actionnaires et à nos clients.»

Résultats des segments

Private Banking
Private Banking, qui comprend les affaires de Wealth Management Clients et de Corporate & Institutional Clients, enregistre un bénéfice avant impôts de 824 millions de francs pour le 4T10, un chiffre presque stable par rapport au 3T10. Les produits nets ont augmenté de 3% à 2914 millions de francs, grâce à une augmentation de 10% des revenus basés sur les transactions, due principalement à un redressement partiel de l'activité clientèle, qui était particulièrement faible au 3T10. Les charges d'exploitation totales de 2086 millions de francs ont augmenté de 4%, ce qui reflète une hausse des rémunérations variables liées à la performance, sur la base des résultats annuels, ainsi que des charges de commissions. Les résultats du 4T10 ont été affectés par l'affaiblissement du taux de change moyen du dollar américain et de l'euro par rapport au franc suisse. Private Banking a enregistré des provisions pour pertes sur crédit de 4 millions de francs, avec des provisions nettes de 14 millions de francs à Wealth Management Clients et des dissolutions nettes de 10 millions de francs à Corporate & Institutional Clients.

Les affaires de Wealth Management Clients réalisent un bénéfice avant impôts de 606 millions de francs au 4T10, un chiffre presque stable comparé au 3T10, étant donné que l’amélioration de 3% des produits nets, qui reflétait principalement un accroissement des revenus basés sur les transactions, a été plus que neutralisée par une hausse de 4% des charges d’exploitation totales. La progression de 12% des revenus basés sur les transactions a été induite principalement par une augmentation des commissions de courtage et d’émission de produits et par une augmentation des revenus provenant des solutions intégrées. La marge brute s'est chiffrée à 120 points de base au 4T10, en hausse de deux points de base par rapport au 3T10, ce qui reflète la hausse de 12% des revenus basés sur les transactions et celle de 2,1% de la moyenne des actifs gérés.

Les affaires de Corporate & Institutional Clients , qui est un important fournisseur de financements et de services pour l'économie suisse, ont enregistré un bénéfice avant impôts de 218 millions de francs au 4T10, soit une baisse de 3% par rapport au 3T10. La hausse de 2% des produits nets reflète principalement une augmentation du produit net des intérêts et un recul des pertes de valeur juste liées à Clock Finance, un portefeuille de prêts synthétique garanti, par rapport au 3T10, alors que les charges d'exploitation ont augmenté de 4%.

Investment Banking
Investment Banking a continué à appliquer sa stratégie orientée clientèle et efficiente en termes de capital au 4T10 et a maintenu son dynamisme en termes de parts de marché pour la plupart des produits et des régions. Les affaires de cash equity et de prime services ont conservé leurs positions de leaders sur le marché. La part de marché dans les activités d'émission et les commissions de conseil est passée à 6,3% en 2010, contre 5,9% en 2009.

Le bénéfice avant impôts, de 558 millions de francs au 4T10, a profité des très bons résultats enregistrés dans les activités d’émission et de conseil ainsi que des bons résultats dans les affaires de cash equity, de prime services et de dérivés, alors que les résultats pour les titres à revenu fixe ont baissé en raison des incertitudes macroéconomiques et des tendances saisonnières normales. Le bénéfice avant impôts est en hausse de 41% par rapport au 3T10, avec des produits nets en légère hausse à 3478 millions de francs (3421 millions de francs au 3T10). Les résultats d’Investment Banking reflètent également des pertes de valeur juste sur la dette du Credit Suisse de 54 millions de francs, à comparer à des pertes de valeur juste de 57 millions de francs au 3T10. La marge avant impôts sur le bénéfice s’est établie à 16,0% au 4T10, contre 11,5% au 3T10. Le rendement sur le capital économique, avant impôts, a été de 12,5% au 4T10, alors qu’il était de 8,2% au 3T10.

Investment Banking a continué à mettre l’accent sur sa discipline en matière de dépenses et sur l'accroissement de l'efficacité. Les charges liées aux salaires se sont établies à 1823 millions de francs au 4T10, en baisse par rapport au 3T10, reflétant principalement l'impact de la conversion des comptes. Les autres charges d'exploitation totales ont baissé de 4% par rapport au 3T10, en raison de l'impact de la conversion des comptes et de la baisse des charges pour litige.

Les actifs pondérés en fonction des risques se sont élevés à 146 milliards de dollars, soit une baisse de 3% par rapport à la fin du 3T10. La valeur moyenne exposée au risque sur un jour, égale à 99%, a reculé de 12% par rapport au 3T10, pour s’établir à 104 millions de francs.

Asset Management
Asset Management a enregistré un bénéfice net avant impôts de 180 millions de francs au 4T10, avec des produits nets de 617 millions de francs, soit une hausse de 35 millions de francs, ce qui reflète principalement une augmentation des commissions de performance ainsi que de l'intéressement différé et des produits provenant de participations en actions. Les gains liés à des investissements se sont élevés à 95 millions de francs au 4T10, principalement dans les secteurs de l'énergie, de l'industrie et des matières premières, des gains partiellement neutralisés par des pertes non réalisées, notamment dans l'immobilier. Les charges d'exploitation totales ont légèrement reculé, avec une baisse des rémunérations et indemnités ainsi que des frais généraux et frais administratifs.

Afflux nets de nouveaux capitaux
Private Banking a connu un afflux net de nouveaux capitaux de 54,6 milliards de francs en 2010, contre 41,6 milliards de francs en 2009, soit une hausse de 31,3%. Au 4T10, Private Banking a enregistré un fort afflux net de nouveaux capitaux de 9,6 milliards de francs, un chiffre certes élevé mais soumis à un recul saisonnier. Les affaires de Wealth Management Clients ont contribué à ce chiffre à hauteur de 8,1 milliards de francs, profitant d'afflux à l'international. Pour 2010, Wealth Management Clients a généré des nouveaux capitaux nets de 45,3 milliards de francs, dont plus de 80% provenant de l'international, les afflux provenant des marchés émergents et du segment ultra high net worth ayant été particulièrement élevés.

Asset Management fait état d’un afflux net de nouveaux capitaux de 4,5 milliards de francs au 4T10, incluant 3,6 milliards de francs dans les placements alternatifs, principalement dans l'immobilier, les ETF et les stratégies de crédit, ainsi que 0,9 milliard de francs dans les placements traditionnels, les afflux dans les produits suisses de conseil et à revenu fixe ayant été partiellement neutralisés par des sorties dans les solutions "multi-asset class".

Le total des actifs gérés du Groupe s'élevait à 1253,0 milliards de francs à la fin du 4T10, un chiffre stable par rapport à la fin du 3T10 et en hausse de 24,0 milliards de francs (2,0%) par rapport à la fin du 4T09.

Capitalisation
La capitalisation du Credit Suisse demeure très forte. Le ratio des fonds propres de base était de 17,2% à la fin du 4T10, contre 16,7% à la fin du 3T10 et 16,3% à la fin du 4T09.

Indicateurs clés de performance
Pour permettre l'évaluation de ses réalisations, le Credit Suisse Group a défini un ensemble d'indicateurs clés de performance pour lesquels des objectifs ont été déterminés avec des délais allant de trois à cinq ans, à travers les cycles de marché, y compris le rendement des fonds propres.

Pour 2010, le rendement des fonds propres distribuable aux actionnaires a été de 14,4%. Conformément au plan stratégique du Credit Suisse Group, l'objectif de rendement annualisé des fonds propres distribuable aux actionnaires est désormais supérieur à 15%, au lieu de 18% précédemment.

Proposition de distribution provenant des réserves de contributions en capital
Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale ordinaire du 29 avril 2011 une distribution provenant des réserves de contributions en capital de 1.30 franc par action pour 2010. Cette distribution sera exonérée de l'impôt anticipé suisse et ne sera pas soumise à l'impôt sur le revenu pour les particuliers résidant en Suisse et détenant les actions à titre privé.

* Bénéfice net ajusté: Le bénéfice net ajusté de 2010 exclut des gains de valeur juste sur la dette du Credit Suisse de 219 millions de francs (après impôts) en raison de l'élargissement des écarts de crédit, des pertes de valeur juste sur des cross currency swaps liés à la dette à long terme du Credit Suisse, 404 millions de francs liés à la taxe du Royaume-Uni sur la rémunération variable, des charges pour litige de 173 millions de francs (après impôts), ainsi qu'un ajustement de (488) millions de francs en relation avec la normalisation du taux d'imposition. Le bénéfice net ajusté du 4T10 exclut des charges de valeur juste sur la dette du Credit Suisse de 146 millions de francs (après impôts) en raison du resserrement des écarts de crédit et des pertes de valeur juste sur des cross currency swaps liés à la dette à long terme du Credit Suisse.